Onslaught, une nouvelle extension pour Star Wars : The Old Republic

Quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre l’arrivée d’une nouvelle extension pour le jeu Star Wars : The Old Republic, nommée Star Wars : The Old Republic : Onslaught ! Étant un admirateur de La guerre des étoiles, je suis jadis rapidement tombé en amour avec l’histoire du jeu ! La possibilité d’incarner un personnage dans un univers aussi épique me réjouissait au plus haut point.

Si vous ne connaissez pas ce jeu de rôle massivement multijoueur, il s’agit d’un jeu se déroulant dans l’ère de l’ancienne république et qui suit les événements de la série Star Wars : Knight of the Old Republic. Créé par BioWare et sorti le 20 décembre 2011, le jeu original avait fait l’objet d’une critique négative d’un ancien blogueur de Geekbecois.

Mon personnage Sorhow dans les ruines de Korriban.

Une évolution continue : historique des extensions

Plusieurs extensions ont fait leur apparition depuis. La première extension sortie en décembre 2013 est Galactic Starfighter. Celle-ci permettait aux joueurs de participer à des batailles spatiales contre une douzaine d’autres pilotes. Bien qu’elle n’ajoutait aucun élément à l’histoire, cette extension a permis de donner un second souffle au jeu.

En avril 2014, l’extension Rise of the Hutt Cartel était disponible pour tous les joueurs. Il permettait d’augmenter au niveau 55, ajoutait un chapitre entier se déroulant sur la planète Makeb. De plus, il y avait maintenant de nouvelles missions pour les joueurs du niveau 55 afin d’augmenter la durée de vie du jeu.

Puis, en août 2014, les joueurs ayant décidé de payer le coût mensuel ont eu accès à Galactic Strongholds. Les mécaniques apportées au jeu étaient surtout esthétiques. Les joueurs pouvaient maintenant obtenir une maison et les guildes avoir un vaisseau de guilde. Cela servait principalement à pouvoir organiser des rencontres, mais les objets décorant ces lieux permettaient également aux diverses guildes d’obtenir des bonus.

Quelques mois plus tard, les joueurs ont eu droit à Shadow of Revan. L’excitation avait gagné la communauté du JDRMM. Enfin, les gens croyaient qu’il s’agissait de la suite de Star Wars : Knight of the Old Republic et qu’ils auraient des nouvelles de Revan.

Des extensions qui axent sur un jeu solo

Les mécaniques du jeu furent changées par la suite afin de permettre aux joueurs de jouer seuls. Les compagnons du héros ont changé afin d’incarner des rôles classiques des JDRMM. D’ailleurs, le système d’expérience permet maintenant d’évoluer plus rapidement et de se concentrer uniquement sur l’histoire.

C’est ainsi que nous avons pu voir arriver Knight of the Fallen Empire en octobre 2015. Alors que l’Empire Sith est tombé et que la République semble avoir disparu, un nouvel Empire est créé. Le joueur se réveille donc d’un sommeil ayant duré plusieurs années et est témoin des atrocités de ce nouvel Empire. Ce saut dans le temps aura permis aux joueurs de découvrir ce qui est advenu des compagnons de son personnage. De plus, le joueur devait également créer une armée afin de combattre l’Empire durant seize chapitres distincts. Cependant, seuls neuf chapitres étaient disponibles au lancement et les joueurs ont dû attendre quelques mois afin de pouvoir compléter l’entièreté de l’histoire. La suite de cette histoire est apparue en décembre 2016 avec Knight of the Eternal Throne où le joueur devait décidé du destin de la galaxie et du futur empereur du trône éternel.

Le jeune apprenti Sorhow qui étrangle un droïde avec la Force… Pourquoi pas ?

Quoi de neuf dans SWTOR : Onslaught ?

Star Wars : The Old Republic Onslaught semble amener avec un lui un vent de fraîcheur. Alors que l’Empire Sith semble reprendre le dessus, la République Galactique, encore faible du dernier conflit, tente de se défendre tant bien que mal. La guerre éclate de nouveau et les deux armées sont prêtes à tout pour arriver à gagner. Alors que la République cherche désespérément des alliés, les Sith se font la guerre afin de savoir qui obtiendra le plus de pouvoir à la fin de cette guerre.

Deux nouvelles planètes seront disponibles : Onderon et Mek’Sha. Onderon est une planète qui fit son apparition dans le jeu Knight of the Old Republic 2. Mek’Sha semble cependant un nouveau lieu. Il s’agirait d’une station spatiale sur un astéroïde où tous les plus redoutables criminels de la galaxie se retrouvent.

En plus de cela, une nouvelle zone litigieuse et une nouvelle opération seront également disponibles sur Corellia et sur la lune d’Onderon : Dxun.

Du côté des mécaniques de jeux, deux nouveautés sont annoncées. Une nouvelle race, les Nautolans, sera disponible gratuitement pour tous les joueurs abonnés entre le 1er septembre et le 22 octobre 2019. De gros changements seront également apportés du côté du fonctionnement de l’équipement, entre autres, avec l’arrivée des objets tactiques.

Est-ce que l’extension en vaudra la peine ? Une chose est certaine, cela m’a convaincu de me réinscrire au jeu !

Star Wars : The Old Republic : Onslaught sera gratuit pour tous les joueurs étant abonnés. Elle sera disponible le 22 octobre 2019 sur PC.

À propos de David Charbonneau

Étudiant à temps partiel et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

Terminator MK11

Le Terminator T-800 rejoint la liste de combattants de Mortal Kombat 11

Warner Bros. Interactive Entertainment et NetherRealm Studios ont dévoilé une bande-annonce pour la sortie du …

Un commentaire

  1. Ce qui est bien de ce jeu, c’est que tout est traduit : textes, interfaces et cinématiques. https://www.youtube.com/watch?v=sgPM2gR2NWk. Vraiment agréable à jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.