Philips hue: l’éclairage et l’intelligence

L’ampoule, on la prend pour acquis. Vrai que, depuis son raffinement par Edison, il n’y a pas eu de gros changements. Le principe est resté pas mal pareil. On visse l’ampoule dans un culot. Quand on veut de la lumière, on allume la lampe. Quand on ne veut plus de lumière, on éteint la lampe. That’s it, that’s all. C’est certain, les plus fins d’entre vous me diront que nous avons maintenant les gradateurs, l’éclairage à DEL, le contrôle de l’éclairage via la domotique. Mais ça ne change rien au bon vieux principe de l’ampoule.

Il semble pourtant que même les ampoules se dotent d’intelligence. Philips, magiciens de l’éclairage, ont lancé l’an dernier hue, leur système d’éclairage intelligent contrôlé par un appareil roulant sous iOS. Les points marquants du système: sélection des couleurs émises par les ampoules, contrôle de l’intensité de l’éclairage, application de recettes pré-programmées ou conception de recettes d’éclairage personnalisées.

J’ai passé quelques semaines avec le système hue, celui-ci remplaçant l’éclairage décidément ordinaire de mon salon. Voici mon histoire.

Révolutionner mon salon

Allons-y tout de suite d’un cuisant aveu: pour pouvoir retourner aux études, je suis revenu vivre chez mes parents. Ceux-ci ont une décoration intérieure plutôt traditionnelle. Jolie, la déco, mais traditionnelle. Mémorisez ceci. Ce détail sera utile un peu plus tard.

L’installation du hue est plutôt simple. Suffit de visser les ampoules intelligentes dans le culot des lampes choisies, brancher le pont et installer l’appli iOS. Point positif, même si le pont n’est pas branché ou configuré, les ampoules donneront tout de même une belle et naturelle lumière. Mais, en réalité, ça ne sert pas à grand chose d’arrêter là. Le fun commence une fois le pont installé et l’appli configurée.

Les ampoules et le pont du système hue.
Les ampoules et le pont du système hue.

Petite note sur le pont: celui-ci doit être branché directement dans le routeur, via un câble fourni. Il faut donc prévoir une prise électrique supplémentaire et un port libre dans le routeur.

L’appli iOS se configure très facilement. Au premier démarrage, l’appli doit être synchronisée avec le pont. Pour faire ceci, il faut simplement appuyer sur le bouton de synchro, situé sur le dessus du pont. Une fois ça fait, c’est parti pour la gloire.

À l’usage

Comme vous l’aurez probablement deviné, l’éclairage se contrôle via l’appli hue, disponible pour iOS et téléchargeable sur l’App Store d’Apple.

Le sélecteur de scènes d'éclairages.
Le sélecteur de scènes d’éclairages.

Comme l’éclairage peut rendre les pièces plus théâtrales, Philips a choisi de nommer les réglages lumineux en tant que scènes. Près d’une vingtaine de scènes lumineuses sont disponibles au premier démarrage de l’application. En sélectionnant une des scènes, une boîte s’affiche pour contrôler l’intensité lumineuse de la scène. Certaines de ces scènes ont des propriétés particulières. Il y en a une pour favoriser la concentration, une autre pour donner de l’énergie, une pour relaxer. Puis il y a les éclairages décoratifs, tirés de photographies ou d’illustrations.

Certaines recettes d'éclairage sont carrément dingues.
Certaines recettes d’éclairage sont carrément dingues.

Il est d’ailleurs possible de créer sa propre recette lumineuse, soit à partir d’une photographie ou à partir d’un simple sélecteur de couleur.

Bien que, dans la réalité, on voudra plus souvent se servir du sélecteur de couleur pour concocter un éclairage, la création de recettes via une photographie est la méthode la plus fun, à mon sens. On importe la photo, on choisit quelle zone de l’image servira de source couleur pour quelle ampoule et puis basta!

Un vieux projet de photo m'a permis de créer un éclairage tout droit inspiré d'un gerbera.
Un vieux projet de photo m’a permis de créer un éclairage tout droit inspiré d’un gerbera.

