Dicium : le jeu de dés aux quatre personnalités

Nous nous sommes amusés à découvrir Dicium, quatre jeux pour le prix d’un ! Basé sur un système de dés, nous découvrons quatre univers totalement différents tant au niveau du thème que de la mécanique.

Pour le plaisir de cette analyse, la copie du jeu a été prêtée par Luma
  • Auteur : Joachim Thôme
  • Illustrateur : Pascal Quidault
  • Éditeur : Geek Attitude Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Durée : 30 à 60 minutes
  • Année : 2018
  • Prix : 66,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Le système Dicium

Les dés

Les dés

Un total de 11 dés identiques constitue le système de combinaisons. Sur chacune des six faces, il y a une valeur et une couleur. Celle avec le symbole Dicium peut être utilisée soit comme une valeur de 1 à 5, soit comme une face verte.

Les plateaux individuels

Chaque aventure dispose d’un plateau de joueur sur lesquels seront jouées la majeure partie des actions.

Les combinaisons possibles

Valeurs
  • Paire : deux faces de même valeur
  • Série : série de faces de valeurs consécutives utilisant tous nos dés et débutant obligatoirement par « 1 », sans aucun saut (1-2-3 pour 3 dés, 1-2-3-4 pour 4 dés et 1-2-3-4-5 pour 5 dés)
  • Brelan : trois faces de même valeur
  • Double paire : deux paires de valeurs différentes
  • Full : un brelan et une paire de valeurs différentes
  • Poker : cinq faces de même valeur
Couleurs

Chaque combinaison de couleur permet d’effectuer une action selon le jeu

Tour de jeu

Un tour de jeu se déroule en trois phases successives selon la règle du 2-2-2 (2 lancers, 2 actions et 2 réservations)

Je ne rentrerai pas dans les détails, mais vous présenterai plutôt les quatre aventures.

Crazy Cup : une course folle à travers le Grand Canyon

Dicium : Crazy Cup

Dans cette course folle à travers le Grand Canyon, tous les coups sont permis pour atteindre la première marche du podium !

Avec un peu de stratégie et surtout de la chance, Crazy Cup est rigolo et accessible aux familles. Il me fait penser à un mélange de Mario Kart et du classique Serpents & Échelles. Par contre, je l’ai trouvé trop simple pour jouer entre adultes, mais trop long pour une course.

Dès 8 ans.

Plateau de Crazy Cup

 

Donjon : un jeu coopératif d’exploration (un « dongeon-crawler »)

Dicium : Donjon

Dans cette aventure du Dicium, nous devons, en équipe, trouver les neufs coffres avant que tous les gobelins nous aient envahis. Chaque couleur de dé a sa force : rouge pour le combat, jaune pour la magie et bleu pour la course.

Donjon m’a bien plu et m’a fait penser à un très léger Zombicide. Mes enfants apprécient la mécanique, mais les illustrations de zombies les repoussent, surtout pour ma fille. Il offre beaucoup d’interaction entre les joueurs et un bon niveau de difficulté.

Dès 10 ans.

Plateau de Donjon

Civilisation : un jeu de conquête compétitif

Ensuite, Civilisation nous fait voyager dans le passé à l’époque antique où nous travaillons à devenir le plus grand conquérant du monde. Explorons l’archipel, bâtissons des cités et érigeons notre merveille pour la gloire de notre empire ! Nous développons autant dans l’eau (dés bleus) que sur la terre ferme (dés jaunes).

J’ai beaucoup apprécié mon expérience. Les parties ont été très serrées. C’est original de bâtir un empire avec des dés !

Dès 12 ans. Il demande un plus haut niveau de stratégie.

Plateau de Civilisation

Shogun, un jeu de confrontation asymétrique

Finalement, Shogun, le Dojo du Dicium, le clans des ninjas affronte celui du Shogun et de sa garde personnelle de samouraïs. Le but ultime des ninjas est de s’infiltrer pour enlever le Shogun, mais il sait se défendre ! Pour gagner, ils devront l’emmener sur une case Torii (une porte) ou éliminer entièrement l’armée de samouraïs. Évidemment, l’équipe du Shogun l’emportera si elle réussit à vaincre tous les ninjas ou bloquer toutes les toriis sur le plateau.

Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de l’essayer, mais il semble intéressant. La confrontation n’est pas ce que je préfère.

Dès 12 ans.

Plateau de Shogun

J’aime

  • Belle variété de jeux
  • Lorsque le système de combinaison de dés est compris, les jeux s’apprennent rapidement
  • Très intéressant pour les amateurs de jeux de dés, c’est quatre jeux totalement différents pour le prix d’un !
  • Les illustrations, surtout celle de la couverture
  • Les pièces tiennent bien dans les plateaux individuels

J’aime moins

  • Redondant lorsque nous jouons deux ou trois aventures de suite
  • J’ai moins aimé le jeu de course

Dicium

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Bien !

Quatre jeux de dés pour le prix d'un !

User Rating : Be the first one !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Chronicles of Crime : jouer à l’enquêteur en réalité virtuelle

Lorsque j’ai entendu parler de Chronicles of Crime pour la première fois, j’ai eu un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.