Kingdomino Origins, une expérience renouvelée ou réchauffée ?

Cinq ans après la sortie du majestueux Kingdomino, l’auteur Bruno Cathala effectue un retour aux sources en nous transportant en plein coeur de la préhistoire avec Kingdomino Origins. Avec pratiquement les mêmes règles que le jeu primé, est-ce un nouvel enrobage ou une expérience nouvelle ? C’est ce que nous allons découvrir.

Kingdomino Origins : le feu, c’est la vie !

  • Auteur : Bruno Cathala
  • Éditeur : Blue Orange Games
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Âge recommandé : 8 ans et plus
  • Durée : 15 minutes
  • Année : 2021
  • Prix : 35,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Dans Kingdomino Origins, vous utiliserez  les volcans et leurs projections de lave pour apporter le feu dans vos différentes régions et développer au mieux votre tribu. Vous récolterez les différentes ressources naturelles : mammouths, poissons, silex, champignons et recruterez de vaillants cro-magnons qui étendront votre tribu et votre territoire de chasse ! – Extrait des règles du jeu

But du jeu

Construire le territoire de chasse le plus confortable en connectant judicieusement nos dominos dans un carré de cinq cases par cinq.

Mécaniques

  • Placement de tuiles
  • Sélection de tuiles
  • Gestion de ressources
  • Contrôle de majorités

Matériel

  • 4 huttes de départ
  • 4 huttes en 3D (1 rose, 1 noire, 1 verte et 1 bleue)
  • 8 Chefs de Tribu en bois (2 roses, 2 noires, 2 vertes et 2 bleues)
  • 48 dominos (une face paysage et une face numérotée)
  • 1 plateau Grotte
  • 22 tuiles Cro-magnons
  • 4 tuiles Totem (1 mammouth, 1 poisson, 1 champignon et 1 silex)
  • 49 ressources en bois (16 mammouths, 13 poissons, 11 champignons et 9 silex)
  • 10 jetons Feu (5 jetons 1 feu, 4 jetons 2 feux, 1 jeton 3 feux)
  • 1 carnet de score

Comment jouer

À quelques petites exceptions (territoire de 7 par 7 obligatoire en duel et l’utilisation des volcans), les règles sont sensiblement les mêmes que dans le jeu originel. En effet, chaque joueur se choisit une couleur (chef de tribu) et prend la tuile de départ d’un carré ainsi qu’une hutte correspondante.

Sélection, puis placement

Ensuite, les tours consistent en une sélection de tuiles placées aléatoirement dans la boite de la face numérotée pour en former la pioche.

D’abord, les quatre premiers dominos sont placés, en ordre croissant et de face paysage, en ligne à côté de la boite (le plus petit étant toujours le plus près de la boite). Selon un ordre aléatoire, les joueurs choisissent une pièce de domino. Ensuite, une deuxième ligne est placée de la même façon et le premier joueur est celui qui a sélectionné la pièce la plus près de la boite.

Règles de pose de dominos

Tout en développant un territoire de chasse de vingt-cinq cases (une tuile est constituée de deux cases), il faut respecter certaines règles de pose :

  • La tuile de départ agissant à titre de frime, n’importe quel paysage peut y être connecté.
  • Au moment de la pose, au moins un de deux paysages doit correspondre verticalement ou horizontalement.
  • L’ensemble du territoire forme un carré de cinq cases par cinq.

En cas de totale impossibilité de placer une tuile, celle-ci doit être défaussée.

Fin de partie et décompte des points

Une partie de Kingdomino Origins prend fin lorsque toutes les tuiles ont été placées. Pour chaque région, les points de confort sont calculés en multipliant le nombre de cases par le nombre d’icônes de feu.

Points bonus

  • Empire de feu : 10 points supplémentaires si notre hutte est en plein centre du territoire de chasse (même si incomplet)
  • Homo Habilis : 5 points si le territoire est complet (n’avoir défaussé aucun domino)

Enfin, nous faisons la somme de tout et le plus haut score l’emporte. En cas d’égalité, le joueur ayant construit la plus grande région, avec ou sans feu, est déclaré vainqueur.

Trois modes de jeu

Contrairement au jeu paru en 2016, trois modes de jeu sont inclus dans la boite. Pour une meilleure expérience (et compréhension des règles), il est recommandé de les jouer dans l’ordre.

1 – Mode Découverte

Tel que mentionné précédemment, la différence majeure entre Kingdomino et Kingdomino Origins se situe au niveau du thème. Pendant que le premier nous transporte à l’époque médiévale et donc utilise les couronnes en tant que multiplicateur, le second se situe à la préhistoire, là où le contrôle du feu était le but ultime.

