Le retour de Stranger Things réussi après une deuxième saison décevante

La troisième saison de Stranger Things est sortie dernièrement sur Netflix. La série qui avait été une révélation il y a 4 ans était attendue. Le plaisir de revoir mes personnages préférés, de retourner dans cette époque des années 80 et savoir quel autre danger attendait les habitants de la ville de Hawkins dans l’Indiana.

Stranger Things revient en force

Attention, divulgâcheurs plus bas.

Vous avez écouté la série ? Si non, l’été n’est pas fini, l’école n’est pas encore recommencée, alors prenez quelques heures le soir avant de vous coucher ou sur la terrasse avec votre appareil portatif favori. À mon avis, c’est l’une des meilleures saisons de la série. Après une saison 1 qui avait créé un phénomène et une saison deux à oublier ou presque, les attentes pour la saison trois étaient élevées.  Cette troisième saison de Stranger Things est à la hauteur des attentes. Meilleure que la première saison, peut-être que non, mais du moins aussi bonne. Et ce n’était pas dur de battre la saison 2 qui avait été une déception dans la communauté des amateurs de la série. 

La série commence peu après la saison 2, l’école est terminée, l’été bat son plein alors que nous retrouvons Eleven et Mike en amour, un Hopper en pleine crise de paternité et un Billy qui est prêt à mettre le bordel partout, comme lui seul sait le faire.  Nos personnages favoris sont tous de retour, Max, Eleven, Mike, Dustin, Hopper et les autres. Cette fois, une menace plane à nouveau sur le groupe d’amis et sur la ville de Hawkins. Ne sachant pas trop au début si ce sont les Russes les méchants ou les créatures de l’Upside Down. Au cours de la série, les morceaux se placent et la menace russe est de plus en plus présente et la créature du monde de l’au-delà est dangereuse et forte, très forte. 

Steve et Dustin au centre d'achat. Photo : Netflix - Stranger Things Saison 3
Steve et Dustin au centre d’achat. Photo : Netflix – Stranger Things Saison 3

L’évolution vers le monde adulte

L’histoire a bien été écrite nous laissant percevoir la menace au fil des épisodes et s’attendant à voir une finale à la Eleven comme les deux précédentes saisons. Vous aurez une fin magistrale, mais peut-être pas celle que vous attendez. Ce qui fait la force de cette série, c’est l’interaction entre les personnages, les personnages eux-mêmes ainsi que les moments drôles et cocasses même dans des moments dramatiques. Il ne faut pas oublier que ces jeunes entrent à peine dans l’adolescence. Le danger à cet âge ça se ne se prend pas toujours de façon sérieuse. 

La saison trois de Stranger Things représente un tournant dans l’évolution des personnages. En premier lieu, le passage de l’enfance des jeunes vers le monde de l’adolescence. Les relations amoureuses comme ça arrive à cet âge-là, avec ces bons et mauvais côtés. La version de ces situations vues par les garçons et les filles. Un exemple de cette des transformations entre l’enfance et l’adolescence est cette fameuse phrase de la saison 1, ‘friends don’t lie’ (les amis ne mentent pas). Et bien Mike avoue lors d’une scène que ‘friends lie’ (les amis mentent). Oh mon dieu comment peut-il dire cela, non. Et pourtant c’est la réalité, les amis malheureusement se mentent parfois, mais quand on est enfant on ne s’en rend pas compte. 

Le second tournant de Stranger Things dans son histoire est la fin. En fait, je préciserais d’avantages le rôle d’Eleven. Lors des précédentes saisons, cette jeune héroïne a sauvé ses amis et cette ville. Dans cette troisième saison, elle va tenter de le faire, mais sa batterie tombe à plat après avoir utilisé au maximum ses pouvoirs contre le Mind Flayer et elle n’est plus capable d’utiliser ses pouvoirs. Cette fois ce sera au tour de ses amis de lui sauver la vie. Au final, Eleven aura un rôle important dans le dénouement de la bataille finale. Mais pour une fois, elle n’aura pas tout fait. La bande des jeunes et Hopper sont les héros de cette dernière confrontation. Et ça fait du bien de voir que ça ne prend pas juste des super-pouvoirs pour sauver les gens.

Robin la nouvelle héroïne. Photo : Netflix - Stranger Things Saison 3
Robin la nouvelle héroïne. Photo : Netflix – Stranger Things Saison 3

Les années 80 en abondance

Les références aux années 80 sont évidemment très présentes encore dans cette saison. Il y a quelques perles dans ces références. Voici donc certaines références que vous allez voir, ou que vous auriez dû remarquer. 

La chanson Never Surrender de Corey Hart. On entend cette chanson dans le premier épisode quand Eleven et Mike s’embrassent. Un épisode de Magnum P.I. une série détective de 1980-1988 que Hopper écoute sur sa télévision. Le film Le Jour des morts-vivants que l’on peut voir dans une scène au cinéma. Il y a aussi la référence au film Poltergeist de 1982, quand les jouets de Dustin semblent bouger par eux-mêmes. Un épisode de la très populaire série américaine des années 1982 à 1993 Cheers. On peut y entendre la populaire chanson Material Girl de Madonna. On ne pouvait pas passer à côté de Red Dawn, (Aube rouge). Le film de 1984 qui racontait l’histoire d’adolescents d’une petite ville qui se battaient contre une invasion russe. Ma petite pouliche (V.F. de My Little Pony), série animée des années 80.

Mes références favorites

Mes références préférées, Ralph Macchio le populaire acteur de Karaté Kid qui faisait craquer le coeur des jeunes adolescentes. Évidemment, Retour vers le Futur (V.F. de Back to the Future), et moi aussi sous l’effet de la drogue russe je n’aurais rien compris de l’espace temporel du Doc Brown. Les goûts vestimentaires de Hopper qui rappellebt Miami Vice. Un amateur de Stephen King comme moi ne pouvait passer à côté de Christine, alors que Billy est sur le point de foncer en voiture pour percuter l’auto de la bande des nerds.

Et finalement, ‘la’ pièce de résistance. Le moment drôle, touchant et sympathique qui a fait boule de neige sur les réseaux sociaux. Le moment dans le feu de l’action alors que rien ne semble aller bien, on découvre la nouvelle blonde de Dustin, et oui qui existe vraiment. Et les deux entonnent ce qui restera un moment épique de la série et de la télévision, la chanson du film The NeverEnding Story (V.F. de L’Histoire sans fin). Qui ne s’est pas mis à chanter en même temps qu’eux. Vraiment un moment magique de cette troisième saison. Ce ne sont que quelques références, il en existe une pléthore, en avez-vous trouvé d’autres ?

Des nouveaux personnages intéressants

Eleven, Mike, Max, Will, Dustin, Lucas, Nancy, Hopper, Joyce et Steve Harrington sont les personnages qui sont les plus connus. Je m’étais ennuyé de les voir, et leur retour dans cette troisième saison était du pur bonheur. Pour ce qui est de Billy, on ne peut pas dire qu’on avait hâte de le revoir. Malheureusement, les événements de la saison 2 n’avaient pas eu raison de lui. On doit cependant l’admettre, son rôle de méchant, il le possède bien. 

Les trois nouveaux personnages qui sont venus jouer un rôle décisif dans la troisième saison sont fort intéressants. Il y a d’abord Murray Bauman joué par Brett Gelman. Cet ami du chef de police Hopper est amusant. Un type qui a peur des services secrets, d’être espionné et qui vit seul dans un genre de bunker. Mais qui comprend le russe, qui est bon en informatique et qui n’aime pas trop les enfants.  

Deux nouvelles héroïnes

Le deuxième et non le moindre, le personnage d’Erica Sinclair, la petite sœur de Lucas. Une peste comme elle ne se peut pas, une petite sœur qui dénigre son grand frère et qui niaise les nerds. Et bien son rôle sera majeur dans cette saison, alors qu’elle aidera à combattre les Russes et qui fera un duo du tonnerre avec Dustin. Elle découvrira même qu’elle aussi possède un côté nerd. 

Et finalement, mon coup de cœur, Robin, jouée par Maya Thurman, la fille d’Uma Thurman et Ethan Hawke. Drôle, baveuse, intelligente à souhait, bref le genre de petite amie que l’on voudrait tous avoir, elle était un incontournable à ajouter à la série. Et avec Steve, le duo vous fera rire surtout quand ils seront sous l’effet d’un certain sérum de vérité russe. Certains pourraient la trouver trop brillante pour une fille qui sert de la crème glacée. Mais selon moi elle va être parfaite dans la bande de nerds et j’espère bien qu’elle fera partie de la distribution pour la quatrième saison.

La bête est proche. Photo : Netflix - Stranger Things Saison 3
La bête est proche. Photo : Netflix – Stranger Things Saison 3

Presque qu’aussi bonne que la première saison

La troisième saison de Stranger Things est un succès. Plus noire que les deux saisons précédentes, elle va de pair avec le fait que les jeunes enfants deviennent progressivement des adultes. L’histoire est excellente, avec des russes qui veulent envahir les États-Unis comme les films des années 80. Avec Eleven et ses amis qui doivent à nouveau combattre les forces du mal. Cette fois la créature est plus forte et plus dangereuse que jamais. Une dose d’humour, d’action et de romantisme, voilà la saison trois. Après la déception de la saison 2, les frères Duffer ont su ramener la série sur la bonne voie et raviver la flamme des amateurs. 

Évidemment tout n’est pas parfait, on a hâte d’en apprendre plus sur ce monde du Upside Down, mais comme dans tout bon film ou série qui se respecte, peut-être n’apprendrons-nous jamais d’où vient et qu’est-ce que représente ce monde de monstres et créatures dévastatrices. Il reste encore beaucoup de questions inexpliquées. Dans tous les cas, la barre est haute pour la saison quatre qui espérons-le nous fournira plus de réponses que de questions supplémentaires. 

Regardez jusqu’à la fin

Un dernier conseil, regardez le dernier épisode jusqu’à la fin du premier générique. N’arrêtez pas après le départ d’Eleven et de Will de la ville d’Hawkins. Si vous ne l’avez pas fait, vous devez aller après le premier générique, il y a encore une scène. Je n’en dis pas plus, mais ça annonce une quatrième saison.  En passant, des rumeurs circulent qu’il y aurait peut-être un épisode spécial pour Noël.

Et vous, avez-vous vu la saison 3 de Stranger Things ?

Vous avez aimé ou pas ? Qu’est-ce que vous avez aimé et ce qui vous a moins plu ? Dites-le nous, on est curieux de vous lire, votre opinion nous intéresse.

Netflix 

Stranger Things Saison 3

Histoire
Personnages
Musique
L'ensemble de la saison

Génial

La saison trois de Stranger Things est une réussite sur toute la ligne. Plus noire que les deux premières saisons, elle nous amène dans un monde plus adulte. Les personnages nouveaux et anciens sont bien interprétés. Vous ne manquerez pas de références aux années 80. À voir ou revoir pour votre plaisir.

User Rating : 4.55 ( 1 votes)

À propos de Eric Muller

Blogueur à temps libre, je suis un grand fan de Lovecraft et du Seigneurs des Anneaux. Geek avant même que le mot existe. J'aime tout ce qui touche cet univers fascinant. Curieux de nature ce monde est un véritable terrain de jeux.

Aussi à voir...

Le service de diffusion Disney+ sera disponible au Canada le 12 novembre

Disney a confirmé que son nouveau service de diffusion Disney+ sera disponible pour les téléspectateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.