Star Wars : Tales of the Empire – Deux visions fascinantes de la vie sous un régime tyrannique

Star Wars : Tales of the Empire est une série d’animation de six épisodes qui donne deux points de vue totalement opposés sur la vie sous le joug de l’Empire Galactique. D’un côté, on a un exemple des individus qui accueillent à bras ouvert la nouvelle tyrannie afin d’en profiter au maximum, et de l’autre le désillusionnement après que l’on soit témoin des atrocités commises en son nom. Le résultat final est une série absolument brillante qui lève le voile sur un aspect très peu exploré de la franchise cinématographique Star Wars.

  • Créateur : Dave Filoni
  • Distribution : Meredith Salenger, Diana Lee Inosanto, Lars Mikkelsen et Jason Isaacs
  • Nombre d’épisodes : 6
  • Durée des épisodes : 13 à 17 minutes
  • Site officiel

La Guerre des Clones fait rage depuis déjà un certain temps et les troupes robotiques de la Confédération Séparatiste se sont attaqués à la planète d’où les Sœurs de la Nuit sont natives. Morgan Elsbeth, une guerrière farouche, est aux premières lignes pour défendre sa patrie lorsque le sinistre Général Grievous s’attaque à sa mère. Celle-ci tente tant bien que mal de se défendre, mais elle finit par tomber sous les assauts répétés du cyborg, le tout sous les yeux horrifiés de sa fille. Sauvée de justesse par les membres d’un clan étranger, elle fait la connaissance de Barriss Offee, fille de la mère protectrice.

Morgan Elsbeth, un personnage qu’on a vu dans Le Madalorien et Ahsoka, est la vedette de trois des six épisodes de Tales of the Empire.

Face à la destruction causée par l’armée droïde, Morgan parvient à convaincre plusieurs membres du clan de contre-attaquer, mais leur assaut est de courte durée et se termine par un massacre. Quelques années plus tard, Morgan est maintenant magistrate d’une petite communauté. Ignorée par les bonzes de l’Empire, elle cultive toujours en elle ce désir de vengeance qui attirera rapidement l’attention d’un célèbre haut gradé de la Flotte Impériale.

De son côté, Barriss passe plusieurs années en prison avant que sa connexion avec la Force soit détectée et elle recevra alors une opportunité impossible à refuser. Joignant l’Ordre des Inquisiteurs, elle aura au début de nobles intentions de ramener l’ordre et la paix, avant de questionner sérieusement les agissements de ses nouveaux frères et sœurs.

Star Wars : Tales of the Empire est une série fascinante, car elle lève le voile sur un pan de la saga galactique très peu explorée, la vie sous le règne de l’Empire. Les films nous donnaient une réalité en noir et blanc, mais cette nouvelle série baigne dans des nuances grises. On y voit le cheminement de deux êtres déchirés par la guerre et la souffrance, mais qui mèneront une existence très différente. Les personnages sont très loin des archétypes des bons et des méchants, et ont une dimension complètement humaine. Les voir évoluer chacun de leur côté est le meilleur élément de la série.

Le cheminement de Barriss Offee vers le côté obscur est exploré plus en profondeur dans la série.

Du côté de l’animation, Tales of the Empire maintient le même niveau très élevé de qualité qu’on a retrouvé dans d’autres séries comme The Bad Batch et Tales of the Jedi. Les séquences de combat sont particulièrement impressionnantes, comme celle où Morgan doit contrer les assauts d’un assassin hautement qualifié. La palette de couleurs utilisée peut sembler limitée, mais elle contribue beaucoup à donner une ambiance glauque et oppressante, comme si nous vivions nous aussi sous le joug d’un régime tyrannique. Le contraste avec la lumière des sabres laser devient plus saisissant dans les quelques scènes où ils font une apparition.

La performance des acteurs est tout aussi impressionnante, surtout celle des deux actrices principales. Elles donnent beaucoup de profondeur à des personnages qui auraient facilement pu être des clichés ambulants. Diana Lee Inosanto injecte une solide dose d’humanité à un type de personnage souvent unidimensionnel. On comprend parfaitement ses intentions et sa douleur interne. Le même constat est pour Meredith Salinger dans le rôle de Barriss Offee qui passe de l’idéalisme au désenchantement. Cette déviation ne se fait pas immédiatement, on suit un parcours naturel. Le reste de la distribution fait aussi de l’excellent travail, comme Jason Isaacs, sinistre dans le rôle du Grand Inquisiteur.

La série jette un regard fascinant sur deux êtres à la destinée complètement différente sous le règne de l’Empire.

La musique de la série est bien adaptée à l’action et à l’émotion à l’écran, mais elle est surtout utilisée à titre d’ambiance. On n’y retrouve pas des thèmes mémorables comme c’était le cas avec les films qui ont eu droit à des pièces immortelles comme la Marche Impériale et le Duel des Destinées.

En conclusion, cette série de six épisodes donne un survol rapide mais intense de la vie sous le règne de l’Empire à travers les yeux de deux personnages fort intéressants. Les séquences d’action sont palpitantes et les dialogues sont profonds, donnant de la profondeur aux deux héroïnes de l’histoire. Une bien belle continuation de cette excellente série qui nous avait déjà donné la superbe Tales of the Jedi. Espérons que nous aurons droit à de nombreuses variantes de cette formule.

La série sort le 4 mai prochain et tous les épisodes seront disponibles à cette date.

Le visionnement anticipé de Star Wars : Tale of the Empire a été offert par Disney/Lucasfilm.

Star Wars : Tales of the Empire

Scénario
Réalisation
Performance des acteurs
Effets spéciaux
Musique

Complexe et fascinant

Star Wars : Tales of the Empire nous offre un aperçu fascinant sur la vie sous le joug de l'Empire, à travers les yeux de deux personnages complexes et intéressants

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

LEGO célèbre le 25e anniversaire de son partenariat avec Star Wars en lançant sept nouveaux ensembles !

Les amateurs de Star Wars ont de quoi fêter en 2024. Il s’agira du 25e …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.