Source of Madness – Quand il ne faut pas se fier à sa première impression

Source of Madness (la Source de la Folie) est un jeu de plateforme en 2D qui se déroule dans un monde où la folie règne sans opposition. Les différents décors sont sans queue ni tête et les créatures qui y habitent semble sortir tout droit d’un des pires cauchemars. Vous y incarnez un membre du Culte de la Connaissance, un groupe d’érudits guerriers qui, à l’aide de leurs artéfacts magiques, tentent de freiner la progression de la folie et atteindre sa source. C’est un jeu qui ne donne pas vraiment une bonne première impression, mais qui vaut la peine d’y investir le temps et les efforts.

Des quais embrumés aux cavernes obscures, Source of Madness retient toujours son sentiment d'effroi
Préparez vous à un voyage au bout de l’épouvante dans un monde qui change continuellement de forme.
  • Studio de développement : Carry Castle
  • Éditeur : Thunderful Publishing, Thunderful Group
  • Plateformes disponibles : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, Nintendo Switch, PC
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : M
  • Prix : 19,49$
  • Site officiel
  • Page Steam

Le jeu prend place dans les Terres de Loam, un endroit sombre, tourmenté et rempli de terribles créatures. Ses habitants ont depuis longtemps fuit le pays et le seul organisme qui se dresse sur le chemin de cette horde cauchemardesque est le Culte de la Connaissance. Ses membres sont bien entraînés à utiliser des armes magiques pour combattre les monstres, mais malgré tout, ils auront besoin d’une solide dose de courage et d’une quantité non négligeable de chance pour venir à bout de leur quête. Si l’un d’eux vient à tomber au combat, un autre viendra prendre sa place, apprendre de l’expérience de son prédécesseur et tentera sa chance à son tour. Chaque tentative permettra d’augmenter les habiletés des membres du Culte, en plus de donner accès à de nouvelles classes qui sont spécialisées dans un type d’attaque. Cependant, la nature même de la folie fait en sorte que le terrain change continuellement et que les créatures à affronter auront chaque fois un visage différent.

Aucune créature du jeu ne ressemble parfaitement à une autre, un élément qui rend l'expérience fraîche
L’intelligence artificielle ne fait pas que générer des décors aléatoires, mais aussi des créatures à l’apparence toujours changeante.

Source of Madness se démarque des autres jeux du type “roguelite” qui pullulent sur le marché. Pour ceux qui ignoreraient ce qu’est un jeu de ce genre, il s’agit d’une expérience très difficile où le joueur sera toujours renvoyé au début s’il vient à périr. Certains titres comme Hades ont remporté un grand succès, mais Source of Madness a une approche différente. À chaque nouvelle tentative, l’intelligence artificielle du jeu va refaçonner certains éléments du décor, puisés dans une banque d’éléments. Cela donne un sentiment de confusion chez le joueur. Quant aux créatures, celles-ci sont aussi générées par une intelligence artificielle, ce qui donne souvent des adversaires composés de différentes parties d’anatomie qui ne semblent faire aucun sens. Vaincre ces ennemis vous fournira des orbes qui pourront ensuite être échangés dans votre repaire contre de nouvelles habiletés qui vous seront utiles. Aussi, le monde regorge d’autels où se cachent les secrets de nouvelles spécialités, comme un pyromancien (magie du feu) ou encore un sorcier qui manipule efficacement l’électricité.

L'environnement doit être utilisé de façon stratégique afin de venir à bout efficacement de vos ennemis
Une particularité intéressante du jeu est que les différents pièges et surfaces qui causent des blessures au joueur le font également aux différents ennemis du jeu.

Explorer, combattre, mourir, recommencer

Au début de chaque tentative, vous aurez à choisir entre un ou, après avoir déverrouillé l’habileté, plusieurs cultistes. Ces derniers auront des avantages et des faiblesses envers différentes habiletés. Certains auront une vitalité plus robuste, alors que d’autres auront droit à des protections contre des éléments. Chacun démarre avec deux types d’attaque, représentés par une bague. La plus simple permet une attaque frontale à courte portée, mais qui cause des dommages importants. Les autres utilisent chacune un élément particulier comme le feu ou le poison. Dans certains cas, cette attaque se fera à distance, comme lancer une boule de feu, et d’autres devront être utilisées au corps à corps, mais elles causeront des dommages constants tant que l’attaque entrera en contact avec l’ennemi. Ceux-ci forment deux catégories, à l’exception des boss. Les ennemis de base ont une ligne de vie de couleur rouge et sont habituellement faciles à vaincre, à moins qu’ils ne vous tombent dessus en groupe. Les ennemis plus corsés sont habituellement accueillis par un puissant rugissement et leur barre de vie est bleue. Ces adversaires seront beaucoup plus ardus à éliminer, mais en contrepartie, ils vont donneront une ressource précieuse qui vous permettra de déverrouiller les meilleurs habiletés.

Attendez vous à voir ce type d'image fréquemment lors de vos aventures dans Source of Madness
À chaque fois que votre personnage vient à périr, vous allez devoir recommencer depuis le début avec un nouvel acolyte et plus d’expérience.

Ce qui frappe en premier dans Source of Madness est le sentiment de confusion à savoir quoi faire et où aller. Le repaire du Culte, la Tour de la Connaissance, est un immense labyrinthe où la majorité des escaliers et des couloirs ne vont nulle part. Il faut savoir que de ne pas emprunter le premier corridor ne fera que vous faire perdre votre temps. Une fois rendu dans la section interactive du jeu, le chemin à emprunter est souvent difficile à suivre et l’absence totale d’une carte ne vient pas aider. Le niveau de difficulté élevé, l’environnement confus et la jouabilité un peu maladroite pourrait donner l’envie de tout simplement abandonner. Il est recommandé de tenir le coup, car après quelques tentatives, la prise en main devient plus aisée et l’on avance un peu plus à chaque fois. Mais le fait d’avoir à recommencer du début à chaque fois peut devenir rapidement frustrant. Il est donc recommandé de se limiter à une ou deux tentatives à chaque fois et d’y revenir un peu plus tard.

Un univers d’horreur psychologique inspiré des grands classiques de la littérature

Le monde dans lequel se déroule le jeu est inspiré par les écrits du célèbre auteur d’épouvante H.P. Lovecraft. Ce dernier a créé le style de romans d’horreur basé sur la peur et les cauchemars. La pire chose qui peut arriver à quelqu’un qui évolue dans son univers est d’être prisonnier de son propre esprit, une impression qui est bien recréée dans le jeu. La génération procédurale de l’environnement et des créatures à affronter fait en sorte qu’aucune partie n’est tout à fait identique à la précédente, ce qui ajoute à la rejouabilité. Le côté audio du jeu laisse un peu plus à désirer. La musique est presque absente la plupart du temps, ce qui peut ajouter au sentiment d’isolement et de confusion du jeu, mais qui n’ajoute pas vraiment à l’immersion. Les effets sonores sont efficaces, mais répétitifs. La majorité des monstres font les mêmes grognements que les autres et seuls les cris déchirants des créatures plus puissantes viennent générer un sentiment d’effroi.

D'immenses mains torturées qui s'élancent vers le ciel ne sont qu'un élément du décor qui ajoute au sentiment d'effroi du jeu
Les éléments d’arrière-plan sont magnifiques et ajoutent grandement au sentiment de malaise lors de l’exploration du monde de Source of Madness.

En conclusion, Source of Madness est un bon petit jeu indépendant qui saura plaire aux amateurs d’horreur, ainsi qu’à ceux qui recherchent un défi important à relever. S’il ne vous plaît pas à première vue, je recommande tout de même de persévérer car les récompenses au bout du tunnel valent les efforts.

J’aime

  • L’atmosphère glauque 
  • L’environnement et les ennemis générés aléatoirement
  • Le sentiment d’accomplissement à chaque tentative

J’aime moins

  • L’aspect sonore décevant
  • La première impression que donne le jeu
  • La frustration de toujours recommencer du début

La copie de Source of Madness nous a été fournie par Thunderful Group.

Source of Madness

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une expérience unique, mais déroutante

Source of Madness est un voyage dans un univers inspiré par les écrits de H.P. Lovecraft. Un jeu difficile, parfois frustrant, mais qui vaut l'investissement de temps et d'effort.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Cotton Fantasy

Cotton Fantasy : du plaisir pas du tout superlatif !

La dernière fois que j’ai parlé de jeux Cotton, c’était en novembre et décembre dernier. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.