Guides-cadeaux pour Noël 2022

Superola Champion Edition : du rétro à pleine vitesse

Dans le monde des Terres miraculées, un lama de course, Superola, doit parvenir à arrêter l’invasion des hot-dogs extraterrestres qui ont débarqué dans les parages. Ces hot-dogs galactiques s’emparent de tous les hamburgers de la contrée, le repas favori de Superola, qui ne se laissera pas marcher sur les pieds. Ni d’une, ni deux, le courageux lama doit sprinter à travers différents tableaux afin de reconquérir les Terres miraculées. Voici le synopsis de Superola Champion Edition, un jeu de course et de plateforme à l’apparence rétro, mais aux mécaniques éprouvées qui ne se prend absolument pas au sérieux.

  • Studio de développement : Undercoders
  • Éditeur : Jandusoft
  • Plateformes disponibles : PC, Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series, PlayStation 4, PlayStation5
  • Plateforme de test : PC
  • Date de sortie : 14 juillet 2022
  • Classement : Everyone 10+ (humour cru)
  • Prix : 5,69$ sur Steam
  • Page Steam du jeu
SCE_Accueil
Un premier coup d’oeil à l’écran d’accueil et l’on sait déjà que ce sera un jeu au style rétro (cet écran ne vous rappelle pas Hotline Miami ?) mais également humoristique.

Comment ne pas être intrigué par cette histoire abracadabrante de lama mangeur de hamburgers ? Pour ceux qui en doutent, les lamas et leurs cousins les alpagas sont des camélidés domestiqués qui se nourrissent plutôt d’herbe et de fourrage qu’ils ruminent, bien qu’ils ne soient pas classés comme ruminants à proprement parler. Un vrai lama n’aurait donc que peu d’intérêt pour un burger. Mais qu’à cela ne tienne, Superola Champion Edition n’est pas là pour une leçon de biologie animale, mais pour vous faire traverser les 70 tableaux répartis dans 10 mondes à la vitesse de l’éclair avec une (prépondérante) touche d’humour.

Faut aller vite !

En entrant dans Superola Champion Edition, vous aurez quelques choix de modes de jeu et un jeu bonus – nous y reviendrons -, mais le cœur de la proposition repose dans son mode « histoire ». Là, vous devrez choisir une sauvegarde dans un menu qui rappelle The Legend of Zelda : a Link to the Past sur la Super Nintendo, puis déplacer votre avatar de lama sur une carte du monde qui évoque à s’y méprendre Super Mario World, publié en 1990 sur la Super Nintendo.

SCE_CarteMonde3
Notre avatar de lama peut se balader d’un tableau à l’autre sur cette carte du monde ainsi que dans des magasins lorsque leur accès est débloqué. Il y a également des statistiques globales dans la barre du haut.

En fait, Superola Champion Edition est une véritable ode aux jeux vidéo des années ‘90, ce que l’on considère désormais comme rétro. Autant dans ses mécaniques que dans son narratif, les références à cette époque vidéoludique pleuvent. À titre d’exemple, les aventures sont entrecoupées de courtes animations avec du texte en surimpression pour nous informer du déploiement du scénario. Dans l’une des premières séquences, on y retrouve la mémétique “all your bases are belong to us”, mot pour mot. Si vous avez un brin de mélancolie pour cette époque simple, mais révolue des premiers grands titres du monde des jeux vidéo, vous recevrez votre dose de nostalgie rapidement. 

Une fois le tableau choisi, notre lama se retrouve lancé dans une course où il devra sauter pour éviter ennemis et obstacles ainsi que pour changer de plateforme alors le terrain défile à une vitesse constante que vous ne contrôlez pas. Il faudra faire vite et avoir des réflexes aiguisés pour éviter la déferlante d’ennemis. Cela m’a rappelé un peu Flappy Bird, mais en légèrement moins difficile ou, vous me direz peut-être que c’est une étrange référence, le jeu de dinosaure de Google Chrome lorsqu’il ne trouve pas la connexion Internet, mais avec beaucoup plus de personnalité.

SCE_Laser2
Superola peut utiliser les hamburgers qu’il collecte et consomme dans ses courses pour produire un dévastateur rayon laser avec… sa bouche, ses yeux devenant révulsés par la déferlante de pouvoir qui traverse son corps de lama.

Superola bénéficie toutefois d’un atout de taille. Après avoir ingéré un hamburger, il peut cracher un puissant laser qui anéantira les obstacles devant lui. À bien des égards, afin d’avoir du succès, il faudra utiliser une combinaison de laser-hamburgers et de sauts pour stratégiquement éviter les ennemis. D’ailleurs, essentiellement, il n’y a que ces deux actions à faire dans les tableaux normaux. Tirer du laser ou sauter, bien que l’intensité d’appui sur la touche de saut aura un impact sur la hauteur et la longueur du saut.

Plus qu’un simple jeu de plateforme

Superola Champion Edition est assez classique dans sa proposition et, il faut l’admettre, une fois de temps en temps, ça fait du bien d’avoir sous la main un jeu où l’on n’a pas à se casser la tête ou à être stratégique. Cela ne veut tout de même pas dire qu’il s’agit d’un jeu relaxant pour autant, loin de là. Il faudra être attentif et avoir de bons réflexes pour réussir.

SCE_ChoixRetro
Pour les vrais de vrais amateurs des jeux à la mode rétro, Superola Champion Edition propose un mode graphique encore plus rétro.

