Cinéma VR
Centre Phi

Le Centre Phi annonce sa programmation du Cinéma VR

Le Centre Phi annonce sa nouvelle programmation pour le Cinéma VR présentée jusqu’au 19 janvier 2020. C’est la thématique Épanchements intérieurs : Narrations dystopiques en réalité virtuelle contemporaine que la programmation s’est construite. L’utilisation de la réalité virtuelle comme médium de communication permet de dépasser les limites immersives du cinéma traditionnel.

La programmation du Cinéma VR

Quatre œuvres cinématographiques sont présentées, dont trois en anglais et une sans dialogue. Voici les descriptions officielles offertes sur le site du Centre Phi :

Œuvres au programme du cinéma VR

ANISH KAPOOR – INTO YOURSELF, FALL
*Sans dialogue
*Première canadienne

anish-kapoor-into-yourself-fall
anish kapoor : Into yourself, fall / Centre Phi

Première oeuvre de réalité virtuelle d’Anish Kapoor, Into Yourself, Fall fait voyager le visiteur dans le corps humain en lui donnant la sensation de « tomber en lui-même ». Au cœur d’une forêt, un grand trou noir nous emporte dans un dédale de tunnels où les murs semblent faits de chair et de muscles. Expérience viscérale où le corps et la technologie appellent à une introspection déboussolée, cette œuvre cherche à simuler le vertige par la représentation d’un labyrinthe qui sillonne en fait l’intérieur du Soi. En collaboration avec Acute Art.

NATHALIE DJURBERG & HANS BERG – IT WILL END IN STARS
*Présentée en anglais
*Première canadienne

it-will-end-in-stars
Nathalie Djurberg & Hans Berg : It-will-end-in-stars / Centre Phi

Deuxième œuvre de réalité virtuelle immersive de ce duo d’artistes, It Will End in Stars évoque les fables et contes de fée de notre enfance. Le visiteur doit choisir son parcours entre le côté lumineux (le bien) ou le côté sombre (le mal), toute indécision ou tentative de retour en arrière ne servant qu’à accélérer l’arrivée au « paradis » ou en « enfer ». L’œuvre marie les personnages sculptés distinctifs de Nathalie Djurberg avec des dessins au fusain, des textes et une trame sonore troublante signée Hans Berg. En collaboration avec Acute Art.

JAKOB KUDSK STEENSEN – AQUAPHOBIA
*Présentée en anglais
*Première canadienne

6-600x338
Jakob Kudsk Steensen : Aquaphobia / Centre Phi

Lauréate de plusieurs prix, Aquaphobia utilise la réalité virtuelle pour connecter notre paysage psychologique intérieur aux écosystèmes extérieurs. S’inspirant de la phobie de l’eau comme point de départ, l’œuvre transforme notre perception du rapport entre les changements climatiques et les futurs niveaux des corps d’eau. Tout au long d’un voyage à travers le paysage, une entité aquatique en morphose nous suit, émettant des sons de plongée sous-marine et récitant un poème qui raconte la rupture entre le paysage et le visiteur virtuel.

MALI ARUN – MUTATIS
*Présentée en anglais
*Première canadienne

mutatis
Mali Arun : mutatis / Centre Phi

Dans cette œuvre coproduite par Good Fortune Films et Seppia avec le soutien de mk2 Films, des hommes étranges en combinaisons jaunes pénètrent dans un jardin à la nature abondante et fascinante. Le gardien des lieux les guide vers un étang où on découvre le corps inanimé d’une jeune femme, puis deux, puis trois… Une lumière étrange semble soudain sortir du corps des femmes. Dans son œuvre située entre la fiction, le documentaire et la vidéo d’art, Mali Arun explore les croyances, les rituels et les mythes dont les hommes se nourrissent pour vivre et survivre. L’artiste présente actuellement sa première exposition individuelle au Palais de Tokyo, à Paris

L’exposition Cadavre exquis en parallèle avec la programmation

Présentée du 29 octobre 2019 au 19 janvier 2020, l’exposition Cadavre exquis  réunit les contributions d’artistes tels Marina Abramović, Olafur Eliasson, Laurie Anderson, Antony Gormley et Paul McCarthy. L’objectif de cette exposition est d’emporter les visiteurs dans des mondes étranges et captivants, grâce à l’utilisation de la réalité virtuelle. Cette dernière offre une dimension nouvelle et immersive à l’art contemporain. Des visites guidées de l’exposition sont offertes les mardis et jeudis. Celles-ci débutent à 10h le matin. Elles sont également offertes le premier dimanche de chaque mois.

Le Centre Phi

Le Centre Phi a été fondé et est dirigé par Phoebe Greenberg. Situé à Montréal, il est un pôle artistique incluant l’art, les film, la musique, le design et la technologie. L’organisme offre des expériences axées sur l’expérience collective, la responsabilité sociale et la participation de l’auditoire. La création, la réalité virtuelle, l’immersion et la performance sont à l’honneur.

L’annonce de la nouvelle programmation du cinéma VR au centre Phi propose une expérience unique. Celle-ci est destinée autant pour les cinéphiles que les amateurs de nouvelles technologies.

Qu’irez-vous expérimenter en réalité virtuelle ?

À propos de Véronique Leclerc

Anthropologue passionnée par les jeux vidéo (World of Warcraft et StarCraft 2), D&D, l'e-sport, la réalité virtuelle et l'univers du k-pop. J'aime explorer les différents débats au sein de la communauté geek, mettre en lumière les différents enjeux culturels geek et discuter des nouvelles tendances en réalité virtuelle!

Aussi à voir...

Intel Experience Day 2019 : retour sur la deuxième édition canadienne

À la fin du mois d’octobre, se tenait à Toronto, plus précisément à l’hôtel Westin …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.