Spider-Man Homecoming : un retour à la maison réussi !

Spider-Man Homecoming est la troisième interprétation du célèbre super-héros des bandes dessinées de Marvel au grand écran en 15 ans. Les attentes étaient grandes pour ce film et, heureusement, l’expression anglaise « Third time’s the charm » (au troisième essai, la magie opère) est applicable ici.

Angourie Rice, Tony Revolori, Laura Harrier, Jacob Batalon, Zendaya et Tom Holland. Source IMDB

Le retour de Peter Parker

De nouveau interprété par l’acteur Tom Holland après son introduction mémorable dans Captain American Civil War, on retrouve Peter Parker, âgé de 15 ans, alors qu’il doit jongler avec ses obligations d’étudiant du secondaire et ses aspirations à devenir un super-héros. La majorité du film le suit dans son quotidien d’adolescent où il vit les événements typiques des jeunes de son âge : il a le béguin pour une camarade de classe qui l’ignore totalement, il passe ses moments libres en compagnie de son meilleur ami tout aussi « geek » que lui et il fait partie de l’équipe de Génies en Herbe de son école.

Cependant, il est obsédé par son objectif de devenir un membre à part entière des Avengers après sa participation à l’affrontement entre Iron Man et Captain America. Étant largement ignoré par son mentor, Tony Stark, il tente de se démarquer en stoppant le crime dans son quartier, mais les résultats sont décevants. Pendant ce temps Adrian Toomes, un petit entrepreneur désabusé par le traitement que l’entourage de Stark lui a réservé, s’empare des débris provenant de l’armée des Chitauri, vaincue durant la bataille de New York à la fin du premier film des Avengers. Avec le surnom du Vautour, il utilise cette technologie pour commettre une série de vols et attire l’attention de Spider-Man qui prend l’initiative de l’arrêter.

Spider-Man (Tom Holland) qui aide une dame perdue. Source IMDB

Un nouveau départ réussi

L’interprétation des acteurs, en particulier Tom Holland qui réussi à balancer son interprétation d’un adolescent naïf et peu sûr de lui avec celle du super-héros arrogant, et Michael Keaton dans le rôle d’un vilain pour lequel on sympathise, est dans l’ensemble excellente. Le film contient une solide dose d’humour efficace et des moments d’émotions sincères, sans jamais basculer dans le ridicule. On ressent véritablement la frustration de Peter Parker devant le peu de reconnaissance de la part de Tony Stark face à tous ses efforts et son désarroi lorsque ces derniers tombent à plat.

Au niveau des scènes d’action, le film en contient un nombre relativement bas, surtout pour un film de super-héros. La plus grande partie du film suit Peter à l’école ou dans ses interactions avec ses collègues de classe Ned (génial Jacob Batalon en nerd parfait), Liz (Laura Harrier), dont Peter est secrètement amoureux et MJ (Zendaya, qui vole chacune des scènes où elle apparaît), l’ado qui se fout de tout ce qui l’entoure. Lorsque l’action prend les devants, les scènes sont impressionnantes, mais les mouvements de caméra sont un peu trop saccadés, ce qui nous empêche de véritablement voir ce qui se passe. Enfin, les apparitions surprises de quelques personnages de l’univers de Marvel sont fort réussies. Et comme tout bon film du studio, il est primordial de rester jusqu’à la fin du générique pour une scène surprise qui vaut définitivement le coup.

On retrouve derrière la caméra Jon Watts (Cop Car, Clown), un petit nouveau, mais c’est la particularité des Studios Marvel que d’aller chercher leur réalisateur hors des sphères attendues. Du côté du scénario, c’est un duo assez connu, John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein (Horrible Bosses), qui prend en main les aventures de l’araignée. Et c’est réussi ! L’alliance entre les deux studios (Sony et Marvel) a donc porté ses fruits. Est-ce le début de nouvelles collaborations ?

Pour la musique, la trame sonore composée par Michael Giacchino, reconnu pour ses nombreuses collaborations avec le réalisateur J.J. Abrams, est efficace, sans être toutefois très mémorable. Par contre, l’introduction du thème original de la série d’animation des années 60 dans celui du film est fort réussie.

Michael Keaton (Adian Toomes/ Le Vautour), Tom Holland (Peter Parker/ Spider-Man) et Robert Downey Jr. (Tony Stark/ Iron Man). Source IMDB

Verdict de Frédéric

Personnellement, je ne suis pas le plus grand fan des films de super-héros. À mon avis, la majorité d’entre eux sont souvent trop sombres et déprimants, avec des héros tourmentés. C’est donc avec surprise que j’ai grandement aimé Spider-Man Homecoming. Le film garde un ton léger et amusant pendant toute sa durée et l’humour est étonnamment efficace. Les acteurs offrent tous une solide performance et les personnages adolescents sont interprétés de façon convaincante et sans les stéréotypes d’usage. Le seul bémol pour moi a été les scènes d’action, trop frénétiques avec une caméra qui part dans tous les sens. Le film a définitivement ma recommandation.

L’avis de Virginie

Fan du personnage depuis toute jeune, c’est avec un mélange d’excitation et crainte que j’attendais le nouveau film. Si l’apparition dans Capitaine America : Civil War laissait espérer une bonne interprétation de l’homme-araignée, on est jamais à l’abri d’un échec. Et je dois dire que c’est, jusqu’à présent, le meilleur Spider-Man qu’on a eu la chance voir sur grand écran (même si les premiers films avec Tobey Maguire garderont à jamais une place spéciale).

Le fait que ce ne soit pas vraiment une histoire d’origine, puisque Peter a déjà ses pouvoirs et son costume, aide à casser le rythme trop prévisible des derniers films. Bien sûr, on reste toujours dans une quête d’identité, mais c’est le propre des héros costumés et plus particulièrement de Peter Parker. Les acteurs sont tous crédibles dans leur rôle et même si on suit un adolescent, on ne tombe ni dans le mièvre, ni dans les stéréotypes. Le film est drôle, rythmé et bien écrit. Je le conseille donc à tout le monde ! De mon côté, j’ai hâte de voir comment le personnage va évoluer.

Affiche du film Spider-Man Homecoming

À l’affiche dès le 7 juillet !

Spider-Man Homecoming

Photo, ambiance, effets spéciaux
Musique
Scénario
Personnages

Approuvé !

Un bon divertissement pour tout public !

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, mi-trentaine qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Mario + Rabbids Kingdom Battle

Mario + Rabbids Kingdom Battle : une surprise bienvenue pour la Switch

Qui aurait pu croire qu’on verrait Mario et les Lapins Crétins dans un même jeu ? …

Qu'en pensez-vous ?