Et en dehors des tableaux réguliers, il y a également des mini-boss qu’il faudra affronter dans une forme de roche-papier-ciseau à cinq items et une ronde de démolition de voiture, une évocation de la célèbre série Street Fighter, qui nous demandera d’appuyer sur des touches au bon moment, comme un petit Guitar Hero. En fait, en plus d’être un jeu de plateforme, Superola Champion Edition présente également des mini-jeux qui viennent briser la répétition de succession de courses. 

À cela, nous devons ajouter la possibilité de gagner des items ou d’en acheter dans les magasins présents sur la carte afin de rendre certains niveaux plus accessibles, par exemple en ajoutant des ailes à notre lama pour qu’il ait l’option de faire des doubles sauts. Il est également possible de personnaliser notre avatar de lama ainsi que les véhicules qu’il utilise dans certains niveaux.

Très portatif et rapide

Superola Champion Edition offre une expérience accessible aux joueurs intermittents qui cherchent une expérience rapide et intense. Il ne prend que quelques dizaines de secondes pour compléter un tableau, le temps de jeu pouvant ainsi facilement se moduler aux disponibilités des joueurs. Bien que je n’en aie pas fait l’expérience moi-même, il est rapporté dans les commentaires qu’il s’agit également une proposition très adaptée aux appareils portatifs comme la Nintendo Switch ou le Steam Deck. Jusqu’à un certain point, ça aurait pu être un jeu sur mobile tellement la proposition est simple et facile à prendre en main.

SCE_NumEssais
Superola Champion Edition ne manquera pas de vous rappeler votre niveau de compétence en affichant, à chaque nouvel essai d’un tableau, le numéro de cet essai. Ici à ma treizième, et heureusement dernière, tentative.

Le studio Undercoders nous offre également un jeu bonus directement dans le menu principal. Intitulé La rédemption de l’alpaga, ce jeu rappelle les belles années de Pitfall, dans un style glorieusement 8-bit où un alpaga devra parcourir des cavernes périlleuses pour expier ses péchés. 

Les autres modes du jeu régulier promettent d’ajouter de la durée de vie à cette proposition en offrant un mode « infini » où vous essaierez de vous rendre le plus loin possible et le mode multijoueur qui permet jusqu’à quatre joueurs de se lancer dans la course, chacun sur son écran, pour voir lequel se rendra le plus loin alors que les autres qui, par malchance ou par maladresse, trébucheront sur des obstacles ou entre les plateformes. Les parties en multijoueur seront également très brèves, encore une fois un incitatif aux joueurs intermittents. 

SCE_RochePapier3
Les mini-jeux, comme ce roche-papier-ciseau à cinq items, viennent briser la monotonie des courses débridées et ajoutent à la durée de vie de la proposition.

Moins de 6$

Et vous pourrez caracoler dans ces trois modes de jeu, dont un multijoueur, et un jeu bonus pour moins de 6$. C’est absolument merveilleux de voir un jeu qui interpelle les joueurs intermittents qui respecte également leur portefeuille. Si l’on vise une clientèle pour laquelle le jeu vidéo est une activité plus légère, le prix doit être conséquent. Par ailleurs, cela entraînera peut-être une plus grande affluence, ce qui n’est pas mauvais. Des leçons de Among Us auront été tirées.

Au final, il y a peu à dire sur Superola Champion Edition. Ce jeu livre exactement ce qu’il promet ; une course dans laquelle l’on doit éviter les ennemis et changer de plateforme, agrémentée de mini-jeux distrayants. Le tout dans un univers rempli de memes qui rappelle un certain âge d’or des jeux vidéo rétros et qui est ponctué de mises en situation disjonctées. Si c’est le genre de défi qui vous intéresse, pour moins de 6$, je ne vois pas pourquoi vous devriez vous en passer.

SCE_Sequence2
Les références aux jeux rétros et aux memes pullulent dans Superola Champion Edition, rendant le narratif amusant et engageant.

J’aime

  • Les défis de réaction et de coordination inhérents à chaque course
  • Les visuels inspirés de l’art des jeux vidéo rétros
  • L’univers ahurissant et rempli d’humour
  • Le niveau de difficulté somme toute coriace
  • Les modes de jeu, dont le multijoueur, qui ajoutent beaucoup à la durée de vie
  • Les lamas et les alpagas

J’aime moins

  • Les virages narratifs parfois trop absurdes 
  • Le caractère répétitif de certaines courses
  • Devoir recommencer une même course des dizaines de fois

La copie de Superola Champion Edition a été fournie par Jandusoft.

Superola Champion edition

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Lama+Burger = Laser ?

Superola Champion Edition est un jeu de réflexe et d’agilité dans un univers absurde et absolument tordant. Empruntant au style rétro des jeux des années ‘80 et ‘90, il faudra aiguiser nos réflexes afin de parcourir tous les tableaux de ce jeu de plateforme au décor déroulant à une vitesse indépendante du contrôle du joueur. Les modes alternatifs et un jeu bonus viennent compléter une offre qui saura plaire aux joueurs intermittents.

À propos de Yanick Grégoire

Toujours à la recherche de la prochaine perle rare, je m’intéresse aux développements et à l’actualité dans les mondes des jeux vidéo, des jeux de société et d’un peu tout ce qui touche à la culture geek. Dans ma vie professionnelle, je suis spécialisé en communications et dans ma vie personnelle, j’ai une bonne armée de Nains à Warhammer Fantasy. Parfois, je fais des blagues, rarement avec succès.

Aussi à voir...

Smurfs Kart : ce jeu pourrait-il déschtroumpfer Mario Kart 8 Deluxe ?

Dès le 15 novembre 2022, Microids nous propose de redécouvrir les Schtroumpfs dans un jeu …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.