StayTouch, l’évolution de la carte professionnelle ?

Les gens d’affaires échangent énormément de cartes professionnelles dans une année. Il arrive trop souvent que la carte se retrouve ensuite au lavage, ou encore dans le fond d’un tiroir. Garder contact avec ces personnes peut devenir problématique et prenant, surtout dans un monde qui bouge aussi vite. C’est suite à des frustrations du genre que Gaurav Goel a créé StayTouch. Cette application permet de conserver les contacts et d’en faire la mise à jour, en plus de partager les informations pertinentes, créer des rencontres et également clavarder. Avec déjà plus de 4000 personnes inscrites sur StayTouch, et 750 000$ investis, cette application semble très prometteuse.

Le but de StayTouch

Visuel StayTouchComme vu dans le vidéo ci-haut, StayTouch permet d’échanger des informations entre deux personnes d’un seul contact de téléphone. Selon GG Technologies, les cartes professionnelles sont vouées à mourir, car elles sont désuètes. Selon une recherche de l’Institut de recherche statistique sur le cerveau, aux États-Unis, 63 % des gens jettent les cartes professionnelles sans y réfléchir à deux fois.

Il est facile d’utiliser StayTouch. Après avoir téléchargé l’application, il faut créer un ou plusieurs profils. Une fois que c’est fait, on est prêt à faire du réseautage. Il faut simplement choisir le profil que l’on veut partager, selon la situation. Ensuite, s’approcher de l’autre téléphone et accepter la demande. L’application est présentée en français, anglais et en russe pour le moment.

Il est ensuite possible d’ajouter des notes à chacun des contacts. De cette manière, il est plus facile de se rappeler avec qui on a discuté, et à quel moment. StayTouch permet aussi de planifier des rendez-vous, et de clavarder, en plus de scanner d’anciennes cartes. Selon GG Technologie, cette nouvelle application servira le réseautage comme les cartes professionnelles et les médias sociaux ne le pourront jamais.

GG technologies et StayTouch

Gaurav Goel
Gorav Goel, fondateur de GG Technologies et créateur de StayTouch

C’est suite à des années de frustration en lien avec le réseautage que Gorav Goel est venu avec l’idée d’une application qui pourra gérer le tout et en même temps faire les mises à jour. En travaillant dans de grandes firmes financières durant près de 10 ans, son cercle social s’est agrandi énormément.

Gorav Goel a fait des études en génie électrique au IIT (Indian Institute of Technologie) à New Delhi puis en gestion au ESPC Europe, une école très prestigieuse à Paris. Après en avoir fait une présentation durant un de ces cours au ESPC Europe, en stratégie marketing. Après ses études, l’idée est restée implantée. Selon une entrevue sur Medium, « cette frustration a tellement grandi que je me suis appuyée sur mes connaissances en ingénierie et en finance et j’ai décidé de prendre la voie de l’entrepreneuriat, tout comme mon père« , affirme-t-il.

La compagnie a été fondée en 2018. Des gens à travers le globe participent au développement de l’application. Il était très important pour M. Goel de trouver des personnes qui seraient dévouées au projet, il a donc préféré ne pas se limiter géographiquement. StayTouch est toujours en demande de brevet. Pour le moment, l’application est complètement gratuite, mais l’option « Premium » est stipulée dans les conditions d’utilisation.

Quelle utilité pour la population « générale » ?

Population generale
Est-ce que les gens de la population en général peuvent profiter de StayTouch ?

La première chose qui m’est venue à l’esprit quand j’ai vu ce qu’offrait StayTouch, c’est que je pouvais enfin scanner toutes les cartes que j’ai pu prendre durant les conventions auxquelles j’ai assisté. Il y a autant d’avantages du côté marchand que du côté client selon moi. Ça devient facile alors de monter des listes de clients potentiels pour des commandes ou de nouveaux projets pour les artisans et les marchands. Pour le geek qui se promène dans les rangées remplies de gens, il est plus simple de garder en tête les artistes que j’ai rencontrés, ceux à qui j’ai acheté quelque chose et surtout ceux à qui je veux acheter (ou continuer d’encourager !).

Pour les gens qui ne sont pas geek, StayTouch peut aussi devenir un média social, selon le type de profil. Quand on y pense, il est même possible de faire un profil « karaoke », et y ajouter les gens qu’on rencontre, au lieu de les ajouter sur Facebook ou Instagram par exemple. Le but est de gérer ses contacts, non ?

Fini les cartes professionnelles ?

Est-ce la fin des piles de cartes professionnelles ?

Il est important de ne pas oublier que StayTouch a été d’abord créée pour remplacer les cartes professionnelles. Autant pour les grandes entreprises que pour les nouvelles PME, le réseautage est effectivement primordial. Puisque l’application est présentement gratuite, on peut dire que ça bat le prix de n’importe quelle compagnie d’impression, du moins, pour le moment.

Il y a déjà quelques autres applications qui offrent le même genre de produit, mais elles ne sont pas aussi complètes que StayTouch. Par contre, il est facile de dédoubler le travail : deux agendas, plusieurs manières de clavarder, etc. On peut dire que les avantages de StayTouch peuvent aussi devenir des désagréments. Il pourrait être plus facile de faire un lien entre StayTouch et les autres moyens qui sont déjà utilisés pour faire du réseautage : rien de mieux qu’IFTTT pour aider le tout.

Personnellement, j’aimerais croire que StayTouch devienne aussi grande que Gorav Goel le veut. Je placerais beaucoup de gens qui sont sur mon Facebook sur StayTouch, avec des profils différents, ça serait tellement plus facile à gérer ! Il y a encore certains bogues dans l’application, mais c’est très prometteur. Par exemple, le symbole de notifications n’est pas exact, et un de mes cobayes n’a jamais réussi à le faire démarrer sur son cellulaire.

Est-ce que certains d’entre vous l’ont essayé ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à donner votre opinion !

À propos de Annick Senecal

Formée en journalisme et en électronique, je suis contente de pouvoir joindre mes deux passions avec Geekbecois. Parmi la longue liste de choses qui m'intéresse, on y retrouve le cinéma et la télé, les gadgets et la technologie, l'horreur et les perles à fusionner. Pour tout le reste, soyez à l'affût!

Aussi à voir...

Ubisoft et Alloprof lancent l’application Raton des conversions

Ubisoft Éducation et Alloprof, joignent leurs forces afin de mettre la technologie au profit des …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.