Les volcans

Pour ajouter du piquant, Bruno Cathala a introduit un nouveau paysage bien particulier. Il s’agit, bien entendu, des volcans. Ceux-ci projette des flammèches que les tribus utilisent pour faire les feux de camp. Dépendamment du nombre de cratères, le feu se déplace sur un  paysage aux alentours :

  • Volcan à trois cratères : un jeton trois feux se déplace à une case ;
  • Volcan à deux cratères : un jeton deux feux se déplace d’une à deux cases ;
  • Volcan à deux cratères : un jeton un feu se déplace d’une à trois cases.

Cependant, le feu doit atterrir sur une case sans feu, c’est-à-dire sans icône ni jeton de feu, et ne peut pas arriver sur un autre volcan. Heureusement, la projection peut aller dans toutes les directions, diagonales comprises.

2 – Mode Totem

Maintenant que nous avons compris le fonctionnement des projections de feu, nous sommes prêts à ajouter une petite couche avec la gestion des ressources en bois. Ainsi, nous ajoutons, au moment de la révélation des dominos, un mammouth sur chaque steppe, un poisson sur chaque lac, un champignon sur chaque jungle et un silex sur chaque carrière. Les règles sont identiques au mode découverte.

Attention aux projections de feu ! Celles-ci détruisent la ressource de sa destination finale.

Qu’est-ce que tout cela rapporte ? Eh bien, obtenir la majorité d’une ressource nous fait récupérer le tuile Totem correspondante pour des points supplémentaires de fin de partie. En plus, chacune d’elle donne un point de confort.

3 – Mode Tribu

Vous en voulez encore plus ? Dans le mode Tribu, ces ressources serve de monnaie d’échange pour se procurer des cro-magnons. Comparables aux tuiles rouges de Queendomino, il s’agit de tuiles d’une case qui, une fois recrutées, rapportent des points de confort supplémentaires.

Il y en a de deux types différents :

  • Les quatorze chasseurs-cueilleurs scorent en fonction des différents éléments de jeu présent sur les huit cases adjacentes (verticales, horizontales et diagonales) ;
  • Les huit guerriers scorent en horde connectés entre eux orthogonalement (nombre de guerriers multiplié par sa puissance).

Kingdomino, Queendomino et L’Âge des Géants dans la même boite !

Une expérience totalement réussie. Kingdomino étant un incontournable dans la ludothèque familiale, est-ce qu’une suite ne serait que le même jeu avec un nouvel habillage ? Ce n’est pas du tout le cas de Kingdomino Origins. J’ai l’impression que Bruno Cathala a marié le meilleur de Kingdomino et de Queendomino (sans oublier l’extension de L’Âge des Géants) en les ramenant à ses origines à l’époque de la préhistoire.

Selon mon plaisir, une partie de Kingdomino se joue en duel en y intégrant Queendomino (tuiles et ressources) et piochant trois objectifs et des tuiles de L’Âge des Géants pour des territoires de onze cases par onze. Je trouve que les Géants qui détruisent le travail des autres dénature le jeu de construction, alors je les laisse dans la boite.

Maintenant, il me démange de me procurer une deuxième copie de Kingdomino Origins pour réaliser des territoires de neuf cases par neuf cases. Cela devrait être excellent !

Un petit irritant

Malgré la profondeur ajoutée avec les ressources en bois, le temps supplémentaire utilisé pour les placer est un irritant, surtout pour mon impatiente « ado-geek » de 14 ans. Pour elle, rien ne va assez vite. Elle utilise majoritairement la stratégie de sélectionner les deux tuiles du haut et de s’organiser avec. Comme cela, il n’y a aucun délai et la partie dure maximum quinze minutes. Le pire dans tout cela est que c’est (trop) souvent une stratégie gagnante. Ah, les enfants !

Mon ado-geek de 14 ans ADORE les petites ressources en bois.

En résumé

J’aime

  • Modulaire
  • Expérience renouvelée
  • Thématique
  • Projection des volcans
  • Excellente qualité du matériel
  • Feuille de score
  • Ressources en bois

J’aime moins

  • Placer les ressources de bois ralentit le jeu

Kingdomino Origins

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Excellent !

Kingdomino Origins est un excellent jeu familial de placement de tuiles modulaire incluant la gestion de ressources, les majorités et les multiplicateurs de pointage.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux ados-geeks de 12 et 13 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Ark Nova : le hype du moment

Hype : adjectif invariable (mot anglais) Familier. Qui est à la pointe de la mode. Ça, …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.