Xperia XZ2

Sony Xperia XZ2 – Un téléphone haut de gamme résistant, mais glissant

Lorsque la gamme Xperia XZ2 a été annoncée, j’ai tout de suite été curieuse. Sony a l’habitude de faire des produits qui me plaisent. La gamme, présentant d’abord deux appareils, puis trois avec le Premium, nous faisait plusieurs promesses. Après avoir testé le Xperia XZ2 Compact, voici mes impressions sur le Xperia XZ2.

Caractéristiques techniques du Sony Xperia XZ2

  • Écran ACL de 5,7 pouces
    • Résolution Full HD+ HDR de 1080×2160 et 424 ppp
    • Protégé par une vitre Gorilla Glass 5 de Corning
  • Processeur octocoeur Snapdragon 845 cadencé à 2.7 GHz
  • Mémoire RAM de 4 Go
  • Stockage interne de 64 Go extensible jusqu’à 400 Go de plus par microSD
  • Caméras
    • Arrière : 19 Mpx (F2.0) avec stabilisation optique, grand-angle et capteur Exmor RS
    • Frontale : 5 Mpx (F2.2) grand-angle avec capteur Exmor R
  • Pile non amovible de 3180 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide sans fil Qualcomm Quick Charge 3.0
  • Connectivité : Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.0, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : biométrie (empreinte digitale), accéléromètre, baromètre, proximité et compas
  • Taille de 152×72×11.1 mm
  • Poids de 198 g
  • Android 8.0 Oreo

Design

La prise en main du Xperia XZ2 est aussi glissante que celle du XZ2 Compact, mais différemment. Ce dernier, avec son dos en polycarbonate résistant aux traces de doigts, ne cessait de me glisser des mains. Le XZ2, lui, glisse sur toutes les autres surfaces. Je m’attendais à une prise en main aussi agréable que la version compacte, mais pas pour les raisons que je croyais. Encore une fois, étant une utilisatrice de téléphones avec étuis, je ne suis pas habituée au sentiment de fragilité que me procure un appareil sans protection. Toutefois, j’avais là un appareil solide qui ne me semblait pas destiné à craquer sous la pression ou lors d’une chute.

J’ai eu l’occasion de tester cette impression bien malgré moi, car le téléphone m’a malheureusement échappé des mains (pleines, je dois l’avouer) pour effectuer une vilaine chute d’un bon mètre, et ce, directement sur l’asphalte. Le cadre en aluminium a écopé de quelques encoches alors que les surfaces en verre ont résisté. Test de chute involontaire : réussi.

La différence la plus palpable entre le Xperia XZ2 et le XZ2 Compact ? La minceur. Le millimètre d’épaisseur de moins se fait ressentir, et de la bonne façon. La prise en main semble plus solide, on aime ça. Le téléphone est plus grand et plus lourd, certes, mais sa minceur fait toute la différence ; il est facile à tenir, ne glisse pas de la main (sauf exception malheureuse), on peut donc l’avoir en main sans crainte en marchant ce qui, dans mon cas, est un coup de coeur assuré.

L’appareil est disponible en un seul coloris, Noir liquide. S’il y en avait eu plusieurs, je n’aurais pas opté pour celui-ci, puisque  j’ai trouvé que les traces de doigts au dos de l’appareil paraissaient beaucoup. Je l’avoue, je n’ai jamais vraiment aimé les surfaces de ce type, pour cette raison. Esthétiquement, ce n’est pas attrayant, mais probablement qu’on n’y porte plus attention après un certain temps d’utilisation.

Le dessus en verre semble moins proéminent que sur la version compacte, peut-être puisque le dos l’est aussi. Ceci fait un tout plus homogène, puisqu’il y a du verre à l’avant et à l’arrière de l’appareil, les deux parties étant séparées par un cadre en aluminium.

Les boutons sont les mêmes que sur le XZ2 Compact, tous sur le côté droit de l’appareil : boutons de volume en haut, ensuite le bouton d’alimentation au milieu et le bouton de l’appareil photo au bas. Ce dernier peut être enfoncé à moitié afin de faire le focus lors de la prise de photo.

