[Critique] La Nintendo 3DS XL – La grosseur compte!

Nintendo semble maintenant prendre l’habitude de faire une version plus grosse de leurs consoles portables. Le premier exemple vu fut la Nintendo DSi XL qui en a surpris plus d’un avec sa grosseur, mais qui ne fit pas tant de vague sur le marché avec très peu d’améliorations et une justification d’achat manquante (si j’ai déjà une Nintendo DS Lite ou DSi, pourquoi devrais-je payer plus pour une console qui est simplement plus grosse?) Nintendo réplique avec la Nintendo 3DS XL qui se veut, selon la grande société nippone, une amélioration significative sur la 3DS originale. J’ai eu la chance d’en faire la comparaison de manière intensive durant les dernières semaines. Ce qui en découle m’a agréablement surpris.

Plus gros, mais aussi beau

La grosseur de la console et puis des écrans est un choc pour la personne qui utilise la version plus petite. La console est quelque sorte plus lourde en main, mais n’est plus cette petite chose qui peut facilement rentrer dans une poche. L’écran du dessus mesure 12.4 cm et celui du bas 10,62 cm, comparativement à sa version originale qui mesure 9 cm sur le dessus et 7,6 cm avec l’écran tactile. Visuellement, la différence est impressionnante. L’écran est beaucoup plus gros, les couleurs sont aussi améliorées de la dernière version.

Les deux écrans bénéficient d’une technologie améliorée, on ne fait pas de compromis sauf à la consommation d’énergie qui semble s’être améliorée de manière significative. La 3DS XL peut endurer plus d’une douzaine d’heures de jeu presque intensive (Merci, Tales of the Abyss) et même lorsque la diode d’énergie était dans le rouge et clignotait, j’ai pu bénéficier de plus d’une heure de jeu avant que la batterie me lâche. Une nette amélioration sur la 3DS originale qui malheureusement souffre de cette lacune et qui fût durement critiquée sur ce sujet.

Plus gros, mais pas trop.

Pour ceux qui ont probablement des inquiétudes par rapport à la taille de la console dans les mains, cette dernière se tient très bien en main. En fait, elle est plus confortable que sa version plus petite! Des coins plus ronds sur la console et un fini moins rectangulaire. On peut jouer de manière beaucoup plus prolongée sans sentir un inconfort au niveau de la poigne. Le fini en plastique mat change le touché de la console et en toute honnêteté, j’apprécie personnellement plus ce fini en plastique brossé plutôt que celui plus « glossy » de la 3DS originale.

Autre élément notable que j’ai particulièrement aimé est le poids de la console. Celui-ci n’est que de 335 grammes, ce qui est une petite augmentation du poids (sa version plus petite est de 200 grammes). La console est quelque peu plus lourde, mais est aussi plus plaisante en main pour son poids. Personnellement, j’aurais moins peur d’échapper une 3DS XL plutôt que sa version plus petite.

Quelques oublis ne faisant pas vraiment de sens

Malheureusement, la console semble souffrir de quelques oublis qui, je crois, auraient donné un grand plaisir aux gens qui auraient voulu faire une mise à jour vers la version plus grosse de la 3DS. Un de ces oublis est l’addition du deuxième « joystick » circulaire directement sur la manette, à mon grand désarroi et incompréhension, ils ont opté pour la création d’une version 3DS XL de l’accessoire « Circle Pad Pro », décision que je trouve vraiment nulle de la part de Nintendo.

Autre oubli, plus mineur, est une base de chargement pour la nouvelle console. Plus une question esthétique, j’aime bien ce petit piédestal qui donne à ma console plus qu’un look de gadget qui traîne sur le bureau. Malheureusement, Nintendo a préféré ne pas continuer de donner des accessoires avec la console.

Une fois n’est pas coutume, mais deux fois…

La 3DS XL offre beaucoup d’améliorations de la première version : un plus gros écran, une plus grande résolution et une poigne en main plus agréable. La console en elle-même est un beau deuxième essai pour la 3DS. Mais je dois poser la question suivante : pourquoi maintenant, mais pas lors de sa sortie initiale? Nintendo nous engage dans un exercice frustrant qui porte souvent à se demander s’il ne vaut pas mieux la peine d’attendre la plus grande

On ne récompense pas les fans loyaux en leur donnant une année d’après une bonne dose de regret parce qu’on sort une nouvelle version revue et améliorée de la console que plusieurs ont défendue et adorée. La personne qui a acheté la première version se retrouve probablement dans un dilemme : avoir déjà dépensé un 170 $, à avoir attendu un an, 20 $ de plus aurait pu faire cette différence. Nintendo peut bien mousser ses ventes grâce à cet effet, il en reste que ce n’est pas une bonne manière de proposer une mise à jour d’une console. À la fin, l’utilisateur se sent plus pénalisé pour avoir décidé de faire confiance au fabricant.version plutôt que d’acheter la première version de la console.

Devriez-vous l’acheter?

MEH

Au final, la Nintendo 3DS XL est probablement un bon achat… pour ceux qui n’ont pas déjà la console entre leurs mains. La mise à jour, qui vous coûtera probablement 199 $ (prix au détail suggéré), ne vaut pas vraiment la peine pour le prix, mais la personne qui veut obtenir une nouvelle console et vivre une expérience de jeu portable en grand, c’est la console à choisir.

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

[ComicCon MTL 2017] 58 000 passionnés de tout âge au rendez-vous

La 9e édition du Comiccon de Montréal qui se déroulait du 6 au 9 juillet …

Qu'en penses-tu ?