Star Wars Jedi : Fallen Order – Le dernier espoir de l’ordre Jedi

Depuis maintenant belle lurette que les admirateurs de Star Wars attendent une expérience de jeu digne de ce nom. Est-ce qu’ils l’ont trouvé avec le nouveau jeu Star Wars Jedi : Fallen Order ? Une chose est certaine, ce jeu saura les enthousiasmer ! Permettant de revisiter des planètes de cette galaxie très très lointaine, Fallen Order aura su me donner l’impression d’être le dernier espoir afin de combattre l’Empire.

Le padawan oublié

Vous incarnez Cal Kestis, un padawan ayant survécu à l’ordre 66. Cela fait maintenant cinq années que vous avez réussi à vous sauver de l’Empire et de ses soldats clones. Alors que chacune de vos journées se ressemble, vous travaillez dans un dépotoir afin de trouver des pièces qui pourraient être revendues. Jamais vous n’avez utilisé la Force et si cela se trouve, l’Empire vous a forcément oublié, pensant que vous avez été tué.

Évidemment, un accident arrive et l’un de vos collègues de travail voit sa vie mise en danger. Vous voilà devant un choix : utilisez la Force afin de sauver votre ami et révéler votre identité ou le regarder périr sous vos yeux. C’est ainsi que l’aventure de Cal débute.

En utilisant la Force, l’inquisition de l’Empire pose ses yeux sur la planète Bracca où travaille Cal qui n’aura d’autre choix que d’utiliser son sabre laser afin de sauver sa vie. Heureusement pour Cal, un vaisseau dont l’équipage lui est inconnu volera à sa rescousse. Il s’agit de Cere Junda et Greez Dritus qui parcourt la galaxie afin de restaurer l’ordre Jedi…

Cal devient alors le dernier espoir de la galaxie et se lancera dans une quête où il devra apprendre de nouveau à ne faire qu’un avec la Force.

Cal Kestis, padawan renégat.

Plus près de Tomb Raider que de Star Wars : The Force Unleashed

L’action est omniprésente dans Star Wars Jedi : Fallen Order et les contrôles semblent être assez faciles pour les habitués du genre. Alors que les mécaniques de déplacement font un peu penser à celles de la série Tomb Raider, les combats rappelleront ceux de Dark Souls ou encore Sekiro : Shadows Die Twice.

Alors que la Force permet à Cal de faire des mouvements tels que courir sur les murs ou encore sauter, plus rien n’est très exagéré. Jamais est-ce que nous n’avons l’impression d’être un surhomme et n’être qu’un padawan. Cette impression me satisfait amplement et donne une certaine profondeur à Cal. Il n’est pas un maître Jedi et sa mission est compliquée. Bien qu’il ait la lourde tâche de reconstituer l’ordre Jedi, Cal Kestis n’est pas Luke ou Rey. Malgré tout, on a l’impression d’avoir un apprentissage constant de nos pouvoirs de la Force.

D’ailleurs, au niveau des combats, nous pouvons attaquer, esquiver et parer les coups qui sont dirigés contre Cal. Cependant, l’avantage de la Force est intéressant. Bien que je n’ai pas toujours eu le réflexe de l’utiliser, il semblerait que la Force soit bel et bien nécessaire afin de combattre les ennemis à un niveau de difficulté supérieur. Alors que vous gagnerez des points de compétences à distribuer, vos pouvoirs de la Force deviendront plus puissants encore.

Évidemment, le chemin de Cal est parsemé d’ennemis qui utilisent également la Force et qui en font de périlleux adversaires. Encore une fois, la réalité reste la même que celle décrite plus haut ; le padawan que nous incarnons n’est pas indestructible. C’est sans doute cette mortalité qui rend le jeu et le défi intéressant. Cal Kestis est loin d’être Starkiller et ne pourra pas se débarrasser d’une armée de stormtroopers en claquant des doigts.

Cal Kestis devant les ruines d’un vaisseau datant de la guerre des clones.

Un retour aux sources

Il n’y a pas que les combats qui sont fantastiques dans ce jeu ! Les créateurs ont pensé à tout ! Que ce soit au niveau de la musique ou même de l’humour, le joueur a bel et bien l’impression d’être dans l’univers de Star Wars. L’ambiance musicale utilisée dans le jeu rappelle en tout point de vue les bonnes années de John Williams. Il n’y a tout simplement aucun mauvais commentaire à faire sur celle-ci !

Quant aux blagues, il y a une excellente utilisation de l’humour typique de cet univers. Par exemple, il arrive un moment où Cal demande à son droïde BD-1 s’il connaît une blague. Son compagnon lui répond quelque chose avec des sifflements similaires à ceux produits dans les films par R2-D2. Cal trouve sa réponse bien drôle et lui commente simplement en affirmant qu’il la connaissait déjà… Malheureusement, nous ne recevons aucune information sur les propos tenus par notre compatriote, mais le tout nous fait quand même sourire.

Les décors et les ennemis aussi nous font voyager avec aise dans ce monde intergalactique. L’une de mes plus grandes surprises fut d’ailleurs sur Kashyyyk, lors de mon exploration des « Shadowlands« . Les dangers étaient extrêmement bien représentés et j’ai rapidement eu l’impression que toute la vie et la flore cherchaient à tuer mon personnage le plus agressivement possible. On m’a souvent décrit cette forêt comme étant l’un des endroits les plus dangereux de la galaxie, mais c’est la première fois où un jeu m’a fait réellement avoir cette impression.

Cal Kestis explore les « Shadowlands » sur Kashyyyk.

Faites attention au côté obscur

Bien sûr, Star Wars Jedi : Fallen Order a également son lot de points négatifs. Heureusement, bien que le jeu possède également son côté obscur, rien ne le brise complètement.

L’une des choses qui m’ait sans doute le plus déçu dans le jeu est l’absence totale de création de personnage. Alors que le jeu nous permet de modifier le poncho de Cal (qui, disons-le franchement, n’est pas particulièrement beau), rien sur ses origines, ses cheveux ou son visage. On ne peut malheureusement pas choisir le sexe de notre personnage non plus. Il aurait été fort intéressant d’avoir la possibilité d’incarner un autre type d’humanoïde ou minimalement de modifier légèrement l’apparence du personnage.

La résolution vidéo du jeu est également un peu étrange. Il arrive constamment que l’image soit saccadée, ce qui peut mener à une mort surprise du personnage. J’ai cru d’abord que c’était un problème avec mon ordinateur jusqu’à ce qu’on m’explique qu’il s’agissait également d’un problème sur les consoles. Évidemment, je considère la chose problématique si le jeu n’est pas bien configuré pour les consoles de jeux. On finit cependant par s’habituer et par passer par-dessus ce léger désagrément.

Finalement, l’un des commentaires négatifs qui revient le plus souvent est sans doute la durée de vie du jeu. À moins d’avoir envie d’obtenir toutes les sortes de ponchos pour Cal, il n’y a pas énormément de choses à faire en fin de jeu. Ce ne serait pas un problème pour certains si l’histoire ne prenait pas une vingtaine d’heures à terminer.

Cal Kestis se dirige vers de nouvelles aventures à la vitesse lumière !

La Force est puissante dans ce jeu

Au final, Star Wars Jedi : Fallen Order est une agréable surprise pour l’admirateur que je suis. Pour l’une des seules fois depuis longtemps, mes amis et moi nous entendons finalement sur un produit de Star Wars.

Bien qu’il n’y ait aucune extension annoncée pour le jeu, gageons que ce n’est pas la dernière fois que nous entendons parler des aventures de Cal Kestis et qu’une suite verra le jeu dans les prochaines années !

J’aime

  • L’histoire
  • L’ambiance
  • Le rendu visuel

J’aime moins

  • La durée de vie
  • Le manque de modifications possibles au personnage
  • La résolution des images

Star Wars Jedi : Fallen Order

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une agréable surprise !

Combats fantastiques, belle musique d'ambiance et humour au programme, il s'agit d'un jeu qui vous fera passer un très bon moment.

User Rating : Be the first one !

À propos de David Charbonneau

Étudiant à temps partiel et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

La trame sonore de Star Wars Shadows of the Empire arrive sur vinyle bientôt

Cette semaine avait lieu la fameuse journée annuelle pour les amateurs de la franchise Star …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.