Xperia XZ2

Le lecteur d’empreinte, situé au dos de l’appareil, est un peu trop bas et oblige une flexion de l’index pour pouvoir déverrouiller l’appareil, ce qui représente une petite gymnastique un peu trop présente au fil des jours. Encore une fois, ce lecteur d’empreinte est facile à confondre au toucher avec l’objectif de l’appareil photo. Celui-ci, situé juste un peu plus haut, se trouve à l’endroit où aurait dû être le lecteur d’empreinte pour nous assurer une utilisation confortable. Également, étant un peu surélevé, l’objectif de l’appareil photo fait tourner le téléphone sur les surfaces planes… sans aucune vibration. On peut aussi penser que le poids du téléphone n’était pas également réparti, ce qui peut contribuer à cet étrange phénomène.

La DEL que j’ai tant appréciée sur le XZ2 Compact est bien présente ici aussi et remplit sa fonction de notifications visuelles à merveille. J’apprécie vraiment le fait de pouvoir savoir que j’ai une notification même pendant que mon écran de téléphone est éteint.

Le design de l’appareil est définitivement haut de gamme et se taille une belle place dans le marché du téléphone intelligent. Toutefois, son incapacité à rester en place sur une surface moindrement lisse et en angle, même si cet angle est tout petit, a eu raison de ma patience. J’ai l’habitude de déposer mon téléphone sur des surfaces parfois instables, parce qu’il m’accompagne partout. Pour cette raison, le Xperia XZ2 Compact testé précédemment a, pour moi, un avantage sur son grand frère.

Performance

Tout d’abord, les appels reçus et effectués avec le Xperia XZ2 étaient impeccables. J’utilise principalement une oreillette Bluetooth lorsque je parle au téléphone, mais j’ai toujours bien entendu mes interlocuteurs même sans celle-ci.

Rien à redire du côté du processeur, encore une fois, avec des performances à la hauteur des attentes. Pour les amateurs de données, voici quelques captures d’écran de l’application AnTuTu.

Il est intéressant de mentionner que l’appareil a battu des records de vitesse de téléchargement LTE sur le réseau de Bell, atteignant plus d’un Gbit/s. Ceci en a fait le téléphone intelligent le plus rapide au Canada, grâce à son modem intégré Snapdragon X20 LTE.

Du côté de la vidéo, après avoir regardé quelques bandes-annonces de films, je n’ai aucun reproche à faire à l’écran qui livre des couleurs vives et des images fluides. Mon conjoint a également testé quelques jeux et a apprécié la fluidité de ceux-ci comparé aux versions qu’il a pu tester sur son iPhone 5 qui commence à prendre de l’âge.

Le système de vibration dynamique est intéressant, mais plus impressionnant en écoutant de la musique qu’en regardant une vidéo. En effet, lors de l’écoute de la bande-annonce de Jumanji : Bienvenue dans la jungle, je trouvais étrange que les vibrations se poursuivent à des moments où la musique était absente de la vidéo. Cela me distrayait des voix et me donnait l’impression que mon téléphone vibrait pour un message ou un appel. Toutefois, la vibration dynamique lors d’une chanson apportait une valeur ajoutée à l’écoute, les vibrations reflétant plus un élément concret. Somme toute, il s’agit d’une option intéressante pour les vrais de vrais amateurs de musique. Une option nécessaire ? Peut-être pas.

Avec toutes ces options de divertissement, un appareil nécessite une pile qui peut durer. Celle-ci, avec ses 3180 mAh, sans offrir une capacité à nous jeter par terre, convient à la tâche. Mon utilisation pouvait varier, mais j’avais toujours au minimum une journée complète de charge.

Appareil photo

Bien que l’interface de l’appareil photo soit assez limitée, celui-ci nous en met plein la vue. Voici quelques clichés afin d’en juger par vous-même.

