Comiccon de Montréal 2015

Geekbecois.TV Épisode 23 – Comiccon de Montréal 2015

Geekbecois.TV Épisode 23 – Comiccon de Montréal 2015

« La septième édition annuelle du Comiccon, qui s’est tenue du 3 au 5 juillet, vient de se terminer. L’expérience s’est avérée positive pour les plus de 50 000 visiteurs enthousiastes qui ont occupé la totalité du Palais des congrès pour profiter d’une salle d’exposition élargie à plus de 700 exposants – dont le prestigieux Cirque du Soleil – et d’une programmation enrichie. » – Comiccon de Montréal

Plus grand, plus gros, mieux organisé ! C’est une bonne impression que j’ai eu cette année et j’ai assisté aux 4 dernières éditions.

Des costumadiers aux célébrités, des marchands aux artisans, l’événement du Comiccon de Montréal a augmenté d’un grand niveau de qualité. C’est rendu une convention à ne pas manquer autant pour les geeks, leurs familles que des passionnés de la culture générale du divertissement. Même si ça se déroulait sur trois jours, et que je suis resté du début jusqu’à la fin pour participer à plus de choses possibles pour vous montrer les envers du Comiccon, j’ai trouvé que ça a passé super vite. Une chance que nous avons d’autres conventions au courant de l’année, hein ! 🙂

Mes coups de cœur

John Barrowman – Cet acteur connu pour ses rôles de Malcom Merlin dans la télésérie américaine Arrow et Captain Jack dans les téléséries Doctor Who et Torchwood, est un personnage en lui-même. J’ai beaucoup lu et entendu parler des autres acteurs qui l’ont côtoyé que c’est un acteur qui met du feu dans la place, mais je n’aurai jamais imaginé comme cela. C’était la première fois que je le voyais hors de ses personnages à la télé. Regardez juste son entrée dans la salle de conférence dans ma vidéo, c’est très explicite. Il est très terre-à-terre, un bon orateur, il a plein de talent, il a de la personnalité. Il est certainement rendu dans mon Top acteurs. Sur la scène, il n’avait même pas besoin de quelqu’un pour l’accompagner dans sa conférence, il anime les questions lui-même avec ses anecdotes de fou.

John a l’air très proche de son public et il ne le cache pas. Il est capable de bien raconter tout et rien, sans filtre, tout en étant honnête. Par exemple, quelqu’un lui a demandé « Quel a été ton moment le plus humiliant dans ta carrière ? ». Il a répondu que dans sa vie, il n’y a jamais de moment humiliant, mais seulement des moments marquants. Il nous a appris qu’il ne faut pas se sentir humilier mais bien se sentir meilleur et plus fort après une expérience marquante. Très inspirant ! Il est si proche de son public qu’à la fin de sa conférence, il remercie ses fans d’être présents dans sa vie et de faire de lui ce qu’il est maintenant. C’est très touchant !

En écoutant les questions du public, j’ai bien cru comprendre qu’il a sorti des autobiographies sur lui-même. Les anecdotes ont l’air tordant de rire. Il a écrit Anything Goes suivi de I Am What I Am. Il charme les gens autant à travers son écriture qu’à l’oral. Bien sûr que je vais me procurer ces livres ! Vous aussi vous devriez !

Hayley Atwell – Celle qu’on a vue dans les films de Captain America et sa récente télésérie Agent Carter, est une femme qui inspire tout le monde avec son « badass-ness ». Je n’ai pas trouvé d’équivalent en français, il y en a ? Bref, c’est le mot que j’ai décidé pour lui destiner. Je l’ai découvert sur les réseaux sociaux et c’est sûr que je vais voir souvent ce qu’elle nous partage parce que c’est adorable et super drôle. Elle maîtrise le Dubsmash, en tout cas ! Et aussi il ne faut pas lui enlever les crédits pour être une belle femme qui incarne une héroïne en soi sans super pouvoirs et qui fait des scènes de combat en robe et en talons hauts. « Good job Hayley ! »

Exemple de son Twitter personnel @HayleyAtwell :

David Ramsey – C’est le bras droit de Oliver Queen, John Diggle, dans la télésérie Arrow. Et avez-vous vu ses bras aussi ? Les filles, ouhlalaaa !

David Ramsey incarne John Diggle dans Arrow David Ramsey incarne John Diggle dans Arrow

La conférence qu’il a tenu était très calme et zen et par moment, drôle aussi à cause des anecdotes. Bien sûr, qu’il nous a parlé de John Barrowman (Malcom Merlin dans Arrow). Et comme pour Hayley Atwell, il est reconnu pour incarner un personnage « badass », un héros, sans super pouvoir. Ce qui inspire plusieurs personnes dans la salle.

