Un ordre de mages justiciers : Les Maîtres Inquisiteurs

Je vous emmène dans une série de bandes dessinées fantastiques qui met de l’avant des mages que l’on nomme Les Maîtres Inquisiteurs.

La maison d’édition

L’aventure des Éditions Soleil débute en 1989 alors qu’elle se fait connaître surtout via la réédition de classiques tels que Rahan, Blek le Roc et Tarzan. La maison d’édition se démarque rapidement du marché, avant de se lancer pleinement dans un genre encore peu exploité à cette époque : l’heroic fantasy. Le succès rapide et important des séries Lanfeust (dès 1994) propulse la maison d’édition toulonnaise au rang des plus grands éditeurs de BD française.

En 2011, un grand changement s’opère pour les Éditions Soleil qui rejoignent le groupe de Guy Delcourt. Le Groupe Delcourt est connu notamment pour avoir participé à la création de l’école de bande dessinée parisienne l’Académie Brassart Delcourt.

Les Maîtres Inquisiteurs : ce qu’ils sont

Les Maîtres Inquisiteurs sont des mages qui ont pour mission de faire régner l’ordre et de former d’autres Maîtres Inquisiteurs. D’abord, ces Maîtres Inquisiteurs ont connu une force magique extraordinaire pendant la guerre du Chaos. Maintenant que la guerre est finie, leur pouvoir est amoindri et ils ne peuvent utiliser qu’une seule de leur habileté magique de façon limitée.

Autre fait intéressant : leur arme, l’épée de la justice. Cette épée de justice va blesser le suspect uniquement si la personne ment et si elle est coupable. Ils sont aussi ferrés en médecine car sur les lieux du crime ce sont eux vont disséquer les morts pour trouver des indices. Et ils sont tous accompagnés d’un elfe. Celui-ci agit comme garde du corps pour les aider dans les combats, ils peuvent aussi faire de la recherche pour les enquêtes. Finalement, ils sont tous des petits Sherlock Holmes avec leur propre Watson.

L’histoire

En 1150, dans les terres d’Oscitan, le Chaos, la guerre qui dura mille ans prend fin. La guerre terminée, ce qu’elle a engendré ressort : meurtres, vols et crimes de tout genre. Pour faire régner la loi et imposer la justice, un ordre est créé avec les mages : Les Maîtres Inquisiteurs. Chaque tome nous présente un nouveau Maître qui tente d’élucider un mystère. Chaque fois, l’enquête s’épaissit et tout porte à croire que c’est orchestré pour se débarrasser d’eux.

Maitres Inquisiteurs la BD 1

Tome 1

Vous apprendrez à connaître le Maître Inquisiteur Obryen, le plus belliqueux et violent de tous. Ce mage possède l’habileté de pouvoir créer des copies de lui-même. On le suit dans cette aventure alors qu’il essaie de trouver les coupables d’une embuscade qui a attenté à sa vie et qui a eu raison de son elfe plusieurs années auparavant. Il retrouvera les belligérants de cette époque le menant à suspecter l’Ordre lui-même.

Scénariste : Olivier Peru

Dessinateur : Pierre-Denis Goux

Tome 2

Cette fois, vous découvrirez le Maître Inquisiteur Sasmaël, dont l’habileté magique est l’électricité et la foudre. Il est envoyé en mission pour enquêter sur l’assassinat d’une famille royale. Malgré les preuves accusant son ancien Maître Inquisiteur Fendraël, Sasmaël insiste pour enquêter. Ses recherches le mèneront dans les forges d’un royaume où un complot plus vaste se prépare. C’est comme si quelqu’un cherchait à créer une guerre.

Scénariste : Nicolas Jarry

Dessinateur : Paolo Deplano

Les Maîtres Inquisiteurs

Tome 3

Ici, dans le troisième volet, vous apprendrez à connaître Nikolaï, un vieux Maître Inquisiteur qui s’est fait enlever les yeux plus jeune pour décupler sa force magique. Son pouvoir est le feu et on ne parle pas ici de simple petite boule de feu. L’homme tout indiqué, car cette intrigue se passe dans la région polaire de l’Oscitan, lui et son elfe suivent la piste des pèlerins suite à la découverte d’un cadavre. Rapidement, l’enquête s’enlise et d’autres meurtres viennent s’ajouter au premier. À travers 2000 pèlerins, deux mille possibilités de suspects dont l’un d’eux menace la vie de l’entité à la source de ce pèlerinage.

