the-boys-amazon

The Boys est adaptée à la télé dans une série pleine de promesses

The Boys est une série de bande dessinée parue entre octobre 2006 et novembre 2012, écrite par Garth Ennis et éditée, en grande partie, chez Dynamite Entertainement. L’histoire se déroule dans un monde où les superhéros sont des créations d’une entreprise d’armement appelée Vought-American Consolidated.

Synopsis

Cette entreprise se sert de ses Supers pour faire du marketing et vendre des produits dérivés. Les Supers sont le plus souvent de parfaits imbéciles qui usent et abusent de leur pouvoir. Certains sont même des criminels masqués.

La CIA veut garder à l’œil ces superhéros et engage Billy Butcher, un anglais dont la femme est morte suite à une agression sexuelle d’un Super. Ce dernier va monter une équipe composée d’individus différents ayant aussi des pouvoirs. Leurs buts sont de surveiller les activités de Vought-American Consolidated et de neutraliser les Supers au besoin.

Les 23 numéros que comporte la série sont du contenu très mature. Sexe, violence et langage ordurier sont légion. Toutefois, qui ne s’est jamais posé la question de comment seraient gérés les superhéros s’ils décidaient d’abuser de leurs pouvoirs ? Avec cette série, vous avez un beau début de réponse. De plus, les superhéros ne sont pas ceux que nous côtoyons tous les jours. Aucun n’est connu de notre réalité. Pourtant, les personnages sont bien pensés et il est possible de trouver des points communs entre les Supers de The Boys et nos superhéros. Par exemple, l’équipe de Supers la plus connue s’appelle les Sept. Il est impossible de ne pas y voir un clin d’œil à la Ligue des Justiciers.

Sur le petit écran

L’histoire de l’adaptation de cette série commence par le cinéma. Columbia Pictures et Paramount Pictures étaient en développement d’un film entre 2008 et 2016. En avril 2016, la chaine câblée Cinemax annonce le développement de la version série télé de la bande dessinée. Aux commandes, des noms comme Kripke (Supernatural) et Seth Rogen.

C’est en novembre 2017 qu’entre en scène Amazon Video et son service Prime Video avec une proposition concrète. Lancement d’une production de huit épisodes composants la première saison de la série. Dan Trachtenberg sera à la barre du premier épisode.

C’est quoi la proposition ?

Commençons par la première image qui nous a été proposée. L’affiche de la série.

Quand on compare la couverture du premier épisode avec l’affiche, on se dit tout de suite que la série va être du même calibre que la bande dessinée.

L’équipe de Billy est ses acolytes est bien représentée et ils sont tous là. Ça peut paraître normal d’avoir dans la série les personnages de la bande dessinée, mais avec The Boys ce n’était pas gagné d’avance. Par exemple, le Frenchman ou Frenchie est ultra violent et colérique. La production aurait pu le couper. Bref, ils sont tous là et c’est vraiment excellent.

Voici la distribution

  • Karl Urban (Le Seigneur des Anneaux) dans le rôle de Billy Butcher
  • Elisabeth Shue (Karaté Kid) jouera Madelyn Stillwell
  • Erin Moriarty interprétera Annie January / Starlight
  • Antony Starr (Banshee) dans le rôle de The Homelander
  • Dominique McElligott (House of Cards, Hell on Wheels) sera Queen Maeve
  • Jessie T. Usher pour A-Train
  • Chace Crawford (Gossip Girl) jouera The Deep
  • Nathan Mitchell dans le rôle de Black Noir
  • Laz Alonso (Avatar) interprétera Mother’s Milk
  • Jack Quaid (Hunger Games) dans le rôle de « Wee » Hughie Campbell
  • Karen Fukuhara (Suicide Squad) pour Female
  • Tomer Kapon interprétera Frenchie

Au moment où je vous écris, le New York Comicon vient tout juste de commencer et  nous avons la primeur des premières images de la série.

Je vous parlais plus haut de l’équipe qui est fidèle à la bande dessinée. Dans ces images, on nous présente les Supers. Tout comme pour l’équipe, ils sont tous là : A-Train, The Homelander, Black noir, The Deep et la naïve Starlight.

Ce que j’attends

S’il y a une chose qui ne doit pas être absente de cette série, c’est la violence. Toute l’histoire est basée là-dessus. Que ce soit l’équipe ou les Supers, il y a un degré de violence nécessaire pour que l’histoire marche. Par exemple, dans la bande dessinée, « Wee » Hughie Campbell rejoint l’équipe suite à un accident entre sa femme et A-Train. Ce dernier l’a pulvérisé, car il courait trop vite. Dans la bande dessinée, le lecteur voit littéralement la femme se faire exploser et ce qu’il en reste. Cela cause un énorme traumatisme à Wee. C’est donc très important que cette scène soit présente dans l’adaptation.

Il y a aussi beaucoup de scènes de sexualité (surtout dans la mini série Herogasm), d’intimidation et de prise de drogue. C’est important de le garder, car ça trace bien le portrait de ce que sont devenues ces Supers et toute la clique de Vought.

J’aurais beaucoup aimé voir Simon Pegg reprendre le rôle de Wee. Pourquoi Simon Pegg ? Dans la préface du tome 1, Simon Pegg explique que les dessinateurs et les écrivains sur la série l’ont contacté pour utiliser son image afin de créer un personnage. Toutefois, la production vient de le confirmer dans un rôle très intéressant. Il jouera le père de Wee ! C’est un excellent clin d’oeil aux lecteurs.

J’aimerais un vrai ton propre à la série. Malgré le fait que ça parle de superhéros, il faut se rappeler que c’est une équipe qui remet les héros dans le droit chemin de façon pas très orthodoxe. Ça ne peut pas être traité comme Avengers ou autre film Marvel. J’ai déjà eu un peu de ce ton dans la série Preacher (diffusée sur AMC). Un ton à des années-lumière de ce qui se fait en ce moment. Ça plait, ou ça ne plait pas, mais au moins la production reste fidèle à la bande dessinée.

La seule date connue est 2019, mais il est évident qu’à sa sortie, cette nouvelle série saura se faire un public.

Et vous, avez-vous hâte de les découvrir ?

À propos de David Brebant

Ma passion : les choses totalement inutiles qui sont rigoureusement indispensables. Je collectionne donc des jouets trop chers que je garde dans les boites, et tombe en admiration devant un objet au design fou ou à la technologie incroyable. Je collectionne beaucoup de séries de comics books. Mon personnage préféré : les vilains.

Aussi à voir...

Hommage à Stan Lee, le génie créateur derrière Marvel

Nous avons appris aujourd’hui le décès d’une des figures emblématiques de la culture du « comic …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *