LG G8X ThinQ Dual Screen : deux fois plus d’écrans, deux fois plus de plaisir ?

D’entrée de jeu, le LG G8X ThinQ promet gros : un deuxième écran amovible. Les possibilités de multitâche et de plaisir avec les jeux mobiles sont intéressantes. Qui est le public cible pour ce type de téléphone ? A-t-il d’autres fonctionnalités qui se démarquent ? C’est ce que vous pourrez découvrir dans ce test axé sur le côté divertissement de l’appareil.

Caractéristiques techniques

LG G8X ThinQ

  • Écran DELO de 6,4 pouces, 19.5:9
    • Résolution FullVision FHD+ de 2340×1080 et 403 ppp
    • Protégé par un verre Gorilla Glass 5 (devant) et 6 (derrière)
  • Processeur octo-coeur Snapdragon 855 1×2.84 GHz + 3×2.42 GHz + 4×1.8 GHz
  • Mémoire RAM de 6 Go
  • Stockage interne de 128 Go extensible jusqu’à 2 To de plus par microSD
  • Caméra arrière double :
    • Objectif à angle normal de 12 Mpx (f/1.8 et 78°)
    • Objectif grand-angle de 13 Mpx (f/2.4 et 136°)
  • Caméra avant :
    • Objectif à angle normal de 32 Mpx (f/1.9 et 79°)
  • Pile non amovible de 4000 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide sans fil Qualcomm Quick Charge 4.0
    • Recharge sans fil (9 W)
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.0, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : biométrie (empreinte digitale, reconnaissance vocale), accéléromètre, baromètre, proximité, gyroscope et compas
  • Résistance à l’eau et la poussière IP68
  • Résistance aux chocs MIL-STD-810G
  • Haut-parleur Boombox
    • Son ambiophonique 3D DTS:X
  • CNA Quad de 32 bits
  • Radio FM
  • Prise audio 3.5 mm
  • Taille de 159.3×75.8×8.4 mm
  • Poids de 192 g
  • Android 9.0 Pie
  • Coloris Nouveau noir aurore

LG Dual Screen

  • Écran OLED de 6,4 pouces, 19.5:9
    • Résolution FullVision FHD+ de 2340×1080 et 403 ppp
  • Affichage monochrome 2.1 pouces 
  • Connectivité : USB-C via dongle (inclus)
  • Charnière 360 Freestop Hinge
  • Taille de 165.96×84.63×14.99 mm
  • Poids de 134 g
  • Coloris Nouveau noir aurore

Design

Entrons tout de suite dans le vif du sujet et parlons du double écran. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en recevant l’appareil, n’ayant que très peu lu à son sujet. Ainsi, j’ai pu vérifier si son utilisation était intuitive.

D’abord, on a besoin d’un moment pour s’habituer à la possibilité de faire deux choses en même temps sur notre téléphone. En effet, au début, on se rend parfois compte qu’on a déployé le deuxième écran, mais qu’il ne sert à rien. Pourtant, les possibilités sont infinies : envoyer un texto en regardant une vidéo, utiliser deux applications texte et faire du copier-coller, vérifier son agenda pendant qu’on planifie un souper en vidéoconférence, etc.

J’ai fait le test de commencer à utiliser le deuxième écran sans avoir lu les instructions pour voir si c’était intuitif. Je l’ai aussi fait essayer à mon conjoint qui est un habitué de jeux mobiles. On a tous les deux apprécié l’expérience Mario Kart sur ce téléphone, avec les joysticks à l’écran. On s’y habitue quand même rapidement.

Le design du LG G8X ThinQ est assez similaire à celui du G8. L’appareil est noir, d’un fini glissant, qui ne résiste pas aux traces de doigts. Ce n’est pas mon enveloppe favorite en termes de téléphone intelligent, mais ça se règle facilement avec un étui, ce que je ferais si c’était mon appareil. Toutefois, le deuxième écran sert justement d’étui. À effet miroir sur le dessus, il a un petit affichage monochrome pour la date, l’heure et les notifications, mais c’est tout. À l’arrière, c’est une finition plastique robuste, qui manque un peu de finesse, mais qui protégera bien votre appareil.

Pour recharger le téléphone et son deuxième écran, on a besoin d’un petit embout magnétique, qu’il faut éviter d’égarer sous peine de s’en mordre les doigts.

Côté poids, on parle d’un total de 326 g. Quand on pense aux Nintendo Switch et Switch Lite qui pèsent respectivement 398 g et 275 g, on hésite. On peut aussi faire la comparaison, lorsqu’on joue sur console, au poids d’une manette. La DualShock 4 de PlayStation pèse 210 g, un poids parfait pour jouer pendant des heures. Le LG G8X ThinQ et son Dual Screen, lorsqu’ils sont utilisés ensemble pour jouer, sont lourds et moins ergonomiques qu’une manette. Pour quelqu’un ayant déjà des maux de cou ou de bras, ça peut être problématique. Pour les mêmes raisons, je n’utiliserais pas de façon prolongée les deux écrans pour toute tâche de productivité.

Performance

En termes de performance, encore là, pas de grande surprise, ce qui n’est pas négatif. Le processeur nous offre les performances qu’on demande, le multitâche est possible et c’est agréable. Je ne me suis pas attardée sur les appels, car le téléphone en est un de divertissement et de productivité. Clairement, je n’utiliserais pas le LG G8X ThinQ avec son deuxième écran pour faire des appels, il serait beaucoup trop lourd à tenir en main. Avec une oreillette Bluetooth, ce serait beaucoup mieux.

Ce qui me ramène à la question soulevée plus tôt dans l’article… Pourquoi choisir un téléphone intelligent pour se divertir sur la route avec des jeux mobiles plutôt qu’une console portative ? Le tout-en-un, j’imagine. De mon côté, je préférerais avoir une console portative dans mon sac et mon téléphone intelligent plus compact en poche.

Avec les deux écrans, la batterie ne nous soutiendra que quelques heures, un prix à payer lorsqu’on voit aussi grand. Sans le deuxième écran, toutefois, sa capacité plus élevée que celle de son grand frère le G8 ThinQ fait ses preuves, on obtiendra alors plus d’une journée d’autonomie.

Les nouveautés

Avec le LG G8X ThinQ, il ne faut pas se demander ce qu’il a de plus, mais plutôt ce qu’il n’y a plus. Par rapport au LG G8 ThinQ, la réponse est : le contrôle avec les gestes (Air Motion) et le déverrouillage avec la paume (Hand ID). Absente aussi, la reconnaissance faciale qui de toute façon, n’est pas un incontournable pour moi, mais…

Je dois mentionner que l’appareil est doté d’un lecteur d’empreinte intégré à l’écran, que j’ai trouvé plus capricieux que celui à l’arrière du précédent modèle. Aussi, il me paraissait moins fluide de poser mon doigt à cet endroit en tenant le téléphone à une main. Là, j’aurais sûrement apprécié la reconnaissance faciale.

Appareil photo

Encore une fois, LG nous fournit un appareil photo qui satisfait. J’ai trouvé les clichés un peu « blanc froid », avec une teinte bleutée. Souvent, même de nuit, les photos étaient un brin trop claires. Je vous laisse en juger par vous-même.

J’ai fait quelques tests avec le mode nuit, qui adoucit un peu la lumière pour nous remettre dans la réelle ambiance nocturne.

Interface

Un Android épuré, c’est ce qu’on retrouve dans le LG G8X ThinQ ainsi que les paramètres étoffés habituels. Je n’ai pas axé mon test sur Google Assistant, cette fois, mais il est fidèle au poste, comme toujours. Comme vous le verrez dans cette capture d’écran, la petite notification de capture d’écran est capturée lorsqu’on en fait une autre, ce qui n’est pas le cas sous iOS. Un petit irritant pas bien grave, auquel il faut simplement s’habituer lorsqu’on arrive du monde de la pomme.

Conclusion

Un double écran est sans aucun doute une innovation attrayante. Toutefois, difficile d’oublier le poids supplémentaire qui écrase toute joie apportée par cette nouveauté. Je n’ai pas eu autant de plaisir que prévu lors de mon test, mais c’est assurément car la caractéristique-phare de l’appareil répond à un besoin que je n’ai pas. Si vous êtes adeptes de jeux mobiles et y consacrez plus d’une heure par jour, je vous recommande l’appareil. Pour l’utilisateur moyen qui se contente de messages textes, de médias sociaux et d’un bon appareil photo, je lui recommande de patienter ou de se procurer le LG G7 ThinQ ou G8 ThinQ. Pour moi, le LG G8X ThinQ ne m’a pas apporté assez de nouveautés suite aux deux précédents modèles pour piquer ma curiosité. Aussi, comme il était sorti depuis plusieurs mois lors de mon test, l’effet de surprise s’était quand même estompé. Quoi qu’il en soit, il demeure un téléphone intéressant, mais j’avoue que mes yeux sont déjà tournés vers le LG V60 ThinQ 5G récemment annoncé.

J’aime

  • Les possibilités de multitâche
  • L’autonomie
  • Les performances sans faille

J’aime moins

  • Le poids
  • Le manque de nouveautés
  • Le lecteur d’empreinte peu efficace

Le LG G8X ThinQ est disponible pour aussi peu que 1150$ à 1300$ sans entente.

Page officielle

Le LG G8X ThinQ Dual Screen a été prêté par LG Canada pour la durée du test. 

LG G8X ThinQ Dual Screen

Design
Performance
Appareil photo
Interface

Une bonne idée mais...

A-t-on vraiment besoin d'un deuxième écran amovible ? Si oui, on achète. Sinon, on regarde les anciens modèles de téléphones LG.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Pro de la recherche, je veux tout savoir sans rien demander. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Discussions technos entre geeks

Discussions technos entre geeks – Épisode 21

Nous espérons que vous passez de belles vacances et nous vous présentons notre vingt-et-unième épisode …

2 commentaires

  1. Bonjour ! J’ai acquis un Lg g8x thinq chez mon détaillant de service mobile. Je suis très satisfait mais par contre, il ne restait que le modèle avec un seul écran. Heureusement, à cause de ça, il m’est revenu beaucoup moins cher. Savez vous où je pourrais commander l’étui avec la 2e écran intégrée pour mon téléphone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.