Scénariste : Jean-Luc Istin

Coloriste : Élodie Jacquemoire

Illustrateur : Augustin Popescu

Tome 4

Amis de la nature, vous aimerez Mihaël, qui a l’habileté d’utiliser la nature pour faire naître ou pousser les fleurs, des racines et autres végétaux rapidement et de différentes tailles. Accompagné de son elfe lors d’un voyage de retour, une mystérieuse tempête fait dériver leur bateau vers une île idyllique. Malheureusement comme tout beau rêve, celui-ci se transforme en cauchemar. Le Maître Inquisiteur doit trouver la source du mal qui habite l’île avant que tout l’équipage ne meure. Serait-ce possible qu’un autre mage soit derrière ce faux paradis et si oui, dans quel but ?

Scénariste : Nicolas Jarry

Dessinateur : Jean-Paul Bordier

 

Les Maîtres Inquisiteurs

Tome 5

Un cinquième livre qui nous présente cette fois le plus imbu des Maîtres Inquisiteurs, Aronn, dont le pouvoir est la téléportation. Il peut se téléporter seul ou avec d’autres individus sur de très longues distances. Sa mission est dans la cité d’Anderion, qui est sous la protection des prêtres du Dragon Rouge. Ceux-ci récitent lors de la pleine lune les versets issus de leur antique grimoire pour empêcher le réveil des dragons. Quand ces derniers sont retrouvés morts et leur grimoire détruit, Aronn devra libérer un ancien Maître Inquisiteur qui connaît les versets pour éviter comme conséquence le réveil des Dragons. Mais la tâche sera ardue, car les assassins rôdent toujours.

Scénariste : Sylvain Cordurié

Dessinateur : Jean-Charles Poupard

Les Maîtres Inquisiteurs

Tome 6

Finalement, les pièces tombent en place, Les Maîtres Inquisiteurs sont attaqués dans leur ville, Ares. Quelqu’un élimine Les Maîtres Inquisiteurs et tout pointe vers l’un des leurs. Les cinq Maîtres Inquisiteurs se retrouvent réunis pour enquêter sur leur ordre. Quelqu’un cherche à recréer le Chaos, pourquoi, qui et dans quel but. Est-il trop tard pour arrêter le tout, alors que les pouvoirs des Inquisiteurs reprennent de la vigueur comme au temps du Chaos ?

Scénariste : Jean-Luc Istin

Illustrateur : Stefano Martino

Dans l’ensemble, une histoire originale

En conclusion, dans son ensemble, l’histoire est originale par le fait de lier la puissance magique à la guerre. Ainsi, plus le conflit est grand et oppose des belligérants, plus la magie est forte. Évidement, avec la fin de la guerre, la magie perd de sa force. Conséquemment, Les Maîtres Inquisiteurs perdent de leur pouvoir et de leur importance. Des mages, des nains, des elfes, des dragons, de la trahison, voilà ce qu’on y retrouve. Les illustrations sont bien faites et bien détaillées. Et même si chaque tome change d’illustrateur, on ne le remarque pas vraiment.

 

Pour la suite, le tome 7 est sorti au mois de septembre 2017 (Maître Ornilias) et le tome 8 en janvier 2018 (Maîtresse Synillia). Je me fais un devoir de les lire aussitôt que j’aurai mis la main dessus.

À conseiller pour ceux qui aiment le genre fantastique !

Bonne lecture !

Page officielle

À propos de Eric Muller

Blogueur à temps libre, je suis un grand fan de Lovecraft et du Seigneurs des Anneaux. Geek avant même que le mot existe. J'aime tout ce qui touche cet univers fascinant. Curieux de nature ce monde est un véritable terrain de jeux.

Aussi à voir...

the-boys-amazon

The Boys est adaptée à la télé dans une série pleine de promesses

The Boys est une série de bande dessinée parue entre octobre 2006 et novembre 2012, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *