Concert Empire Strikes Back de l’OVMF : voyage intergalactique époustouflant !

La saison 2018-2019 de l’Orchestre à Vents de Musiques de Films (OVMF) tire déjà à sa fin et Jocelyn Leblanc et sa bande de musiciens talentueux ont gardé le meilleur pour la fin ! Pas nécessairement le meilleur concert, car il est presque impossible d’en choisir seulement un, mais la musique du meilleur film de la saga Star Wars, The Empire Strikes Back. Pendant plus de deux heures, l’orchestre nous a fait voyager de la planète glaciale de Hoth, en passant par les marécages de Dagobah et enfin dans la fantastique Cité dans les nuages de Bespin. Cette durée a paru beaucoup moins longue.

Le chef d'orchestre n'aurait pu avoir choisi un meilleur costume pour diriger son orchestre!
Le très sympathique chef d’orchestre Jocelyn Lebanc avait revêtu un superbe costume aux couleurs du film pour diriger l’orchestre.

Le très sympathique et passionné chef d’orchestre Jocelyn Leblanc avait revêtu un superbe complet aux couleurs de R2-D2 pour souligner l’événement. Plusieurs des musiciens avaient aussi revêtu des costumes inspirés de la célèbre franchise cinématographique et les autres arboraient tous une insigne de la Marine Impériale. Les chandails aux effigies de Yoda, Chewbacca et Darth Vader étaient également nombreux et on y a même vu quelques petits stormtroppers.

La musique du second chapitre de la trilogie originale de Star Wars a introduit de nombreux nouveaux thèmes qui sont maintenant des classiques. Celui de Yoda par exemple, qui mélange la sagesse avec une pointe d’espièglerie, ainsi que celui de Lando Calrissian et de la Cité dans les nuages qui est empli d’émerveillement, mais également un côté sombre qui laisse présager un possible piège. Mais bien entendu le plus connu reste l’inoubliable Marche Impériale, le thème que le compositeur John Williams a composé pour représenter à la fois la puissance de l’Empire et celui de Darth Vader. Cette composition fait maintenant partie de la culture populaire et est souvent utilisée pour représenter un personnage particulièrement malveillant (comme M. Burns dans les Simpson).

Le concert a tout simplement été majestueux. Les musiciens étaient en grande forme pour interpréter certains passages plutôt ardus, comme la suite de la Bataille sur la planète Hoth, une suite de mouvements brutaux et intenses d’une durée de plus de quinze minutes. Le nombre de pièces jouées semblaient être limité au départ comparé à d’autres concerts de l’OVMF, mais elles étaient en moyenne beaucoup plus longues qu’à l’ordinaire.

Les habituels cosplayers étaient présents pour accueillir les spectateurs.
Comme toujours, des costumadiers étaient présents pour accueillir les spectateurs lors du concert.

Fidèle à son habitude, le chef d’orchestre y est allé d’interventions entre les différents morceaux afin de donner de l’information à l’assistance sur le compositeur, ses techniques et les instruments qui seront en valeur. Parlant de techniques, Jocelyn s’est mis au piano à quelques reprises afin de nous expliquer la façon que Williams a pris pour composer les différentes pièces et les types de mouvements qu’il a employés, certains étant vieux de plusieurs siècles. Ces moments sont toujours une source de plaisir pour tous.

Le concert Empire Strikes Back fut une superbe façon de clôturer une autre saison exceptionnelle pour l’orchestre. Avec plus de dix concerts donnés en tout et la création d’un deuxième orchestre voué à la musique de jeux vidéo, l’avenir semble plus riche que jamais pour l’OVMF. Pour en savoir plus sur la prochaine saison de concerts, je vous invite à consulter notre article sur le sujet.

Si vous souhaitez en connaître plus sur l’OVMF et pour vous procurer des billets, rendez-vous sur leur site officiel.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Hero of the Past, un concert grandiose de l’OJV dans l’univers de Zelda

Soyez sans crainte, aucune poule n’a été maltraitée pour l’écriture de cet article. C’est avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.