Le doublage Des Simpson au Québec – J’ai eu des frissons dans cette conférence. Béatrice Picard, Benoît Rousseau, Johanne Léveillée et Gilbert Lachance nous a donné toute une prestation sur des scènes des Simpson.

Doublage des Simpson au Québec Doublage des Simpson au Québec

Moi qui supporte le fait de regarder les films dans leur langue originale, mais les Simpson, c’est une exception. Selon moi, c’est super bien traduit et c’est dans un bon français. Il y avait aussi le fait que j’écoute cette série depuis que je suis toute jeune en français. Vous pouvez écouter un extrait dans ma vidéo de ce Comiccon. Nous les voyons performer comme s’il était dans le studio avec les images des Simpson dans l’écran et la traduction en français juste en haut. Ça l’air d’un travail ardu, mais pour eux, après tant d’années, ils sont habitués et ce sont des professionnels. J’ai vraiment beaucoup aimé !

Les costumadiers – Première fois de ma vie que j’ai décidé de me faire un costume. Moi, habile de mes mains, j’ai accepté le défi haut la main ! Je suis la avec le long manteau en cuir. Savez-vous qui j’incarne ?

C’est Anya, un personnage dans la télésérie The 100. J’ai publié le tweet ci-haut en espérant que le producteur de la série et la costumière le remarque, et ils l’ont remarqué ! Je suis si contente !

C’était super agréable comme première expérience. Je me suis déguisé seulement le samedi pour tâter le terrain pour les prochaines conventions. Et à cause de cette expérience, je vois les costumadiers sous un tout nouvel angle. Je ne regarde pas seulement l’apparence du costume, mais bien comment c’est fait, comment ils agissent, les poses photo, etc. Je me suis même fait des amis dans ce domaine ! C’est fascinant comme passe-temps. Ça m’a donné la piqure et je suis déjà en train de penser à mon prochain. Hors mon costume, ceux des autres sont hallucinants. C’est fou comment les gens ont du talent et sont beaux. Vous pouvez en voir dans ma vidéo et les photos ci-dessous.

La nuit des créateurs – Première fois que le Comiccon de Montréal donne autant de visibilité pour le domaine des jeux vidéo et surtout pour les développeurs indépendants en collaboration avec nos amis Multijoueur.ca. Il y avait même une section dédiée juste à eux dans la pièce principale au deuxième étage.

Zone des jeux indépendants présenté par Multijoueur.ca
Zone des jeux indépendants présenté par Multijoueur.ca (photo de leur page Facebook officiel)

Vendredi le 3 juillet 2015 à 21h, c’était leur moment de gloire. Chacun des développeurs, chacun leur tour, avait 8 minutes pour présenter et charmer le public avec leur jeu. Je trouve que c’est une belle initiative pour donner un coup de main pour ces jeux qu’on nomme « indie ». On en découvre de bons jeux ! C’était une belle ambiance accompagnée d’un mini bar dans la salle.

Mes regrets

Manquer la conférence de Scott Wilson – Acteur reconnu pour son personnage d’Hershel de The Walking Dead.

Scott Wilson incarne Hershel dans The Walking Dead

Sa conférence se déroulait le samedi en fin d’après-midi. Je ne sais pas ce que je faisais à ce moment-là mais ça m’a complètement sorti de la tête. Il paraît même que Josh McDermitt (Eugene) et Michael Rooker (Merle) l’a rejoint sur la scène. Je suis si jalouse ! :’(

Manquer la moitié de la conférence des pires films de superhéros – J’étais là pour la première moitié de la conférence animée  par Les Mystérieux Étonnants.

Les pires films de superhéro présenté par Les Mystérieux Étonnants

C’était super divertissant et il y avait des extraits des pires films de superhéros. Cependant, juste après cette conférence, il y avait celle du Doublage des Simpson au Québec, il fallait arriver de l’avance pour avoir de bonnes places. Donc, il fallait que je sacrifie la moitié des superhéros 🙁

Désolée, Les Mystérieux Étonnants, je vous aime bien pareil !

Voici un résumé en vidéo de mon séjour là-bas :

Les photos prises lors de la convention :

Album Photos du Comiccon de Montréal 2015

 

Ouff quel résumé ! J’espère que vous avez apprécié.

Et vous, comment avez-vous trouvé la 7e édition du Comiccon de Montréal ? Vos coups de cœur ?

Bref, on se voit à l’Otakuthon le 7 au 9 août prochain !

À propos de Claudia Nguyen

Ninja dans la vie de tous les jours, elle aime se faufiler partout où elle peut. Elle a une soif de social, de connaissance et de découverte. Elle aime autant sortir avec ses amis que de rester devant l'ordinateur pour alimenter son cerveau.

Aussi à voir...

Nos photos du ComicCon d’Ottawa 2017

Un des plus grands attraits d’un ComicCon, en plus des invités de marque et le …

Qu'en penses-tu ?