TCL Série 6 55″ : une télé 4K qui a de la classe en dessous de 1000$, c’est possible !

En octobre dernier, je rencontrais des gens de TCL qui nous présentaient leur plus récente gamme de produits qui faisait son entrée au Canada. TCL, bien qu’on ne la connaisse pas beaucoup, c’est la marque de téléviseurs ayant la plus grande croissance aux États-Unis depuis 5 ans. Lors de la rencontre, malheureusement pour nous, le modèle de Série 6 brillait par son absence, j’ai profité du CES 2019 pour faire une demande de test pour pouvoir expérimenter dans le confort de mon salon ce qu’on m’avait tant vanté. Est-ce que j’ai été déçu par le téléviseur TCL Série 6 ? Pas du tout, mais lisez quand même ma critique pour savoir si ce modèle est pour vous.

Caractéristiques techniques de la télé TCL Série 6 55″

  • Petit nom technique : 55R617-CA
  • Taille de l’écran : 55″
  • Wi-Fi ac double bande et Ethernet Gigabit
  • Résolution 4K 3840×2160
    • HDR : Dolby Vision et HDR10
  • Connectivité :
    • 3 x HDMI 2.0 (HDCP 2.2) dont 1 x ARC
    • 1 x Composite + Audio (avec un adaptateur mini 3.5 mm)
    • 1 x USB 2.0
    • 1 x S/PDIF TOSLINK
    • 1 x sortie audio pour les écouteurs
  • Deux haut-parleurs intégrés de 8W chacun
  • Contrôle parental V-Chip
  • Compatible VESA 200×200 | M6 x 16
  • Taille  : 48.5″ x 28.1″ x 2.9″ / 48.5″ x 30.6″ x 10.7″ (sans les pattes / avec les pattes)
  • Poids : 37.1 lb / 38.2 lb (sans les pattes / avec les pattes)
  • Garantie limitée d’un an
  • Prix : 850$ (Amazon | Best Buy)

Design

Le look de l’appareil est parfait, son cadre carré minimaliste et sa finition en métal brossé inspire un produit de luxe et s’intègre bien dans toutes les pièces ; on est loin des bordures de plastique des télés bas de gamme. Au bas à droite, on a un bouton d’alimentation rond qui s’illumine lorsque la télé est éteinte. On peut désactiver l’éclairage de ce bouton dans les réglages, ce que j’ai fait. La bordure autour de l’écran est très mince, son épaisseur aussi et le tout se reflète dans son poids qui est réduit de moitié par rapport aux télés d’il y a quelques années.

Le téléviseur peut être installé au mur avec un support compatible VESA 200×200 (non inclus) ou sur un meuble en y installant les deux pieds inclus ; les deux solutions étant toutes deux très élégantes. Personnellement, je préfère les télés installées au mur, ça prend moins d’espace.

Du côté de la télécommande, il s’agit de la télécommande traditionnelle des systèmes Roku, à quelques exceptions près. Si vous n’avez jamais utilisé une télécommande Roku, sachez que le meilleur dans l’histoire, c’est qu’elle utilise une connexion Wi-Fi Direct avec l’appareil et qu’on peut l’utiliser en pointant dans n’importe quelle direction ; on peut même l’utiliser à partir d’une pièce adjacente. Elle est pratiquement identique à celle d’un Streaming Stick+ et un peu plus mince que celle d’un Roku Utra, probablement car elle n’incorpore pas de prise audio 3.5 mm utilisée pour la fonctionnalité d’écoute privée. Heureusement, on peut toujours utiliser cette fonction via l’application mobile Roku. Elle incorpore aussi toujours les quatre boutons des raccourcis qui ne sont par contre pas personnalisables.

Performance

Roku TV : l’interface facile de Roku directement dans la télé

Disons-le d’entrée de jeu, le téléviseur est extrêmement rapide pour démarrer, c’est normal me direz-vous, c’est une télé. En 2015, j’avais testé une télé 4K Sharp qui prenait 30 secondes pour démarrer, chronomètre en main. Aussi, étant habitué avec les systèmes Roku, j’aurais cru qu’un temps de démarrage se serait imposé, comme il le faut sur un lecteur Roku ; pas sur la télé, c’est quasi instantané. Pour plus de simplicité, on peut activer un mode de démarrage rapide qui permet le démarrage par la voix ou via l’application Roku. Dans le fond, c’est comme si la télé n’était pas vraiment éteinte, juste l’écran. Pour en revenir au système Roku, bien que j’appréciais déjà le système avec mon lecteur externe, d’avoir Roku intégré dans la télé est merveilleux. La courbe d’apprentissage de ma femme et mes enfants était nulle, ils étaient déjà habitués à l’utiliser. C’est génial de ne pas avoir à changer d’entrée, tout est sur la page principale et on peut le personnaliser, par exemple pour changer l’icône d’une entrée ou renommer notre lecteur Blu-Ray. Si on place le focus du curseur sur une entrée, celle-ci s’affiche à dans l’icône, par exemple, on verra la télé en direct sur l’entrée antenne, sans même la choisir. De plus, le système Roku a fait ses preuves avec ses quelque 150 000 chaînes disponibles (bien que je n’en utilise qu’une dizaine) telles que Netflix, Plex, YouTube, TuneIn, Amazon Video, CNNgo…

TCL Roku Série 6

Des technologies pour une meilleure image

Zones de contrôle du contraste (V.F. de Contrast Control Zones) : le téléviseur TCL Série 6 optimise le contraste sur 96 zones différentes (120 pour le modèle 65″) afin d’obtenir des noirs foncés simultanément avec des couleurs éclatantes. Des mesures ont été prises par Kevin Miller de ISFTV lors d’une analyse et le ratio obtenu était de 12667:1, ce qui est loin d’être anodin.

Nano Band Phosphor (NBP) Photon : une combinaison de DEL à haut rendement avec phosphore de précision qui fait du téléviseur TCL Série 6 un appareil qui livre à 93 % près (toujours selon des mesures prises par Kevin Miller de ISFTV) de la référence DCI-P3 des équipements utilisés à Hollywood. Notons que des téléviseurs plus coûteux présentement sur le marché arrivent à 94 % et qu’une différence de 2 % n’est pas perceptible à l’oeil humain. Vous pourrez ainsi visionner vos chefs-d’oeuvre d’Hollywood préférés avec pratiquement le même éclat de couleurs que celui voulu par le réalisateur.

Traitement IPQ (V.F. de IPQ Engine) : une nouvelle technologie dans cette génération de téléviseurs de série 6, le traitement IPQ contrôle le spectre de couleurs pour que l’image affichée soit à son meilleur. Ainsi, l’expérience de l’utilisateur est le plus près possible de la réalité sans que celui-ci n’ait à ajuster les réglages, et ce dès que le premier démarrage de la télé.

HDR Pro Gamma : afin que tous les consommateurs puissent profiter des bénéfices des performances HDR, peu importe le type de pièces où le contenu est visionné. Avec cette technologie, TCL permet d’optimiser l’affichage HDR dans toutes les pièces avec des réglages qui permettent de voir tous les détails même lorsque la pièce est très lumineuse : HDR foncé, HDR normal et HDR lumineux.

Mode Jeu  : pour réduire le temps de latence du téléviseur, un mode jeu est disponible dans les paramètres d’affichage avancés. Lors de tests effectués avec l’outil de mesure Leo Bodnar input Lag tester (toujours par Kevin Miller de ISFTV), la latence mesurée était de 17.7 ms ; un résultat digne de mention, bien qu’il ne s’agisse pas du meilleur non plus.

Avec toute cette technologie d’arrière-plan pour s’assurer d’avoir la meilleure image possible, TCL réussit très bien ce qu’elle tente ; l’image du téléviseur TCL Série 6 est particulièrement riche, éclatante et surprenante ! Même ma femme, qui n’a pas l’habitude d’être épatée par l’image d’une télé, en a été ébahie quand on a visionné Planète Terre II en Blu-ray 4K Ultra HD sur Xbox One X. D’ailleurs, le test d’affichage d’une Xbox One X montre des crochets verts partout sauf pour l’affichage 4K à 50 Hz, ce qui démontre que le 4K de TCL n’est pas simulé comme c’est le cas avec d’autres compagnies.

Tests d'affichage Xbox One X sur la TCL Série 6 55"
Tests d’affichage Xbox One X sur la TCL Série 6 55″

Qualité sonore au rendez-vous ?

Dès le début de l’essai, je n’étais pas en mesure de bien effectuer les branchements requis pour utiliser mon système de cinéma maison (basique), j’utilisais les haut-parleurs intégrés lors des visionnements et c’était correct. Ce n’est que deux semaines plus tard que j’ai finalement pu comparer la qualité audio des haut-parleurs de mon système versus les deux haut-parleurs 8 W de la télé. Les enfants n’en font pas de cas, mais le son est beaucoup moins riche par les haut-parleurs intégrés, bien qu’on puisse légèrement ajuster les réglages en fonction du type de contenu visionné (Normal, Musique, Parole, Théâtre, Basse et Aigus élevés). Bref, le son est correct si on n’a pas de système audio tierce, mais je recommanderais d’y ajouter une barre de son ou un système complet.

Et la télé en direct via l’antenne ?

Brancher les traditionnelles antennes de lapin dans un téléviseur aujourd’hui apporte beaucoup plus qu’avant. En effet, on parle ici d’un signal HD non compressé jusqu’à 1080i et un son Dolby Audio. Le système est capable d’afficher l’information concernant la diffusion lorsqu’elle est envoyée : le titre, la description, la résolution… En insérant une clé USB (16 Go minimum) dans le port du téléviseur, on pourra mettre sur pause la télé en direct, et ce jusqu’à 90 minutes.

