Mr. Java : un jeu de gestion d’entreprise informatique fait au Québec

‍Dans Mr. Java, nous incarnons le patron d’une entreprise spécialisée en informatique. Nous utilisons nos talents de gestionnaire pour réaliser des projets d’envergure (web, application ou réseau social) à l’aide de notre équipe (designer, programmeur et testeur), notre temps (les semaines de travail) et en investissant bien notre argent.

Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’auteur Kevin Bouchard en est à son tout premier jeu. Il vient tout juste de fonder sa propre maison d’édition de jeux de société orientée sur la gestion de ressources, Viviludi.

La campagne Kickstarter sera lancée le 5 novembre 2019 pour une livraison en 2020.

Mr. Java, qui sera le meilleur gestionnaire d’entreprise ?

Mr. Java

 

Comment jouer

Mr. Java est un jeu de placement d’ouvriers modulable avec gestion de ressources (niveau d’expertise de nos employés, semaines travaillées et argent). Il est possible d’y jouer en mode normal (petite entreprise) ou avancé (grande entreprise).

Tous les joueurs incarnent un patron avec des forces et un design propre à lui.

Mr. Java
Plateau du patron de Frikis Inc. avec les trois employés et leurs niveaux d’expertise : programmeur (jaune), designer (violet) et testeur (bleu).

 

Pour le mode normal, la partie se déroule en douze tours.

Mr. Java
Plateau pour le décompte des tours et les niveaux de réputation de joueurs.

 

Voici les différentes actions possibles, à l’ordre d’une par tour :

Mr. Java
Plateau d’actions
  • Commencer un projet : Choisir parmi les cartes visibles et en payer le coût. Ils sont classés en trois niveaux de difficulté et des gains y sont rattachés.
  • Présenter un projet au client : Payer le nombre de semaines demandées. Lancer les dés selon le niveau d’expertise de nos employés (niveau 1-2 : d6 bleu, niveau 3-4 : d8 rouge, niveau 5 : d10 bleu, niveau 6 : d12 violet)
  • Formation individuelle : coût : 40 000 $,  gain : 1 xp d’un employé au choix
  • Investir à la bourse : coût : 30 000$, gain : selon le dé %
  • Copier une action : coût : 30 000$
  • Recherche & développement : gain : 20 000$ + 10 000$ par paire de projets réussis
  • Acheter semaines de travail : 1 semaine = achat : 30 000$, vente :10 000$, 2 semaines = achat : 50 000$, vente : 20 000$
  • Appel d’offre : le plus bas soumissionnaire l’emporte
  • Formation de groupe : coût : 90 000$ + 2 actions, gain : 1 xp de 2 employés différents
  • « Jobine » : Lorsque qu’aucune action nous intéresse, nous pouvons récolter 10 000$
Mr. Java
Une carte d’appel d’offre.

Mes impressions

J’ai joué quelques parties et j’ai bien apprécié mon expérience. Mr. Java n’est ni trop court ni trop long et a un intéressant niveau de difficulté. J’ai joué ma première partie avec une copie « brute », sans aucun design, au printemps dernier alors qu’il s’appelait Tekno Park. Nous avons conclu qu’il s’agissait d’une bonne base qui pourrait être adaptable dans plusieurs thèmes. Nous voyions même une version junior !

Mr. Java

Plateau supplémentaire pour le mode avancé (grande entreprise)

À propos de l’auteur, Kevin Bouchard

À ma première rencontre avec Kevin Bouchard, je le sentais extrêmement nerveux, mais confiant de son jeu. Il me l’a bien présenté et nous nous sommes donnés rendez-vous pour une soirée de jeux quelques semaines plus tard.

Encore une fois, il était bien préparé. Il connaît très bien sa création et sait la mettre en valeur ! Les règles étaient claires et précises et nous avons débuté la partie rapidement. Nous avons immédiatement reconnu un haut potentiel et attendions impatiemment notre prochaine soirée avec les illustrations !

Une fois qu’une bonne quantité de matériel a été prête, nous l’avons essayée. Malgré les quelques mois passés entre nos deux séances, il se souvenait en détail de notre partie ! Il a à nouveau noté nos commentaires. Il a pris le temps de nous écouter. Quelle ouverture d’esprit !

Kevin Bouchard, auteur du jeu Mr. Java.

Campagne Kickstarter

Sans vouloir lancer un divulgâcheur, il nous a partagé certains de ses objectifs de campagne. Il désire offrir du matériel de qualité et ses ajouts et objectifs supplémentaires sont très intéressants ! En plus, le prix demandé sera plus que raisonnable !

Mécanique

La mécanique de jeu est simple à comprendre : à tour de rôle, nous plaçons notre pion sur l’action que nous aimerions exécuter. Une fois que tous les joueurs ont fait leur choix, les actions sont réalisées.

Il y a un bon niveau de stratégie. Pour commencer un projet, nous devons investir un montant d’argent et nos travailleurs doivent avoir le bon niveau d’expertise (de 1 à 6). Également, il faut bien planifier notre temps (semaines de travail). Ainsi, nous devons bien choisir nos actions.

Voici trois exemples de projets à réaliser (app, web et social) :

 

Une fois que nous avons tous les éléments requis, nous devons atteindre un certain pointage à l’aide des dés. Plus notre travailleur a d’expertise, plus nous avons de chance de réussir (bleu : dé 6, rouge : dé 8, vert : dé 12 et violet : dé 18). Ce facteur chance amène le jeu à un niveau famille plus.

Thématique

Je dois avouer que j’avais un parti pris pour le thème. Il me rappelait mon métier de formation : programmeur analyste. J’ai bien reconnu les étapes de réalisation et les types de projets.

Illustrations

L’auteur m’avait parlé de ses projets pour l’apparence du jeu. Le résultat a dépassé mes espérances ! Comme il y a des détails thématiques ! Les admirer augmente sans l’ombre d’un doute le facteur plaisir du jeu.

Illustration représentant un consultant.

J’aime

  • Thème fort (mécanique et illustrations)
  • Beaucoup de détails dans les illustrations
  • Grande fluidité
  • Niveau de difficulté : famille plus

J’aime moins

  • Je ne vois pas l’intérêt d’utiliser une action pour devenir le premier joueur
  • Déséquilibre gain versus coût d’achat d’une carte projet
  • Plateau principal trop petit pour bien reconnaître les actions
  • Déséquilibre au niveau du nombre de tours de jeu

Je lui souhaite une belle continuité dans la présentation de son précieux jeu
et un bon succès dans sa campagne.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Jeu de société The Girl and the Robot

The Girl and the Robot – Combat épique à deux contre deux

La frontière entre les jeux vidéo et les jeux de société est de plus en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.