Dune : Adventures In The Imperium – Le jeu de rôle

Depuis longtemps, vous rêvez de partir à la conquête d’Arrakis ? Avec votre maison ou en tant que Fremen ? Modiphius Entertainment rend l’expérience plausible grâce à Dune : Adventures In The Imperium, le jeu de rôle papier se déroulant dans l’univers de Dune. Avec vos amis, vous pourrez donc créer votre maison et partir à la recherche de l’Épice aux côtés des Harkonnen, combattre aux côtés de Muad’Dib durant son jihad ou encore même combattre les machines à une époque bien avant l’histoire originale de Frank Herbert ! Le jeu de rôle idéal à découvrir entre quelques parties de Dune Imperium !

Dune : Adventures In The Imperium : un jeu pour les amateurs d’atmosphère

  • Auteurs : Richard August, Simon Berman, Banana Chan, Jason Durall, Khaldoun Khelil, Helena Nash, Andrew Peregrine, Hilary Sklar, Chris Spivey, Mari Tokuda, Rachel Wikinson & Ben Woerner sous la direction de Nathan Dowdell
  • Éditeur : Modiphius Entertainment
  • Nombre de joueurs : 2 et plus
  • Année : 2021
  • Prix : 64,99$ (en boutique, 80$ sur le site de Modiphius)
  • Page officielle du jeu

Dune, une planète bien inhospitalière

Si vous êtes intéressé par le jeu de rôle, c’est sans doute que vous êtes familier avec l’univers de Dune. Cependant, pour les néophytes, la première centaine de pages du manuel nous guide à travers cet univers étrange mélangeant science-fiction et complot. Pour ceux qui ne connaissent pas le livre, l’aventure se déroule théoriquement sur Arrakis, aussi connue sous le nom de Dune. Il s’agit d’une planète désertique où l’eau est une denrée précieuse et où la faune locale cherche constamment à vous tuer. Elle y est habitée par les Fremens, un peuple qui a trouvé une façon de boire l’eau qui se dégage du corps par la sueur et l’urine, et qui combat constamment les dangers de la planète.

Mais diantre, pourquoi donc est-ce que quelqu’un voudrait y aller ? La planète est le seul endroit de l’univers où on peut trouver « l’Épice », une drogue donnant la capacité de voir dans l’espace et le temps, permettant aux pilotes de naviguer librement dans l’univers sans l’aide de machines afin de calculer la destination. Pourquoi est-ce qu’ils n’utilisent pas simplement des machines ? Bah,  parce que les machines ont essayé de détruire l’humanité 10 000 ans plus tôt.

L’univers de Dune est donc similaire à un monde médiéval fantastique dans le futur. Si vous n’avez pas lu le livre… Eh bien, allez-y. Maintenant.

Les personnages subissent un assaut sur Arrakis.
Tiré du site web de Modiphius Entertainment.

Votre maison, vos règles

L’une des particularités du jeu de rôle de Dune est sans doute la création de votre propre maison. Il est fortement suggéré d’organiser une session zéro afin que les joueurs et le maitre de jeu puissent mettre en place de toutes pièces une maison qui sera représentée par les joueurs. Une multitude de pistes de solutions (et même de rôles) sont décrites afin de s’assurer que la maison soit la plus complète possible. Par exemple, on nous y décrit une panoplie de spécialisations. Incarnerez-vous une maison de poètes ou des mineurs ? Avez-vous une maison reconnue pour ses mets raffinés ou plutôt pour offrir le service des meilleurs assassins ?

On offre également une façon de gérer le pouvoir associé à une maison. Êtes-vous les premiers représentants de celle-ci ou incarnez-vous les représentants d’une vieille maison ? Avez-vous une rivalité similaire à celle qu’ont les Atréides et les Harkonnen ? On pousse même l’interrogation avec une table afin de rouler les raisons pour lesquelles vos maisons se haïssent. Bref, ces options aident énormément à mettre de la chair autour de l’os et préparer les joueurs à une éventuelle partie.

D’ailleurs, on met définitivement une croix sur le modèle « Vous vous rencontrez à l’auberge » puisque vos personnages sont tous loyaux envers la même maison ; celle que vous viendrez tout juste de créer.

Combat dans des grottes de Dune.
Tiré du site Internet de Modiphius Entertainment.

