Jeu de société Glen More II

Glen More II : Chronicles, une réédition qui en vaut la peine

J’ai commencé ma « carrière » de joueur de jeu de société en janvier 2019 et j’ai intégré un groupe de jeu qui aimait les jeux plus compliqués que simples. Certains disent que j’ai donc commencé à l’envers, je découvre donc souvent des jeux plus accessibles (voir mes articles sur Agricola : les Fermiers de la Lande et Fantastic Factories). Trois jeux se sont hissés dans mon top 3 de 2019 : Paladins of the West Kingdom, Coloma et Glen More II Chronicles. C’est de ce dernier que je veux vous parler aujourd’hui. Glen More : II Chronicles est une réédition et une refonte du jeu Glen More, du même auteur, Matthias Cramer, avec une production exceptionnelle. En partant, le jeu arrive avec huit mini-extensions dans la boîte et une autre extension officielle est sur Kickstarter dès aujourd’hui. Je vous invite donc à faire une petite promenade dans l’Écosse pré-industrielle avec moi.

Fiche technique

  • Auteur : Matthias Cramer
  • Illustrateurs : Jason Coates, Hendrik Noack
  • Éditeur : Funtails Games
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Âge : 12 ans et plus
  • Durée : 90-120 minutes
  • Année : 2019
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

La rondelle de sélection

Le jeu Glen More II : Chronicles est d’abord et avant un jeu de placement de tuiles. Contrairement aux jeux de placement de tuiles plus traditionnels, le but sera d’avoir un développement contrôlé, puisque si vous avez plus de tuiles que vos voisins, vous serez pénalisé à la fin de la partie. L’acquisition des tuiles est faite par un de mes mécanismes préférés dans les jeux de société, la rondelle. Ici ce n’est pas une rondelle d’action mais une rondelle de sélection de tuile. En effet, vous pouvez aller chercher n’importe quelle tuile devant vous et vous ne pourrez pas reculer. En allant trop loin, vous laissez des tuiles à vos adversaires et c’est toujours le tour de la personne la plus en arrière sur la rondelle. Il vous sera donc possible de récupérer des tuiles laissées par les autres. Saurez-vous en profiter ?

Rondelle de tuiles et marché
Image courtoisie de Funtails Games

La pose de tuile

Comme je vous expliquais, il faudra maximiser votre exploitation. Trop de tuiles peuvent vous nuire à long terme mais un certain nombre de tuiles sont nécessaires pour produire des matières de toutes sortes. Vous devrez faire attention, vos tuiles doivent être posées de façon orthogonale à une tuile où vous avez placé un meeple. Il sera donc également important de choisir des tuiles qui vous donnent des travailleurs et des tuiles qui leurs donnent du mouvement pour les placer de façon assez stratégique afin de faciliter la pose des prochaines tuiles. Ouf, c’est plus simple qu’il n’y paraît, ne vous en faites pas.

Activation des tuiles

Chaque fois que vous posez une nouvelle tuile, elle active toutes les tuiles adjacentes. Il faudra donc placer les nouvelles tuiles de façon à activer votre production de biens et/ou d’actions. Vous aurez d’autres contraintes de pose comme tenir compte des cours d’eau, certaines se posent par-dessus d’autres tuiles (sorte de rénovation), etc. Il y aura donc un bon défi pour maximiser votre domaine.

Le marché

Plusieurs de vos tuiles seront gratuites, d’autres auront un coût. Vos tuiles pourront aussi produire des biens selon leurs différentes utilités comme les champs de blé, l’élevage de bêtes, de whisky, etc. Au cas où vous manquiez de ressources, il y a toujours le marché qui est disponible au centre de la rondelle.  Comme tout bon jeu avec une portion économique, le marché pourra varier selon les ventes et achats des différents joueurs. Il est donc important de ne pas tarder à faire vos transactions afin de ne pas vous faire couper l’herbe sous le pied par vos adversaires.

