Concours

[Critique] Sharp LC-60UD27U : La vie en 4K

Sharp LC-60UD27U

Design
Performance
Qualité d'image

Superbe

La TV 4K de deuxième génération LC-60UD27U de Sharp est esthétiquement parfaite et offre une qualité d'image presque parfaite malgré quelques performances un peu moins à la hauteur. Point fort, on peut caster du contenu via son téléphone!

User Rating: Be the first one !

Le marché des télévisions est, depuis plus d’une dizaine d’années, en constante évolution. On est passé des bonnes vieilles télés cathodiques qui pesaient une tonne à des télés haute définition plus minces, plus grosses et avec plus d’options. On a même voulu faire entrer le 3D dans nos salons, avec des lunettes à fil. Le plus gros changement est quand même celui qui nous à fait passer de la SD (480P) à la HD (1080P), l’image est nettement plus belle, plus riche et plus détaillée, avec des détails qu’on ne connaissait pas jusque là. (Ça fait quasiment mal de voir Morgan Freeman en gros plan!) Dès que j’ai fait le saut, en 2006, j’étais vendu. Je clamais même à qui voulait l’entendre qu’il n’y avait rien de mieux que la HD, que je regarderais même Télé-Achats en HD… Mais ce qui devait se produire se produit; depuis quelque temps il y a mieux que la HD (1080P), il y a l’Ultra HD (aussi appelé 4K). Qu’en est-il du 4K, devons-nous faire le saut ? Pour tenter de répondre à ces questions, j’ai testé le modèle LC60UD27U 4K 60″ de Sharp.

Les specs de ce grand écran aux 4K

  • Résolution 4K de 3840×2160
  • 4x HDMI avec HDCP 2.2 et MHL
  • 1x entrée composante vidéo
  • 1x entrée composite
  • 1x entrée RF (antenne)
  • 2x entrées audio et 1x sortie audio optique
  • 3x ports USB et 1x fente de carte SD
  • Connectivité : Bluetooth, Wi-Fi a/b/g/n et connection Ethernet
  • Processeur double coeur ARMv9
  • Taille avec socle 1559x940x350 mm et poids de 84,9 lb (38,5 kg)

Design

Sharp LC-60UD27U
Sharp LC-60UD27U

À première vue, sans même avoir allumé ce grand écran, on remarque la qualité de conception avec sa bordure de 0.4 po en aluminium. Si mince qu’on ne la voie pratiquement pas, c’est impressionnant. Sa base scorpion est aussi très élégante; constituée de deux pieds de chacun d’un demi-ovale placés à chaque extrémité de la télé. Bref, c’est une pièce artistique de technologie dans un salon. Elle n’attend qu’on l’allume pour que le plaisir commence…

Qualité d’image

On doit le dire dès le départ, la LC60UD27U de Sharp à une image riche et détaillée.

Pour l’évaluation, j’ai pu tester du 4K via Netflix et YouTube, deux sources extrêmement compressées qui ne rendaient pas justice à ce que nous pouvons espérer du 4K. Certes c’était beau, mais il manquait ce petit quelque chose d’époustouflant. J’ai aussi visionné un fichier MKV 1080P via un port USB, c’était particulièrement beau. D’ailleurs, ce modère le télé 4K de Sharp optimise la qualité d’image avec un convertisseur ascendant pour mettre le tout en 4K. La différence de qualité avec ma Sharp LC37GP1U (datant de 2007) est perceptible, mais pas aussi flagrante que je m’y serais attendu; et certainement pas assez pour que je débourse les quelques milliers de dollars pour la mise à niveau!

Performances et applications

Ce qui m’a le plus surpris sur ce téléviseur, c’est le temps d’exécution. Chronomètre en mains, 27 secondes et quelques poussières se sont écoulées pour un démarrage complet. Quand on passe vers le mode SmartTV, pour aller aux applications Netflix ou YouTube intégrées, ça prend aussi un certain temps. Ce n’est pas si grave, mais ça peut être agaçant.

C’est assez pour me questionner sur le besoin d’une SmartTV, pourquoi ne pas juste accrocher une Chromecast directement ? Une solution tierce comme la Chomecast (ou Android TV à venir) permettrait d’avoir un marché d’applications unique sans avoir à dépendre des applications développées pour son téléviseur en particulier. J’ai trouvé qu’outre les applications natives YouTube et Netflix (les principales utilisées quand même sur une TV), il n’y avait pas grand-chose à part un navigateur web. J’aurais vraiment aimé y voir Plex!

Petite note, j’ai réussi à faire planter la télé! Par deux fois elle a redémarré par elle-même. Une de ces fois est quand j’ai tenté d’y faire un test de vitesse via un site n’utilisant pas de module complémentaire particulier. À la deuxième partie du test, BANG, redémarrage. Je ne me souviens pas de ce que je faisais au deuxième plantage par contre.

Mis à part le temps de démarrage assez long et le manque d’applications, on a quand même droit à toute une télé, qui nous offre une qualité presque irréprochable. Un autre point fort, on peut utiliser notre téléphone pour rediriger des vidéos YouTube ou Netflix directement sur le téléviseur; on aime!

Sharp LC-60UD27U
Sharp LC-60UD27U

Conclusion

Dans le monde des télés 4K, les joueurs sont de plus en plus féroces, malgré que le contenu n’y soit pas encore très abondant. Sharp n’y fait pas exception avec sa deuxième génération de grands écrans 4K (la troisième ayant été présentée au CES 2015 et sera en vente dans les mois à venir) avec convertisseur ascendant 4K et AquoDimming 480. Malgré sa lenteur d’exécution, le téléviseur  LC60UD27U est un concurrent solide aux autres produits 4K sur le marché. Il faut certes beaucoup de budget pour faire le saut à la 4K, mais gageons que les prix diminueront avec le temps (le 8K est déjà à l’horizon). Vous pourriez trouver ce téléviseur à rabais quand la troisième génération pointera le bout de son nez.

J’ai toujours aimé les produits de Sharp et je crois qu’elle est toujours dans la course et livre des produits de grande qualité. J’ai d’ailleurs pu prendre en main leur téléphone Aquos Crystal au CES; c’est un produit de grande qualité, qu’on espère, franchira nos frontières.

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Troy Otto (Daniel Sharman) - Fear the Walking Dead Saison 3 Épisode 5 - Photo: Richard Foreman, Jr/AMC

Fear the Walking Dead Saison 3 Épisode 5: Burning in Water, Drowning in Flame

Ce dimanche, Fear the Walking Dead continuait à nous fournir nos monstres cannibales préférés. Toutefois, …

Qu'en penses-tu ?