À la conquête de Dune

De la même façon que tout bon jeu de rôle qui se respecte, vous aurez l’occasion de créer un personnage comme vous le souhaitez. D’ailleurs, avant même d’avoir mis sur papier toutes ses habiletés, on nous demande de choisir deux traits de personnalité pour le personnage. On doit donc mettre en place un titre, dépeignant son statut social et hiérarchique, ainsi qu’un surnom lié à la réputation de notre personnage. Ces deux choses n’amènent aucun bonus et sont strictement esthétiques, mais il s’agit selon moi d’une bonne manière de mettre de la chair autour de l’os. Il vous faudra également déterminer ce qui pousse votre personnage à agir. Par exemple, à quel point celui-ci veut se battre pour la justice ou la vérité ? Puis, finalement, vous devez déterminer quelles sont les ambitions de votre personnage. Encore une fois, l’équipe derrière Dune : Adventures In The Imperium y va dans la simplicité, mais c’est sans doute ce qui fait le charme du jeu.

Puisque l’on parle d’un jeu qui se base surtout sur l’atmosphère et la politique, il n’y a pas énormément de compétences dans lesquelles on doit mettre des points pour nos personnages. De façon similaire aux jeux de rôle de World of Darkness, nous pouvons tout de même nous spécialiser dans des compétences un peu plus précises. Ainsi donc, nous pouvons mettre un certain nombre de points dans la compétence communication et nous spécialiser en diplomatie. Pour nous guider à travers le choix des compétences, le jeu nous présente des archétypes qui pourraient être considérés comme des classes dans la plupart des jeux de rôle.

Autre innovation, la progression des personnages se fait par l’échec. Vous gagnez l’équivalent de points d’expérience lorsque vous échouez vos jets et que vous êtes sur le point de mourir. De la même manière que la réalité, votre personnage devient plus fort après avoir surmonté un échec.

Les soeurs du Bene-Gesserit.
Tiré du site web de Modiphius Entertainment.

Le système 2D20

Si vous avez lu mon article à propos de Fallout : The Roleplaying Game, vous avez déjà une idée de ce qu’est le système 2D20 utilisé dans les jeux de Modiphius ! Il s’agit d’un système ayant des aspects similaires à celui des jeux Shadowrun et World of Darkness. En résumé, chaque fois que vous devez réussir une action complexe, vous devrez rouler deux dés à vingt faces (2D20). En additionnant vos points de compétences et votre attribut relié à l’action, vous obtiendrez un nombre. Afin d’avoir un succès, vous devez avoir l’équivalent ou sous le nombre correspondant à l’addition des deux chiffres. Par exemple, si vous tentez de charmer quelqu’un dans le but d’accomplir votre devoir, vous devrez additionner votre compétence de communication (5) et votre trait de devoir (8). Vous devrez donc obtenir un résultat de 13 et moins avec chacun de vos dés.

Le maitre de jeu met en place un niveau de difficulté vous indiquant la quantité de succès que vous devez obtenir.  Si votre compétence touche l’une de vos spécialisations, vos succès sont automatiquement des succès critiques qui comptent pour l’équivalent de deux succès. Afin d’avoir plus de succès, vous pouvez également utiliser des points de « Momentum » pour acheter des d20 supplémentaires et ainsi avoir plus de chance de triompher.

Les personnages fuient un vers des sables.
Tiré du site web de Modiphius Entertainment.

Des épices et du sable

Au final, Dune : Adventures In The Imperium est définitivement un jeu axé sur le jeu de rôle et la politique. Ceux et celles qui désiraient du sang et des combats devront passer leur chemin. Évidemment, les admirateurs de la série seront sans doute heureux de savoir que les intrigues de cours sont au centre même de l’action du jeu. Le jeu propose même des alternatives afin de créer notre personnage pendant la partie ! Afin d’aider les plus anxieux d’entre nous, il est possible de ne pas créer 100 % de son personnage afin de voir ce qui serait le plus important pour le groupe. Cela donne un bon aperçu du jeu : l’atmosphère et l’histoire sont plus importantes que la progression personnelle des joueurs.

Bien que je sois extrêmement tenté d’explorer cet univers en tant que joueur, il me semble qu’il s’agit d’un jeu où vous devez avoir un excellent maître de jeu. Intrigues, manipulation et politique sont au menu, nécessitant des joueurs disciplinés et un très bon conteur. Moi-même, qui est maitre de jeu à Donjons & Dragons, je n’oserais pas trop m’aventurer dans cette mission. Par contre, j’accepterais volontiers de jouer dans une partie dirigée par mon collègue Yanick Grégoire.

J’aime

  • La création de maison
  • Les informations complètes données sur l’univers de Dune
  • Le jeu de rôle et l’ambiance sont au centre du jeu

J’aime moins

  • Il faut avoir de bons joueurs et un bon maitre de jeu

La copie de Dune : Adventures In The Imperium a été fournie par Modiphius Entertainment.

À propos de David Charbonneau

Étudiant et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

Ender Lilies 1

ENDER LILIES : Quietus of the Knights – Paisiblement sombre comme commencement

ENDER LILIES : Quietus of the Knights est un jeu sorti le 21 janvier 2021 en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.