Concours

[Critique] Moto G4 Plus : moins abordable, mais plus intéressant

Il est tout nouveau, plus grand que son prédécesseur et quand même abordable au prix de 400$. Le Moto G4 Plus est de taille à entrer dans le jeu des grands joueurs. La gamme de produits Moto G est celle qui s’est la plus démarquée au Canada dans les dernières années et ce n’est pas parce que Lenovo à acquis Moto que cela va changer. Annoncés lors du dévoilement de cette gamme, deux des trois appareils sont ou seront disponibles au Canada : Le Moto G4 Plus et le Moto G4 Play. Voici mon test du Moto G4 Plus, un grand téléphone abordable qui livre la marchandise sans trop de ralentissements.

Spécifications techniques du Moto G4 Plus

  • Modèle XT1641 – *fourni par Motorola pour la durée du test
  • Écran de 5.5 pouces avec une résolution de 1080p et 401 ppp.
  • Gorilla Glass 3 de Corning
  • Processeur octocoeur Qualcomm SnapDragon 617 cadencé à 1.5 GHz
  • Mémoire RAM de 2 Go et Interne de 32 Go (extensible via microSD)
  • Déverrouillé, fonctionne sur la majorité des fournisseurs
  • Caméras
    • Principale de 16 Mpx avec focus laser, ouverture f/2.0 et double flash DEL
    • Frontale de 5 Mpx grand-angle et ouverture f/2.2
  • Bluetooth 4.1 LE et Wi-Fi a/b/g/n (2.4 et 5 GHz)
  • Lecteur biométrique d’empreintes digitales, gyroscope, accéléromètre et radio FM.
  • Pile non amovible de 3000 mAh compatible recharge TurboPower
  • Protection contre les éclaboussures d’eau
  • Poids plume de 155 grammes
  • Taille svelte de 153×76.6×9.8 mm

Moto G4 Plus

Design
Performance
Appareil photo
Interface
Qualité/Prix

Plus pour moins

Son capteur biométrique permettant de déverrouiller l’appareil, les quelques gestes auxquels il répond rapidement, son interface pure et son prix en font un téléphone intelligent digne d’intérêt pour quiconque est prêt à sacrifier un peu les performances en échange d’un prix compétitif.

User Rating: 5 ( 1 votes)

Design

Dès la première prise en main, le Moto G 4 peut sembler grand et mince. Il est énorme à côté de mon iPhone 6, plus élancé et un peu plus épais, mais ce n’est rien de grave. Sa taille lui permettra d’évoluer dans le marché des phablettes (qu’on devrait appeler selon l’OQLF : téléphone-tablette, tablette-téléphone, tablettophone ou téléphone intelligent hybride) tels que les Galaxy Note et autres grands appareils.

Moto G Plus_Black_Front_Back

Son dos caoutchouté l’empêche d’être trop glissant dans la paume de la main et question de confort, l’index prend place dans un creux au dos, arborant le logo de la marque, tout comme le faisait les appareils Moto X et G de la génération précédente.

Moto G Plus_Black_Back

Sur la façade, ayant l’apparence d’un bouton principal, se camoufle le lecteur d’empreintes digitales. Ça ressemble tellement à un bouton que chaque personne ayant eu ce téléphone en main a vainement tenté d’appuyer dessus! Heureusement pour nous, le fait de poser le doigt sur le capteur réveille le téléphone, bien que son mode « toujours allumé » réagit au moindre mouvement, en plus d’afficher l’heure et les principales notifications.

Performance

Dans l’actuelle course au téléphone le plus puissant, est-ce que le Moto G4 Plus remporte la victoire? Définitivement pas. Est-ce que ça en fait un moins bon téléphone pour autant? Aucunement; sa vitesse d’exécution saura satisfaire la majorité des utilisateurs et la portion d’utilisateurs non satisfaits, ils devraient savoir d’emblée qu’ils ne sont pas le public cible.

Et qui dit processeur plus puissant dit autonomie de la pile réduite. Selon mon expérience, on a trouvé un équilibre parfait chez Motorola/Lenovo à ce point de vue; une pile qui dure toute la journée sans hésiter et un processeur relativement puissant. Son processeur à huit cœurs est suffisamment outillé pour réaliser toutes les tâches quotidiennes en plus pouvoir rouler les jeux les plus récents sans effort.

Je ne peux passer sous silence la rapidité d’exécution du lecteur d’empreintes digitales. Il est beaucoup plus rapide que celui sur mon iPhone 6 (Touch ID 1.0), par contre je serais curieux de le comparer à un Touch ID 2.0 (présent depuis le 6s), qui semblerait-il s’est beaucoup amélioré.  Je ne me passerais plus de ce type de technologie qui simplifie grandement la gestion d’un NIP.

Appareil photo

L’appareil photo du Moto G4 Plus est très réactif. Qu’on le lance en secouant le téléphone de deux petits coups de poignets sec ou en sélectionnant l’icône « Appareil photo », c’est pratiquement instantané.  La qualité des photos est bonne, sans m’impressionner, je pourrais très bien vivre avec cet appareil photo au quotidien et j’en serais malgré tout satisfait. Après tout, le meilleur appareil photo n’est-il pas celui qu’on a à portée de la main?

Il est bon de noter que l’appareil photo frontal est très lumineux (plus que mon iPhone 6) et vous permettra de prendre des égoportraits de qualité! Grâce à son autofocus laser, la rapidité de la mise au point est impressionnante. Ce n’est pas nouveau (on l’avait vu dans le LG G3 il y a quelque temps), mais ce n’est pas assez répandu et c’est très utile. Bel ajout Motorola Lenovo!

Quelques options manuelles sont offertes dans le mode pro : le niveau des blancs, le choix de l’ISO (100, 200, 400, 800, 1600 et 3200), la vitesse de l’obturateur…

Admirez les différents clichés que j’ai capturés avec le Moto G4 Plus.

Android Pur ‘à la Moto

Toujours un point fort dans mon appréciation des appareils Motorola des dernières années, l’absence de surcouche Android me fait plaisir! J’aime avoir la version la plus propre d’Android possible pour optimiser la performance (moins de processus en arrière-plan) et moins d’icônes complètement inutiles. Certes, Moto ajoute quelques fonctionnalités, mais celles-ci sont très appréciables et ne ralentissent pas l’appareil; comme la fonction de migration d’un appareil à l’autre et, entre autres, les gestes pour activer la lampe de poche, l’appareil photo, ne pas déranger et couper la sonnerie; toutes des actions simples et pratiques au quotidien.

Une nouvelle est sortie sur Ars Technica quant aux mises à jour de sécurité mensuelles offertes par Google. Bien que Samsung & LG semblent suivre ce chemin, Motorola à affirmé qu’ils n’emboiteraient pas le pas. Est-ce que c’est catastrophique? La sécurité est très importante, mais bien peu de gens se sentent concernés et je ne crois pas que Motorola perdra beaucoup de ventes de ce côté. Certes les geeks sont concernés par la sécurité, mais je ne crois pas qu’ils soient le public cible du Moto G4 Plus; pour le Moto Z on en rediscutera. Personnellement, si Moto s’engage à sortir les mises à niveau d’Android rapidement (Nougat par exemple), je n’y vois pas trop de problèmes! À suivre…

Notez que j’enlève un point sur ma note au niveau de l’interface à cause de ça, mais ça reste qu’un Android Pure, ça, c’est cool!

Conclusion

La popularité du Moto G au fil des années a montré que Motorola avait raison, un téléphone à bas prix, ça peut marcher! Bien que le Moto G4 Plus soit plus dispendieux que le Moto G3 (2015) – pratiquement le double – il offre beaucoup plus et est prêt à vous surprendre. Son capteur biométrique permettant de déverrouiller l’appareil, les quelques gestes auxquels il répond rapidement, son interface pure et son prix en font un téléphone intelligent digne d’intérêt pour quiconque est prêt à sacrifier un peu les performances en échange d’un prix compétitif. Je le recommande fortement à quiconque voulant un gros téléphone sans casser sa tirelire; surtout qu’il est déverrouillé et fonctionne sur la majorité des fournisseurs de service.

Bonus : Motorola vous offre 2 ans de stockage illimité sur Google Photos en qualité originale!

Visitez le site de Motorola pour plus de détails.

À propos de Khoi

Ce Geek est un gadget ninja, il possède plus de gadgets qu’il a de temps pour jouer avec. Mais comme tout bon ninja, il les utilisera au moment opportun. De jour, Khoi travaille dans le domaine du Web analytique et optimisation interactive, de soir il blogue et joue aux jeux vidéo.

Aussi à voir...

Daniel Salazar (Ruben Blades) - Fear the Walking Dead Saison 3 Épisode 4 - Photo: Richard Foreman, Jr/AMC

Fear the Walking Dead Saison 3 Épisode 4: 100

Après le retour de Daniel Salazar dans les dernières minutes de Teotwawki, Fear the Walking …

Qu'en penses-tu ?