[Critique] The Witcher 3 Blood and Wine – Une dernière quête fabuleuse !

The Witcher 3 Blood and Wine

Graphiques
Son
Jouabilité
Contenu et valeur

Superbe !

Avec ses heures de contenu supplémentaire, une nouvelle région entière à explorer et son côté audio impeccable, Blood and Wine représente maintenant l'exemple à suivre pour une expansion de jeu réussie.

User Rating : Be the first one !

Il n’est pas un secret pour personne que je suis un fan invétéré du jeu The Witcher 3 Wild Hunt sorti en mai 2015. On n’a qu’à se fier à ma critique du jeu de base, de la première expansion Hearts of Stone ainsi que mon top 5 des jeux de 2015 pour le deviner. Donc, pour la sortie de la toute dernière expansion du jeu, Blood and Wine, j’ai tenté d’être le plus neutre et impartial possible pour ma critique. Malgré cela, je dois me rendre à l’évidence : Blood and Wine est une triomphale dernière quête pour le Witcher Geralt et le contenu inclus est tout simplement époustouflant !

L’expansion peut se jouer à n’importe quel moment, que le joueur ait terminé le jeu de base ou non. Cependant, il est recommandé d’avoir atteint le niveau 34 minimum (ou environ 65 si vous jouez en mode New Game+) pour avoir une chance de vaincre certains des ennemis et boss de Blood and Wine. Après un téléchargement d’environ 15 Go, ainsi que l’application de la dernière patche qui ajoute de nombreuses nouvelles fonctionnalités en plus d’améliorer considérablement l’interface, vous serez informé de la disponibilité de la nouvelle quête dès que vous rechargerez votre dernière sauvegarde. Aussi, si vous souhaitez jouer uniquement l’expansion, vous avez l’option de démarrer une nouvelle partie et sélectionner l’option « Blood and Wine Only » (ou « Hearts and Stone and Blood of Wine Only » si vous avez les deux expansions d’installées). Vous démarrerez alors le jeu avec un personnage de niveau 34, avec un équipement approprié à l’expansion.

Un aperçu des magnifiques décors de la région de Toussaint
Un aperçu des magnifiques décors de la région de Toussaint

Une toute nouvelle région à découvrir

Contrairement à Hearts of Stone qui allongeait une zone de jeu déjà existante (Velen), Blood and Wine ajoute une nouvelle région, le Duché de Toussaint. Situé bien au sud des régions explorées dans le jeu de base et faisant partie de l’Empire de Nilfgaard, Toussaint offre une atmosphère bien différente. Là où Velen était dévastée par une longue guerre entre l’Empire et les Royaumes du Nord, Toussaint est lumineuse, riche et propre. Inspirée par l’aristocratie française de la Renaissance (les habitants parlent presque tous avec un accent français stéréotypé), la région est composée de vignobles, de riches habitations de marchands et de châteaux majestueux tout droit sortis d’un conte de fées. En plus des zones habitées, Toussaint offre aussi son lot de cavernes, de camps de brigands et de nids de monstres. Parlant de ces derniers, Toussaint est peuplée de sa propre faune composée de plusieurs nouveaux types d’ennemis, comme des plantes géantes carnivores et des nécrophages aquatiques qui explosent de façon spectaculaire lorsque leurs points de vie sont bas, blessant tous ceux qui se trouvent à proximité. Geralt aura à affronter plusieurs ennemis de type boss, soit au cours des nombreuses quêtes ou lorsqu’il acceptera des contrats. Enfin, les fans du mini-jeu de carte Gwent seront heureux d’apprendre que l’expansion ajoute une cinquième faction jouable, les Iles Skellige.

Geralt aura à visiter le fameux festival des vins de Toussaint au cours de ses aventures
Geralt aura à visiter le fameux festival des vins de Toussaint au cours de ses aventures

Un côté humoristique insoupçonné !

Le jeu de base et la première expansion nous ont présenté un monde sombre, violent, à la limite déprimant. Il est donc surprenant de découvrir à quel point les développeurs de Blood and Wine ont voulu apporter une solide dose d’humour au jeu. Plusieurs quêtes secondaires sont inspirées d’éléments de la culture pop, comme des films ou la musique. Une en particulier amènera Geralt à vouloir récupérer une somme dans un coffret de sûreté à la banque et devra pour se faire, mettre la main sur le fameux laissez-passer A38 (excellent clin d’oeil au film Les Douze Traveaux d’Astérix). Une autre le verra devoir retracer les bijoux de famille volés sur une fameuse statue qui supposément donne une virilité légendaire à son propriétaire. Le titre de cette quête est Goodness, Gracious, Great Balls of Concrete !, un jeu de mots brillant de la célèbre chanson de Jerry Lee Lewis, Great Balls of Fire. Cependant, certaines quêtes ont un côté beaucoup plus sérieux, comme la quête principale dans laquelle Geralt devra enquêter sur une série de meurtres causés par un groupe de vampires.

Une des nombreuses quêtes de Blood and Wine se déroule lors d'un tournoi chevaleresque
Une des nombreuses quêtes de Blood and Wine se déroule lors d’un tournoi chevaleresque

Des aspects techniques presque impeccables

Côté graphiques, Blood and Wine continue à impressionner avec des environnements colorés (un aspect qui était un peu décevant dans le jeu de base), entourés d’un décor de montagnes spectaculaire. Les personnages sont très détaillés, autant dans les séquences de jeu que dans les cinématiques. Aussi, Blood and Wine amène une nouvelle sélection d’armes et armures qui ont en commun d’être toutes extravagantes. Les acteurs offrent tous une solide performance, en particulier l’actrice qui joue le rôle de la Duchesse de Toussaint qui peut être à la fois douce et compréhensive, mais aussi dure et autoritaire. L’expansion est supportée par une superbe trame sonore qui mêle musique classique et chants d’opéra. Le seul bémol est que quelques bogues techniques sont à régler, comme un archer dont l’arc sur le dos changeait constamment de forme durant une cinématique. Ces bogues sont distrayants, mais aucun n’a causé de problèmes majeurs.

Un dernier hourra pour le witcher Geralt | The Witcher 3 Blood and Wine
Un dernier hourra pour le witcher Geralt | The Witcher 3 Blood and Wine

Un dernier au revoir pour Geralt

CD Projekt Red a confirmé que Blood and Wine serait la dernière occasion pour les joueurs d’incarner le célèbre Loup Blanc, alors que les prochains titres mettront en vedette de nouveaux personnages. S’il s’agit vraiment de sa dernière aventure, il peut quitter la tête haute, car elle est tout simplement fantastique. Comme il a été dit par plusieurs critiques et joueurs, certains studios sortent du contenu supplémentaire et lui donnent le titre de jeu complet (comme les campagnes solos de la série Battlefield qui durent rarement plus de cinq heures), alors que d’autres comme CD Projekt Red sortent des jeux complets et les appellent contenu téléchargeable. Blood and Wine est fortement recommandée, que vous soyez fan du jeu de base ou non.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, mi-trentaine qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

The Witcher 3 Blood and Wine : La date de sortie est enfin connue !

Oyé, oyé, amateurs de Witcher 3 (et de jeux de rôles en général) ! La date …

Qu'en pensez-vous ?