Grisha Tome 01

Grisha : Shadow & Bone Tome 01 – Les Orphelins du Royaume

J’aimerais, en premier lieu, remercier Hachette Canada qui m’a permis d’écrire cette critique sur l’œuvre fantastique de Leigh Bardugo, auteure que je découvrais pour la première fois lors de cette lecture. Le roman m’a d’abord attirée, car j’avais visionné les premiers épisodes de la série sur Netflix. Dès le premier épisode, j’avais été intriguée par l’univers de Grisha : Shadow & Bone. Et quand j’ai su qu’il s’agissait de l’adaptation d’un roman, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir le découvrir. Dans cet article, je vais vous donner mon avis sur le premier tome de cet œuvre.

  • Titre : Grisha Tome 01 : Shadow & Bone
  • Éditeur : Milan
  • Collection : Grishaverse
  • Auteur : Leigh Bardugo
  • Date de sortie : 7 avril 2021
Grisha : Shadow & Bone
Voici la couverture du premier tome du roman : Grisha : Shadow & Bone de Leigh Bardugo.

Résumé

Ombre. Guerre. Chaos. Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov. Espoir. Destinée. Renouveau. L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L’Invocatrice de lumière.

Critique

Grisha : Shadow & Bone est le premier tome d’une trilogie écrite par Leigh Bardugo dont le public cible est les adolescents. Comme dans la majorité des œuvres de ce style, nous retrouvons une héroïne simple et orpheline qui découvrira qu’elle est unique : elle possède un pouvoir puissant qui lui permettrait de sauver le monde. Après quoi, Alina, notre protagoniste, devra apprendre à contrôler son pouvoir afin de devenir l’élue qui pourra éradiquer le Fold. On sent bien le début de l’histoire plutôt classique. On pourrait croire que Grisha : Shadow & Bone ne se démarque pas. Néanmoins, les aventures que vivra Alina sont bien travaillées et écrites. On ne s’ennuie pas dans de longues descriptions interminables. Le dosage entre l’action et les descriptions est tout simplement parfait.

Bien sûr, je ne nierai pas qu’il me soit arrivé de voir venir certains événements, mais malgré le fait que c’était parfois prévisible, la fluidité de l’écriture et la qualité de celle-ci font en sorte qu’on ne décroche pas facilement. Je tournais les pages sans m’ennuyer afin de connaître la suite. Je voulais savoir comment Alina allait réussir à comprendre son pouvoir. Surtout, je voulais connaître son passé, son lien avec Mal, mais aussi, le lien fusionnel qu’elle possédait avec le Darkling, personnage que j’ai particulièrement apprécié. Séduisant, le Darkling est un homme ténébreux et très mystérieux qui apparaît dès les premiers chapitres du roman. Je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir un attachement pour celui-ci. J’espère en apprendre davantage sur son histoire et son passé dans les prochains volumes.

L’histoire est bien développée. L’héroïne est, quant à elle, attachante, malgré le fait qu’il s’agisse d’une protagoniste des plus classiques. J’ai apprécié la voir évoluer au fil des lignes. J’ai parfois détesté ses décisions et sa façon de penser, la traitant intérieurement d’idiote, mais après tout, si les protagonistes étaient parfaits, l’histoire ne serait pas aussi intéressante, n’est-ce pas ? Je pense que malgré la simplicité de l’histoire, la qualité de l’écriture et la fluidité de celle-ci permettent de plonger facilement dans l’univers. Grisha : Shadow & Bone est tout à fait accessible et intéressant autant pour les adolescents que les adultes.

« Le problème avec le désir, c’est qu’il nous rend faible. »

Conclusion

Grisha : Shadow & Bone fut un récit très plaisant à découvrir. J’avais déjà visionné la série Netflix, comme je l’ai mentionné plus haut. Ce fut intéressant de pouvoir comparer l’adaptation en série de l’œuvre ainsi que son roman dont l’histoire est originalement tirée. Avec ce titre, j’ai découvert l’auteure Leigh Bardugo et je ne le regrette pas. La qualité de sa plume ainsi que son écriture bien maîtrisée m’ont fait revivre les bonheurs de mon adolescence qu’était le fait de me plonger dans un bon roman fantastique. J’ai adoré découvrir l’univers de l’auteure et, bien sûr, je me pose encore énormément de questions sur celui-ci. J’ai hâte d’avoir les réponses à mes questions en lisant les prochains volumes.

J’aime

  • La qualité de l’écriture
  • Le récit qui est prenant
  • L’univers fantastique très intéressant

J’aime moins

  • Le choix du triangle amoureux qui n’est pas à mon goût

La copie du roman a été offerte par Hachette Canada.

Grisha : Shadow & Bone Tome 01

Texte, narration et scénario
Impression générale

Très prenant !

Un roman qui plaira aux amateurs d'univers fantastique, autant aux adolescents qu'aux adultes.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Image des geôliers de la série Squid Game, de Netflix

Squid Game – Saison 1 : une saisissante et brutale critique de la société de consommation

La nouvelle série Squid Game de Netflix est indéniablement un phénomène en soi. Devenue, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.