La carte de l’Écosse

Il y a, dans Glen More II : Chronicles, une portion historique très intéressante. Parmi les différentes tuiles de terrains, il aura des tuiles avec des personnages historiques. Ces derniers vous permettront de vous déplacer sur la carte de l’Écosse pour récolter davantage de ressources ou de de façons de faire des points. De plus, ils servent un autre aspect du jeu. Vous devrez les collectionner, puisque la façon de faire des points avec les personnages historiques est, comme le reste du jeu, un peu différente.

Carte Écosse Glen More II
Image courtoisie de Funtails Games

Attribution des points

Il y a quatre tours de jeu correspondant aux quatre paquets de tuiles (A-B-C-D). À chaque fois qu’un paquet se vide (sauf pour le dernier tour) le jeu s’arrête le temps d’attribuer les points, pour le tour qui se termine. Les points sont distribués en comparant les joueurs entre eux. On regardera le nombre d’écossais (meeples) dans votre château, les personnages historiques, les barils de whisky et les cartes Landmark qui viennent avec certaines tuiles. Impossible de toujours être le premier dans tout, vous devrez faire des choix. Après la quatrième phase d’attribution des points, la partie est finie. On va alors regarder votre nombre de tuiles, en avoir plus que les autres vous fera perdre des points. Vos pièces de monnaie vous donneront des points ainsi que certaines cartes Landmark.

Les extensions

Glen More II : Chronicles contient huit petites extensions. La course des bateaux-dragons vous fera parcourir le territoire de vos adversaires, l’extension Highlander (inspirée du film) ajoutera une montagne à la rondelle de sélection de tuiles, etc. Il y en plusieurs basées sur la production du whisky, l’invasion des anglais, sur le plat national (haggis), sur des cartes événements historiques, sur l’ajout, par vote, de nouvelles façons de faire des points et une dernière sur des clans de malfaiteurs au 19e siècle. De quoi vous amuser longtemps. Côté rejouabilité, rien à dire, vous en aurez pour votre argent.

Image courtoisie de Funtails Games

Extensions à venir…

Plusieurs autres extensions sont sur le point de sortir. Vous les trouverez sur la plateforme Kickstarter cette semaine. Nous avons appris, de source sûre, que le jeu va inclure plusieurs extensions différentes. Un mode solo, fait par « The Automa Factory » simulera un joueur et vous permettra de découvrir le jeu en mode solitaire. Trois autres chroniques, au moins, vous seront proposées. Une de ces chroniques, « Sticks & Stones » sera sur le thème des « Highland Games », fameuses épreuves sportives écossaises où on lance des troncs d’arbres et des grosses roches. Cette extension est une création de Jonny Pac Cantin (voir les articles sur Jonny Pac Cantin, Coloma, Sierra West et A Fistful of Meeples). Cette chronique ajoutera certaines actions « Highland Games » qui vous permettront de d’acheter des tuiles qui arriveront dans le dernier droit de la partie. Les deux autres chroniques sont de Rüdiger Dorn et de l’équipe de Funtails.

Image courtoisie de Jonny Pac Cantin

Conclusion

Difficile de comparer un jeu avec autant de mécanismes et d’extensions aussi diversifiés. Si vous aimez la pose de tuiles, vous serez servi. C’est un beau puzzle qui vous permet de maximiser vos actions. C’est aussi un jeu où il y a de la compétition. Vous ne pouvez intervenir chez votre adversaire mais vous pourrez peut-être le prendre de vitesse. La majorité des points se fait en comparant certains éléments avec les autres joueurs. La compétition sera réelle et vous devrez probablement ajuster votre stratégie lors de la partie. Glen More II : Chronicles est un jeu facile à apprendre et offrant beaucoup de rejouabilité.

Vous aurez un grand plaisir à découvrir les fameuses chroniques (les extensions) et vous aurez toujours le sentiment d’avoir fait pleins de choix vous permettant de découvrir de nouvelles façons de battre vos adversaires. Un coup de cœur assurément si vous aimez les jeux avec les tuiles et si vous cherchez une couche de plus dans ce genre de jeu.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Fairy Trails : un premier jeu édité par Paper Plane Games

Nous allons vous raconter la fabuleuse histoire du jeu Fairy Trails, la première publication de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.