The Toys That Made Us : l’histoire des jouets populaires

Depuis plusieurs années, le retour du rétro est le moyen pour plusieurs compagnies de générer des gros revenus (la NES et la SNES Classic en sont les plus flagrants exemples). La série documentaire The Toys That Made Us semblerait cultiver ce culte du rétro, mais ça va plus loin que juste ça.

Description

La saison 1 comporte huit épisodes d’une durée de 45 minutes environ chacun. Les quatre premiers sont disponibles sur Netflix :

1er épisode : Star Wars

2e épisode  : Barbie

3e épisode : He-Man (Masters of the Universe)

4e épisode  : G.I. Joe

La production a choisi de centrer les documentaires sur les origines sociales, économiques et institutionnelles de l’époque où ces jouets sont apparus.

C’est d’ailleurs très bien fait car les quatre sujets sont tous issus de la même décennie. Il est donc possible de comparer les tenants et les aboutissants de la sortie du jouet ou de l’utilisation d’un matériel plutôt qu’un autre. Par exemple, les jouets Star Wars sont venus combler un manque de produits dérivés pour les films sortis au cinéma. Dans un autre ordre d’idée, G.I. Joe a dû faire reconnaître son statut de action figure (personnage articulé) plutôt que doll (poupée).

Le choix étant de parler des acteurs de la création de ces jouets, il y a peu de collectionneurs dans cette série. C’est à la fois positif mais aussi frustrant. Positif car ce n’est pas un déballage de la plus grande collection mais plutôt une étude du jouet. Par ailleurs, chaque créateur a un échantillon de sa collection en arrière-plan. Ce qui me conduit au point négatif. En tant que collectionneur, j’avais envie de découvrir des objets incroyables ou très rares. Toutefois, seul un collectionneur majeur présente ses précieux.

En résumé

Netflix nous propose une excellente série de documentaires autour de vieux jouets. Au lieu de tomber dans le « c’était mieux avant », il nous est présenté une étude afin de mieux comprendre les jouets d’aujourd’hui. Nous savons que les quatre épisodes suivants de cette série traiterons de : Hello Kitty, Transformers, Star Trek et LEGO.

Je me suis surpris à fouiller dans mes vieilles affaires pour trouver ces petits bijoux. Je vous invite aussi à faire un tour sur eBay si vous n’avez pas peur de la folie des prix.

Netflix | Page Facebook | Twitter

À propos de David Brebant

Ma passion : les choses totalement inutiles qui sont rigoureusement indispensables. Je collectionne donc des jouets trop chers que je garde dans les boites, et tombe en admiration devant un objet au design fou ou à la technologie incroyable. Je collectionne beaucoup de séries de comics books. Mon personnage préféré : les vilains.

Aussi à voir...

Orbiter 9 – Une mauvaise réédition d’un modèle connu

Quand j’ai découvert l’existence d’Orbiter 9, Órbita 9 en espagnol, j’étais absolument ravie de voir …

Qu'en pensez-vous ?