Et le contenu non 4K, lui ?

La télé TCL Série 6 a un convertisseur ascendant (V.F. de upscaler) 4K intégré qui va améliorer l’image affichée d’une source non 4K. Souvent imperceptible, c’est lorsque le contenu provient d’une source HD 1080p que l’amélioration de l’image est plus frappante. On y remarque une profondeur qui n’y était pas aussi marquée auparavant. Malheureusement, il ne semble y avoir aucun paramètre pour la conversion ascendante, elle y est et c’est tout.

Paramètres supplémentaires via l’application Roku

L’application Roku permet de contrôler son téléviseur Roku TV (TCL Série 66 55″ dans ce cas-ci) et fait exactement la même chose que la télécommande incluse ; et même plus. Il est possible d’éteindre le téléviseur, mais si vous voulez avoir l’option de l’allumer par l’application mobile, vous devrez activer l’option de démarrage rapide qui met le téléviseur en veille moins profonde que la normale, donc c’est plus énergivore. Ce mode permet aussi l’éveil de la télé par la voix via la télécommande Roku ou l’application mobile. Il est aussi possible de partager musique, photos et vidéos directement sur le téléviseur via l’application Roku sur iOS et Android. Plusieurs appareils Android permettent aussi de dupliquer l’écran de l’appareil mobile directement sur le téléviseur Roku TV, par exemple, c’est possible avec le Samsung Galaxy S7, mais pas avec le Google Pixel 3, ni avec le Moto Z2 Play. Plus de détails ici (en anglais).

L’option des paramètres d’image Expert, uniquement accessible par l’application mobile Roku, permet de changer les paramètres d’image un par un. On peut ajuster le Mode image (Faible puissance, Film, Normal, Vif ou Sports), Gamma (1.8, 2.0, 2.2 ou 2.4), la Réduction du bruit (Arrêt, Faible, Moyen ou Élevé), la Température de couleur (Normal, Chaud ou Froid) et l’Espace de couleur (Natif, Auto ou Personnaliser). Notez qu’on peut manuellement ajuster les valeurs de la balance des blancs et de l’espace de couleur, une valeur à la fois.

 

Conclusion

Après quelques semaines à visionner du contenu 4K (via Netflix, YouTube, une Xbox One X et un lecteur Blu-Ray Sony BDP-S6700), le téléviseur TCL Série 6 de 55″ m’enchante sans cesse. Bien que je sois conscient du fait qu’un téléviseur valant deux, trois ou quatre fois le prix de celui-ci offrirait une qualité d’image supérieure, il n’y a rien de comparable à aussi bas prix. D’ailleurs, on croirait facilement que ce modèle se vende deux fois le prix affiché par rapport à sa finition métallique, la technologie intégrée et finalement la qualité de l’image. Pour ce qui est de la qualité sonore, celle-ci demeure convenable pour la plupart des écoutes, mais une fois qu’on a utilisé un système audio tiers, on ne veut plus revenir en arrière. De toute façon, un téléviseur, c’est conçu pour l’image, pas le son ! D’ailleurs, lorsque le contenu est compatible, les logos Dolby Vision et HDR s’affichent dans le coin supérieur droit l’espace d’un instant (désactivable), et c’est très plaisant.

Avoir eu le besoin de magasiner un téléviseur, le prix du modèle TCL Série 6 55″ aurait définitivement été un facteur clé (je ne paierai plus jamais 2000$+ pour un téléviseur) et j’aurais sans doute choisi ce modèle, à moins d’avoir obtenu un immense rabais chez un compétiteur (et qu’il intègre Roku OS, bien entendu). Rien que du beau avec ce téléviseur et son prix imbattable !

La qualité d’image est spectaculaire pour une télé de cette gamme de prix, rien de mieux de disponible sur le marché.

J’aime

  • sa finition luxueuse
  • l’interface Roku TV
  • son faible prix
  • sa qualité d’image spectaculaire
  • pouvoir mettre sur pause la télé en direct
  • la télécommande Roku
  • voir le logo HDR ou Dolby Vision s’afficher à l’écran

J’aime moins

  • le son de ses haut-parleurs intégrés
  • le manque d’options pour la conversion ascendante

Le téléviseur est présentement en vente sur Amazon et Best Buy pour 750$.

Page officielle TCL Canada

Le téléviseur TCL Série 6 a été fourni par TCL Canada pour ce test.

TCL Série 6 55" (55R617-CA)

Design
Performance
Qualité d'image
Qualité sonore
Prix

Rapport qualité/prix exceptionnel

Rien que du beau avec ce téléviseur et son prix imbattable !

User Rating : 4.65 ( 1 votes)

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Fitbit Versa 2

Fitbit Versa 2 : un coach portatif pour le geek soucieux de sa santé

Les montres intelligentes et bracelets d’activité sont des gadgets de plus en plus présents dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.