Concours

Shadow of the Tomb Raider – L’accomplissement de Lara Croft

La sortie de Tomb Raider en 2013 a été un des meilleurs exemples d’un reboot réussi. Utilisant une franchise bien connue, la mettant au goût du jour et surtout en faisant de son héroïne le point central de l’intrigue, le studio Crystal Dynamics a créé un jeu qui a su séduire autant les vétérans que les néophytes. Deux ans plus tard, Rise of the Tomb Raider a reçu sa part d’éloges en offrant une intrigue plus développée et une nette progression du personnage principal. Avec Shadow of the Tomb Raider, produit et développé au studio Eidos de Montréal, on a enfin le dénouement de la trilogie qui fera passer Lara Croft de l’étudiante férue d’histoire et d’archéologie à la pilleuse de tombes qui a fait sa renommée.

  • Studio de développement : Eidos Montréal
  • Éditeur : Square Enix
  • Cote ESRB : M
  • Plateforme de test : Xbox One (également disponible pour PS4 et PC)
  • Prix : 80$ (édition standard), 120$ (édition Croft) – passe de saison 40$ (incluse avec l’édition Croft)
  • Site officiel du jeu

Shadow of the Tomb Raider débute peu de temps après les événements du titre précédent. Utilisant toujours les informations que son père lui a léguées, Lara Croft se retrouve sur l’île de Cozumel au large du Mexique afin de mettre la main sur une dague et une boîte mystérieuse qui sont supposés donner le pouvoir de changer le monde à leur propriétaire. Cependant, la sinistre organisation Trinity est toujours à ses trousses et est cette fois menée par un expert en archéologie qui semble être tout aussi habile que Lara. Ses aventures la mèneront au plus profond de la jungle péruvienne à la recherche d’une fabuleuse cité perdue et trouver la clé de l’énigme de la dague et la boîte. Entretemps, elle pourra aussi explorer des tombes oubliées par le temps, plonger au fond des cenotches à la recherche de trésors perdus et compléter des quêtes secondaires pour les habitants locaux.

Après les montagnes de la Sibérie dans Rise of the Tomb Raider, c'est maintenant la jungle péruvienne qui sert de décor à la nouvelle aventure de Lara Croft
Non seulement l’environnement du jeu est magnifique, mais la jungle péruvienne est un personnage du jeu en soi.

Une jouabilité familière avec quelques surprises

Au niveau de la jouabilité, Shadow of the Tomb Raider maintient en grande partie celle des deux titres précédents, tout en y ajoutant quelques nouveautés. Alors qu’elle était plutôt néophyte dans Tomb Raider (2013), ici Lara est une prédatrice endurcie qui utilise son environnement comme un allié précieux. Un changement majeur est que contrairement aux titres précédents où le joueur avait le choix entre prendre son temps et éliminer ses ennemis silencieusement ou au contraire foncer à toute allure avec une mitraillette, ici la furtivité est recommandée. Certaines séquences demandent justement que le joueur ne se fasse pas repérer sous peine d’une mort immédiate. Afin de se fondre dans la jungle, Lara a maintenant la possibilité de se badigeonner de boue et devenir presque invisible. Elle semble aussi avoir emprunté certaines techniques de chasse au célèbre Prédateur, car elle peut maintenant tirer une  flèche liée à une corde sur un ennemi en contrebas et le suspendre à une branche afin d’effrayer ses compagnons.

L’environnement dans lequel se déroule le jeu, la jungle, est un personnage en soi. Au départ, Lara est peu familière avec la jungle qui paraît sombre et menaçante. Cependant, après une séquence de jeu particulièrement intense qui inclut un jaguar, la jungle semble accepter Lara comme faisant partie des siens et l’environnement devient plus lumineux et agréable. Ce dernier regorge de défis à accomplir, comme explorer des tombes remplies de pièges mortels, mettre la main sur des documents et des reliques ou chasser des animaux sauvages. Toutes ces actions rapportent des points d’expérience qui, une fois un certain nombre accumulé, permettent au joueur de déverrouiller des habiletés spéciales. Elles sont séparées entre Combat, Exploration et Survie et permettront à Lara d’être une combattante plus efficace ou mettre la main sur plus de ressources.

Explorer des tombes rapportera des trésors, mais aussi des habiletés uniques pour Lara
Les tombes que Lara explorera dans Shadow of the Tomb Raider sont beaucoup plus complexes et dangereuses que celles dans les deux titres précédents.

Un voyage au coeur de la jungle sud-américaine

Graphiquement, le jeu est magnifique et les environnements regorgent de détails. La jungle est un des endroits sur Terre qui sont les plus hostiles aux être humains et le sentiment qui revient régulièrement est la terreur. Il est facile pour Lara de perdre pied et plonger dans l’abîme ou trébucher sur une corde raide et se retrouver empalée par un piège ancien. Ceux qui reprochaient que les tombes dans Tomb Raider et Rise of the Tomb Raider étaient trop faciles en auront pour leur argent dans Shadow. L’animation des personnages lors des cinématiques et des séquences de jeu est toujours fluide et réaliste. Du côté de l’audio, le jeu est supporté par une trame sonore qui met le joueur dans l’ambiance avec des rythmes tribaux et de la musique traditionnelle sud-américaine. La performance des acteurs, en particulier Camilla Luddington qui reprend le rôle de Lara, est exceptionnelle et transmet toute la gamme d’émotions que les personnages vivent durant l’aventure.

Un aspect très intéressant du jeu qui peut sembler anodin est les différents niveaux de difficulté offerts au joueur. On y retrouve les classiques Facile, Normal, Difficile et Très Difficile, mais il est aussi possible d’ajuster différents paramètres. Par exemple, un joueur qui aime les puzzles mais qui n’est pas amateur de combat pourra mettre la difficulté à Difficile et Facile respectivement pour ces deux caractéristiques. Un joueur qui ne souhaite pas recevoir d’indication sur quelles parois peuvent être escaladées peut mettre le côté Exploration au plus difficile et il n’obtiendra alors aucun indice sur l’environnement. Enfin, ceux qui souhaiteraient avoir le défi ultime peuvent choisir l’option « Obsession Mortelle » où tout est mis à Très Difficile, ce qui pourrait faire de Shadow of the Tomb Raider un des jeux les plus difficiles à vie.

Les profondeurs sous-marine de la jungle cachent de nombreux secrets et trésors
Les environnements sous-marins occupent une place beaucoup plus importante dans Shadow of the Tomb Raider.

J’ai bien aimé mon expérience avec Shadow of the Tomb Raider, mais j’étais déjà un amateur de la franchise. En fait, la seule faiblesse que j’ai pu trouver au jeu est que sa jouabilité est très familière et qu’à part l’environnement, le jeu n’offre pas nécessairement beaucoup d’innovations. Ceux qui, comme moi, ont aimé les deux titres précédents ou des jeux du même style comme ceux de la franchise Uncharted, vont plonger avec plaisir dans Shadow. Même s’il n’est pas absolument nécessaire d’avoir joué aux autres titres de la franchise, je recommanderais tout de même aux néophytes de commencer par le début de l’histoire afin d’apprécier pleinement l’évolution du personnage principal.

Shadow of the Tomb Raider

Scénario
Graphismes
Bande sonore et performance des acteurs
Jouabilité
Durée de vie

Magnifique !

Shadow of the Tomb Raider complète magnifiquement bien la trilogie amorcée en 2013 et saura plaire aux vétérans de la franchise.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Two Point Hospital : un jeu de gestion très loufoque

Digne successeur de Theme Hospital, un jeu de Bullfrog Productions sorti il y a plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.