kamisama school

Découverte manga : Kamisama School

Les Carnets de l’Apothicaire est devenu rapidement un de mes mangas favoris. Alors. quand j’ai su que l’auteure nous avait concocté une nouvelle œuvre, je n’avais pas d’autre choix que de me jeter dessus ! J’avais très hâte de dévorer le premier volume de Kamisama School. Et je ne peux pas nier le fait que la thématique des divinités ainsi que des écoles les concernant m’intriguait. La question à laquelle je vais donc répondre dans cet article est : cette nouvelle œuvre est-elle à la hauteur de la précédente ?

  • Titre original : Kami-sama Gakkō no Ochikobore
  • Dessin : Akagawara Modomu
  • Scénario : Hyuga Natsu
  • Éditeur VF : Ki-Oon
  • Année : 2023
  • Type : Shojo
  • Genre : Drame, Surnaturel
  • Nombre de tomes : 1 (en cours)
  • Critique : Tome 02 | Tome 03 | Tome 04
Kamisama School

Synopsis

Dans le Japon contemporain, la fonction de kami, ou divinité, est attribuée à des humains dotés de pouvoirs surnaturels et détenteurs d’un diplôme d’État, qui sont ensuite employés dans des sanctuaires à travers tout le pays. La grand-mère de Nagi était déesse mais, depuis sa mort accidentelle, personne ne s’est présenté pour la remplacer au temple de la ville. Il y aurait pourtant bien un candidat idéal : Takeru, le frère jumeau de Nagi… Malheureusement, il reste cloîtré dans sa chambre depuis la tragédie, ne communiquant avec sa sœur qu’à travers ses dons de télépathie et de télékinésie.
Dépourvue quant à elle de ce genre de pouvoirs, la jeune fille a malgré tout développé une technique pour couper court à ces intrusions mentales quand elles se font trop insistantes… car Takeru a beau être un reclus, il n’en reste pas moins bavard ! Un matin, Nagi découvre son quartier en émoi. Un petit garçon, pressenti lui aussi pour devenir kami, a disparu ! Elle se lance à sa recherche et le trouve évanoui dans la forêt voisine. Seulement, lorsqu’elle tente de le ramener, elle est stoppée par une force terrifiante !
Qui peut bien utiliser ses pouvoirs pour enlever un enfant ? Tentant le tout pour le tout, elle utilise sa parade psychique anti-Takeru pour repousser l’attaque… et ça fonctionne ! Sans le savoir, Nagi vient de prouver qu’elle est spéciale, et se retrouve enrôlée malgré elle dans l’école de formation des dieux ! Mais comment se faire une place parmi l’élite de la nation quand on ne connaît même pas la nature de son propre don ? Surdouée ou ratée ? Suivez le parcours du combattant de Nagi pour obtenir le titre ultime !

Mon avis

L’école des futures divinités

J’ai d’abord été attirée par la beauté de la couverture de Kamisama School. Ensuite, j’ai lu le résumé qui m’a semblé très intéressant. Et lorsque j’ai découvert qu’il s’agissait d’une œuvre écrite par Hyuga Natsu, je n’avais plus aucune hésitation : je devais lire ce manga !

Notre temple a besoin d’un kami !

L’histoire est plutôt classique. On aurait facilement pu tomber dans le cliché de ce genre de titre dans lequel une protagoniste sans pouvoirs rejoint une académie regorgeant de personnes dotées de compétences hors du commun. Toutefois, Kamisama School se démarque par sa protagoniste forte et enjouée. Finalement et heureusement, l’œuvre est un peu plus originale qu’il n’y paraît.

On suit donc le quotidien de Nagi qui est une jeune fille ne possédant aucun pouvoir. Elle ne peut donc pas devenir un kami ou, autrement dit, un humain élevé au titre de divinité en raison des compétences innées qu’il possède. Son jumeau possède ce talent. Cependant, celui-ci se refuse à devenir un kami et donc, à protéger le temple de leur famille. Contre toute attente, Nagi sera étrangement recrutée au sein d’une académie formant de jeunes adolescents à devenir, un jour, des kamis. Pourtant, elle ne possède aucun pouvoir ! Sa présence s’explique par la recommandation d’une personne ayant énormément d’importance auprès de l’académie.

Un classique indémodable

Même si Nagi n’a pas connaissance du fait qu’elle possède des pouvoirs, le lecteur, lui, se doute qu’elle possède un talent. En fait, très tôt dans le récit, nous voyons qu’elle semble capable d’annuler le pouvoir de son frère, chose qu’elle trouve normale. Et plus tard, dans le récit, nous comprendrons qu’il s’agit, en réalité, d’un pouvoir beaucoup plus puissant qu’il n’y paraît. Effectivement, Nagi, même si elle ne s’en doute pas, possède une capacité unique. Pour ces raisons, j’ai trouvé le premier volume de Kamisama School réellement passionnant.

En ce qui concerne les graphismes, ceux-ci sont très agréables. J’ai, d’ailleurs, vraiment hâte d’en apprendre davantage sur le beau kami qui a recommandé Nagi auprès de l’académie. Il semble mystérieux et la dernière page du premier volume semble présager une « première rencontre » très intéressante entre nos deux protagonistes ! Je croise les doigts pour qu’une romance naisse entre ces deux-là !

« En effet, les divinités font partie intégrante du quotidien !  »

kamisama school

En conclusion

Même s’il ne s’agit pas de la plus originale des mises en bouche que j’ai pu lire dernièrement, Kamisama School a su me séduire par ses graphismes agréables, sa narration impeccable et son univers éclatant. On retrouve la même énergie que dans Les Carnets de l’Apothicaire. Les protagonistes sont colorés et j’apprécie énormément l’ambiance du Japon traditionnel. J’apprécie aussi le mystère et la magie qui imprègnent chacune des pages.

Je n’ai nul doute que Natsu Hyuga réserve aux lecteurs moult surprises lors des prochains tomes. J’ai hâte de voir le potentiel se cachant derrière notre protagoniste ainsi que d’en apprendre davantage concernant le beau kami mystérieux qui a permis à Nagi d’intégrer l’académie. Bref, le premier volume de Kamisama School est tout simplement une réussite. Il nous donne envie de découvrir la suite. J’ai aussi vraiment hâte de voir davantage le côté shojo de ce titre !

D’autres titres similaires qui pourraient vous plaire…

Les Carnets de l’Apothicaire qui est une autre œuvre de l’auteure originale.
After God abordant la thématique des divinités.

J’aime

  • L’auteure !
  • La protagoniste
  • L’humour rafraîchissant
  • L’ambiance ultra positive

J’aime moins

  • La thématique qui est un peu « du réchauffé »

La copie du manga Kamisama School : Tome 01 a été offerte par Interforum Canada.

Kamisama School

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Wow !

Kamisama School devrait plaire aux amateurs de comédies romantiques sur un fond fantastique. Pour ma part, il est passé très près de se glisser parmi mes coups de cœur !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

À l'image de Mona Lisa...

À l’image de Mona Lisa… : Tome 05 – Des comptes à rendre

À l’image de Mona Lisa… : Tome 05 est disponible depuis peu. Il s’agit d’un manga …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.