Terminator Dark Fate : la véritable suite de T2

Dans Terminator : Dark Fate, nous nous retrouvons près de 30 ans après ce qui aurait dû être le jour du jugement. En pleine ville de Mexico City, une jeune femme du nom de Dani Ramos commence sa journée normalement, avec son frère et sa mère. Elle ne se doute absolument pas de ce qui l’attend. Une femme mystérieuse du nom de Grace tente à tout prix de la protéger d’un robot provenant du futur qui ne peut pas être tué. Comment vont-elles s’en sortir ? Et qu’est-ce que Dani a de si spécial ?

James Cameron s’est davantage impliqué dans ce film, pour en faire une suite directe de T2. Imaginons que les trois films précédents de la série Terminator sont effacés de la réalité. Sarah et John Connor ont réussi à vaincre Skynet, mais l’intelligence artificielle avait prévu le coup. En effet, Skynet avait envoyé un autre Terminator. John étant éliminé, mais Skynet n’existant plus, quel allait être l’avenir de la race humaine ?

  • Studio : Collaboration de Paramount Picture, Skydance, 20th Century Fox et Tencent Pictures
  • Réalisateur : Tim Miller
  • Distribution : Linda Hamilton, Arnold Schwarzenegger, Mackenzie Davis, Natalia Reyes, Gabriel Luna, Diego Boneta
  • Genre : science-fiction, action
  • Durée : 2h14 minutes
  • Date de sortie : 1er novembre 2019
  • Classement : 14A
  • Page officielle du film

Les femmes fortes à l’honneur

Il va sans dire que la place de la femme en force dans ce film a été un sujet de controverse. Plusieurs ont critiqué que le sexe féminin prenait trop de place dans Terminator : Dark Fate. Certains sont même allés jusqu’à utiliser le terme « feminazis », ce qui, je trouve, est grandement exagéré.

Dans cette nouvelle aventure, on retrouve trois rôle féminins importants. Tout d’abord, il y a Dani (Natalia Reyes), la jeune femme qui est si importante mais on ne sait pas trop pour quelle raison. Une jeune travailleuse dans une usine de voiture à Mexico City, qui s’occupe de son frère et de son père. Pour le moment, elle n’a rien qui sort de l’ordinaire.

Ensuite, Grace, incarnée par Mackenzie Davis, est un soldat du futur qui a pour mission de la protéger. Elle a été modifiée pour être plus forte, plus endurante et plus efficace. Les scènes de combats impliquant la jeune actrice sont d’ailleurs impressionnantes. La vitesse à laquelle les mouvements sont exécutés et la fluidité demandent deux choses cruciales. La première est un excellent travail au niveau des acteurs et cascadeurs et la seconde est une équipe de production minutieuse.

Finalement, Sarah Connor (Linda Hamilton) est l’ancienne demoiselle en détresse. Par contre, la jeune femme de 1984 qui a rencontré un homme du futur n’est plus du décor. Elle a vu près de 40 ans de combat depuis son premier Terminator et n’a pas arrêté de le chasser depuis. Elle est en contrôle, connaît son territoire et est une excellente stratège.

Linda Hamilton a été pour moi la représentation même de la force de caractère à travers le personnage de Sarah Connor. Malgré son âge plus avancé (elle a quand même 61 ans), l’actrice demeure fidèle à son jeu. Il est d’ailleurs agréable de voir un personnage féminin de cet âge aussi impliqué dans un film d’action. C’est une chose rare.

Terminator: Dark Fate femmes
Les femmes sont à l’honneur dans le dernier Terminator

Les robots

Ce nouvel acte de Terminator introduit un nouvel ennemi : le Rev-9. Il s’agit en fait d’une combinaison du T-800 et du T-1000, que l’on a vu dans T2 : le jour du jugement dernier. Il est à la fois composé d’un squelette métallique, mais aussi d’un revêtement métallique liquide, qui ressemble aussi à une armée de nanites pouvant prendre la forme d’une multitude de choses.

C’est assez particulier de voir Gabriel Luna comme vilain. Il faut dire que la tête de mort lui va toujours aussi bien ! Mis à part les quelques épisodes d’Agents of S.H.I.E.L.D, il a joué dans des séries qui sont moins connues par le public geek. En tant que Rev-9, il passe une partie du temps en forme humaine. Par contre, les images de synthèse numérique sont partie prenante du personnage ennemi.

Si on n’avait pas vu les bandes-annonces du film ou encore la distribution de ce dernier, il aurait été divulgâcheur de parler du T-800. En effet, LE Terminator est toujours présent ! Par contre, le personnage incarné par Arnold Schwarzenegger m’a rendu un peu confuse dans ce film. Il ne faut pas oublier que le T-800 a été complètement fondu dans T2. Le personnage « Pops » de Genisys n’a pas existé, car Dark Fate est la suite directe de T2. Alors qui est-il ? Comment s’est-il retrouvé dans cette aventure ?

Terminator: Dark Fate robots
Le nouveau Rev-9 et l’ancien T-800 en plein combat

Au final

Le film est très divertissant ! Les effets spéciaux et les images synthétiques étaient bien travaillées. Cameron n’a pas eu peur de mettre la main dans sa poche en post-production. Ne vous méprenez pas, il ne faut pas s’attendre à une œuvre Shakespearienne ou encore à un film qui méritera des prix au Festival de Cannes.

Le but de ce film est de vous emporter dans l’action. À chaque nouveau film, les scènes d’action demandent à être de plus en plus grandioses mais réalistes. Cette fois-ci, il faut dire qu’ils sont allés un peu loin. Certaines scènes étaient « tirées par les cheveux », même si très attrayantes et visuellement réalistes. Un bon film à écouter sans trop se poser de questions.

Bon visionnement !

Terminator : Dark Fate

Effets spéciaux
Scénario
Action
Performance des acteurs

Divertissant

Malgré certaines scènes extravagantes, le film demeure très divertissant, rempli d'action.

User Rating : Be the first one !

À propos de Annick Senecal

Formée en journalisme et en électronique, je suis contente de pouvoir joindre mes deux passions avec Geekbecois. Parmi la longue liste de choses qui m'intéresse, on y retrouve le cinéma et la télé, les gadgets et la technologie, l'horreur et les perles à fusionner. Pour tout le reste, soyez à l'affût!

Aussi à voir...

Star Wars Jedi : Fallen Order – Le dernier espoir de l’ordre Jedi

Depuis maintenant belle lurette que les admirateurs de Star Wars attendent une expérience de jeu …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.