Jusqu’à tout récemment, c’était l’étendue de ce que permettait de faire l’appli: choisir un éclairage, son intensité, l’allumer et l’éteindre. Il était également possible de programmer une heure de départ et une heure de fin. Avec la mise à jour 1.1, les choses ont grandement évolué.

hue 1.1

Alors que je bouclais mon test, vers la mi-mai (oui, je sais, je suis resté assis pas mal longtemps sur mon review avant de l’écrire), une mise à jour majeure est sortie pour le système. Avec hue 1.1, l’éclairage devient réellement intelligent. Il est désormais possible de programmer l’activation et la désactivation d’un éclairage selon la proximité d’un endroit, de créer des alarmes réveil récurrentes, de programmer un éclairage de sécurité avec allumage aléatoire, pour encore mieux simuler la présence de quelqu’un. Mais le plus intéressant de cette mise à jour est la collaboration avec IFTTT.

Acronyme de If This Then That, IFTTT permet de créer une chaîne d’événements selon des critères sélectionnés. Dans le cas de hue, plus d’une soixantaine de recettes sont disponibles pour rendre l’éclairage informatif. Il est possible de faire changer l’éclairage de couleur si un ami poste une photo sur Instagram, de faire clignoter l’éclairage à l’arrivée d’un courriel, changer la couleur de l’éclairage selon la température, etc. Je n’ai malheureusement pas eu la chance de tester cette fonctionnalité mais elle me semble grandement prometteuse.

Au final

J’ai délibérément choisi de conserver, le plus possible, mes impressions pour la fin. Après trois semaines avec les ampoules hue installées dans le salon, je me suis bien habitué au système. Il y a quelque chose de réellement futuriste que d’allumer, éteindre et contrôler l’éclairage avec un iPhone (ou un iPad, dans mon cas). Puis, avec la nouvelle mise à jour, le système devient réellement utile, pouvant transmettre de l’information sans jamais déranger. Un vrai rêve pour l’amateur de technologie calme. J’aime beaucoup l’idée et le système.

Cependant, vous vous rappelez de la déco de chez ma mère? Elle n’est pas très compatible avec les recettes plus éclatées du système. Un décor traditionnel et assez chargé ne pourra tirer pleinement partie du festival de possibilités colorées offertes par hue. Le système sera beaucoup plus à l’aise dans un décor contemporain, un bureau épuré ou un loft avec beaucoup de béton.

Le positif

  • Contrôle intelligent de l’éclairage bien à point 
  • Scènes d’éclairage variées et couvrant un large éventail de besoins visuels
  • Les ampoules fonctionnent même si le pont est hors service

Le négatif

  • L’interface de l’appli est parfois un peu difficile à suivre
  • Le système n’est définitivement pas pour tous ou pour tout les décors
  • Uniquement disponible pour iOS

Le dernier mot

Philips hue est une petite révolution dans le domaine de l’éclairage à la maison. Avec une grande variété de styles lumineux, un réel ajout de fonctionnalités par la plus récente mise à jour en plus de bénéficier des avantages écolo de l’éclairage à DEL, hue est un système parfait pour le geek qui aime la déco. Reste à s’assurer que ce geek possède un appareil iOS et soit près à débourser 200$ pour l’ensemble de départ comprenant le pont et 3 ampoules.

Le système est disponible en exclusivité dans les magasins Apple et en ligne sur l‘Apple Store.

Voir: Philips hue

Voir également: IFTTT (attention, c’est en anglais!)

À propos de Olivier Deveault

Étudiant d'informatique, photographe réformé et amateur de design, Olivier aime beaucoup le sushi de qualité. Il parle bilingue et demi, mesure 6 pieds 4 pouces et possède un compte twitter (@odeevee).

Aussi à voir...

Gardiens de la Triforce Source: Nintendo

Soyez des Gardiens de la Triforce et vivez une aventure Zelda en grandeur nature!

Souvent lorsqu’on joue à des jeux vidéos d’action et d’aventures, on peut avoir le goût …

3 commentaires

  1. Quelqu’un utilise le system de lumières HUE de Philips avec des recettes faites avec IFTTT ?

Qu'en penses-tu ?