Les différents modes offerts par l’appareil photo nous permettent d’avoir assez de contrôle pour apprécier la prise de photo, mais pas trop pour ne pas rater celle-ci. Car parfois, la machine surpasse l’homme (et la femme), et c’est le cas lorsque je prends des photos. J’aime faire confiance à mon appareil et je n’ai pas été déçue par le Xperia XZ2.

La possibilité d’enregistrer des vidéos en 4K HDR m’a fait réaliser que je ne prends pas souvent la peine de filmer avec mon téléphone. C’est impressionnant d’avoir entre les mains un téléphone capable de filmer des vidéos d’aussi bonne qualité.

Le mode Super ralenti, quant à lui, est très intéressant, mais doit fonctionner dans des conditions optimales, c’est-à-dire un éclairage suffisant. Voici un exemple de Sony de ce que ce mode est capable d’offrir.

Plus qu’un téléphone, le Xperia XZ2 me donne envie de prendre des photos et des vidéos, encore et encore.

Interface

Sony a pensé nous donner le choix d’installer ou non les applications qu’elle nous offre lors du premier démarrage de l’appareil.

Les thèmes fournis avec l’appareil sont dynamiques et apportent de belles couleurs à celui-ci.

J’aime vraiment Xperia Assist, qui nous prend par la main pour nous faire découvrir l’appareil. Étant une fille qui va droit au but, l’assistant de Sony m’évite de passer à côté d’options intéressantes que j’aurais pu contourner.

Le Xperia XZ2 possède une belle panoplie de paramètres qui répond à tous les besoins et nous donne relativement assez de contrôle sur l’appareil, ce qui est agréable pour la geek que je suis.

Dans ce test du Xperia XZ2 comme dans celui du XZ2 Compact, j’ai appris à apprécier l’interface de Sony, pas trop chargée de superflu (juste un peu). Elle m’a bien initiée à l’environnement Android, moi qui gravite habituellement dans l’univers iOS.

Conclusion

Avec des options intéressantes et un design haut de gamme ayant toutefois ses failles, le Xperia XZ2 est un appareil de qualité. Le fait d’investir un peu moins pour se contenter de la version compacte est un choix personnel. À mon avis, les options supplémentaires que possède le XZ2 sont agréables, mais non nécessaires. Les deux appareils sont fiables et sont donc de bons choix. Qu’en est-il de la version Premium ? Je vous en reparle dès que j’ai l’opportunité de le tester.

J’aime

  • La minceur
  • Le dessus en verre à toute épreuve
  • La DEL
  • L’appareil photo
  • La qualité du son
  • Les performances

J’aime moins

  • Le derrière en verre très glissant
  • La bordure de l’écran
  • La capteur d’empreinte digitale à l’arrière
  • Le poids

Le Xperia XZ2 est disponible chez Bell à partir de 99 $ avec un contrat de 2 ans sur un forfait Téléphone intelligent Extra Plus, 299$ avec un contrat de 2 ans sur un forfait Téléphone intelligent Extra ou 1099 $ sans contrat. L’appareil est aussi disponible dans plusieurs succursales La Source à travers le pays.

Page officielle

L’appareil a été prêté par Sony Canada pour la durée du test.   

Sony Xperia XZ2

Design
Performance
Appareil photo
Interface

Un appareil qui aime glisser

Cet appareil haut de gamme est joli, mais son fini glissant le rend moins pratique au quotidien. Il se rattrape avec des performances qui assurent, en plus de prendre de merveilleux clichés et de filmer en 4K HDR.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Gentille et délicieusement chaotique, un esprit ludique m’habite. Originaire de Montréal, la belle ville de Québec m'a adoptée depuis quelques années. Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

LG G7 One

LG G7 One : le premier appareil Android One haut de gamme au Canada

LG a profité de la conférence IFA 2018 à Berlin pour annoncer le LG G7 …

2 commentaires

  1. Très bon article ! J’adore la photo du gâteau ! haha

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *