Ant-Man and The Wasp – Une suite à la hauteur de nos attentes

Aujourd’hui sort le vingtième film du MCU (Univers cinématique Marvel), Ant-Man and The Wasp. C’est aussi le second de la franchise Ant-Man et il était, comme tous les films Marvel, très attendu. Donc, sans plus tarder, voici la critique.

Le retour du duo

Le film commence quelques jours ou semaines avant que Thanos arrive. Il est donc complètement indépendant de Infinity War (notre critique) et reprend deux ans après Civil War, alors que Scott va bientôt être libéré de son assignation à résidence. Ce n’est pas clair ce qui c’est passé, car si on se souvient bien de la scène cachée de Civil War, Captain America venait les libérer. On peut en déduire que Scott a décidé de se rendre pour pouvoir arrêter de fuir et être proche de sa famille, mais ce n’est jamais expliqué. On sait par contre que Hank Pim et Hope Van Dyne sont en fuite puisque c’est grâce à leur technologie que Scott a enfreint les accords de Sokovia. Ça ne va donc pas super bien pour le trio.

Heureusement, grâce à cette même technologie, le Ant-Man original et la nouvelle Wasp arrivent à se cacher et continuent de travailler sur leurs projets. Le plus récent étant de sauver la mère de Hope. Comme expliqué dans le premier, elle s’est perdue dans le Monde Quantique (Quantum Realm). Supposée morte car on ne peut revenir du Monde Quantique, lorsque Scott y arrive tout change.

Ant-Man and The Wasp
Ant-Man (Paul Rudd) et The Wasp (Evangeline Lilly) dans « ANT-MAN AND THE WASP ». © 2018 – Marvel Studios

Une suite intéressante

Peyton Reed est de retour à la réalisation et il réussit de nouveau à faire un film de casse qui se tient. Au scénario, on a tout une équipe. Chris McKenna et Erik Sommers à qui l’on doit entre autres Spider-Man : Homecoming (notre critique) et le nouveau Jumanji (notre critique) sont de retour pour un nouveau Marvel, ainsi que Paul Rudd qui avait déjà participé à l’écriture du premier Ant-Man. Pour compléter, on a Andrew Barrer et Gabriel Ferrari, le duo qui a écrit Haunt. Ça en fait du monde ! Et même s’ils sont beaucoup, l’histoire fonctionne et les personnages aussi. La bande sonore est composée par Christophe Beck (Ant-Man, Frozen). Si elle est moins prenante que certaines des derniers Marvel, elle soutient bien l’action et le film. Les effets spéciaux sont toujours aussi bien faits, en même temps il faut dire qu’ils nous ont habitués à un certain niveau !

De grands acteurs pour de bons personnages

Côté acteurs, on est plutôt bien servis, tous ceux du premier films sont de retour : Paul Rudd (Scott Lang/Ant-Man), Evangeline Lilly (Hope Van Dyne/The Wasp), Michael Douglas (Dr. Hank Pym), Michael Peña (Luis), Bobby Cannavale (Paxton), Judy Greer (Maggie) et Abby Ryder Fortson (Cassie Lang). Et les nouveaux sont excellents, Laurence Fishburne joue le rôle du Dr. Bill Foster, Hannah John-Kamen celui de Ghost et Michelle Pfeiffer incarne Janet Van Dyne. J’ai particulièrement aimé l’interprétation de Ghost. Personnage originalement masculin et adversaire de Iron Man, il est bien adapté et intéressant. On aimerait d’ailleurs en savoir un peu plus sur lui. 

Ant-Man and The Wasp
Le Monde Quantique dans « ANT-MAN AND THE WASP ». © 2018 – Marvel Studios

Un film d’été comme on les aime

Après les événements de Infinity War (notre critique), le film fait du bien. On met de côté le drame de l’attaque de Thanos et on se replonge dans l’univers décalé de Scott Lang. Le film est drôle et léger, sans être débile. J’ai passé un très bon moment et j’ai eu beaucoup plaisir à retrouver les personnages du premier volume. On s’attache à ces petites bêtes. Le scénario est sans surprise mais on se laisse emporter dans l’histoire et les deux heures passent sans qu’on s’en rende compte.

Petit bémol, ce que je craignais en voyant les bandes-annonces s’est produit. On y voit toutes les scènes de jeux de taille, il n’y a donc aucun étonnement et c’est dommage. En même temps, ils ne peuvent pas en faire trop sinon on se lasserait, mais ils aurait pu en garder une en surprise. J’ai beaucoup aimé, qu’il n’y ait pas de « super-vilain », les personnages ne sont pas manichéens et ça fait du bien. C’est plutôt rare dans les films de super-héros et Marvel arrive de temps en temps à nous surprendre.

LA question

Je trouve génial que Janet arrive à trouver du maquillage et du tissu dans le Monde Quantique, on se demande un peu comme elle fait, mais bon… Surtout, la question qui se pose, c’est comment elle sait que ça fait 30 ans qu’elle y est. Pareil, pourquoi elle vieillit comme Hank, alors que c’est dit et redit que le temps ne s’écoule pas de la même façon. J’espère que c’est des pierres posées pour la suite et non un raccourci scénaristique. Seule la suite nous le dira.

Ant-Man and The Wasp
Cassie Lang (Abby Ryder Fortson) et Scott Lang/Ant-Man (Paul Rudd) dans « ANT-MAN AND THE WASP ». © 2018 – Marvel Studios

En terminant, je vous conseille d’aller le voir et pas seulement parce qu’il fait moins chaud au cinéma. Et je sais que vous avez l’habitude, mais restez jusqu’au bout du générique. Les scènes cachées sont importantes, surtout la première !

Ant-Man and The Wasp est maintenant en salle, bon film !

Site officiel | Page Facebook

Ant-Man and The Wasp

Performance des acteurs
Scénario
Photo, ambiance, effets spéciaux
Musique

Un film à voir !

Une suite intelligente et un très bon film, profitez de la canicule pour aller au cinéma !

User Rating : Be the first one !

À propos de Virginie Mont-Reynaud

Grande lectrice depuis toujours, je suis un peu, beaucoup, énormément, fan de science-fiction et de fantastique. Et autant que les livres, le cinéma et les séries prennent un peu trop de mon temps. C'est un plaisir de partager mes passions, mais aussi d'en découvrir plein de nouvelles. De toute façon, on est tous geek de quelque chose!

Aussi à voir...

L’étrange beauté des Crimes de Grindelwald : le retour des Animaux Fantastiques

Il y a quelque chose de vraiment particulier à aller voir un bon film au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *