Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set, un jeu d’affrontement pour deux (ou en équipe)

Invocatrices, invocateurs, recrutez héros et vilains dans votre équipe afin de mettre K.O. votre adversaire dans Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set. Édité par The Op Games et inspiré du jeu sur mobile Disney Sorcerer’s Arena (site officiel), il s’agit d’un jeu de duel également jouable en équipe de deux joueurs versus deux.

La boîte de base inclut les héros Mickey, l’apprenti sorcier, Aladdin, Ariel (La Petite Sirène) et Sulley (Monstres, Inc.) ainsi que les vilains Gaston (La Belle et la Bête), Maléfique (La Belle au bois dormant), Demona (série télévisée animée Disney Gargoyles) et Dr. Facilier (La Princesse et la Grenouille). Possédant chacun un paquet de cartes personnalisées que nous mêlons à ses coéquipiers, nous déplaçons nos figurines dans l’aréna pour attaquer nos ennemis.

Seulement disponible en version originale anglaise pour le moment, je me suis permise de traduire librement le vocabulaire du jeu.

Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set : quelles alliances seront les plus puissantes ?

  • Auteur : Sean Fletcher
  • Éditeur : The Op
  • Nombre de joueurs : 2 ou 4
  • Âge recommandé : 13 ans et plus (à mon avis, plus près du 10 ans)
  • Durée : 35 minutes
  • Année : 2022
  • Prix : environ 50$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

But du jeu

Mettre K.O. notre adversaire en récoltant vingt points de victoire avant lui.

Mécaniques

  • Affrontement
  • Repêchage

Matériel

Pour chaque personnage :

  • Un jeton recto verso (bleu ou rouge) d’ordre de tour
  • 10 cartes
  • 1 carte d’habiletés
  • 1 figurine en acrylique avec sa base
Également :

  • 8 rondelles de base (4 bleues et 4 rouges)
  • 1 marqueur de tour
  • 18 jetons Points de Victoire
  • 15 jetons d’État
  • 1 plateau Arène

Déroulement

Une partie de Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances est une succession de manches au cours desquelles tous les personnages effectuent une ou deux actions au choix jusqu’à l’obtention d’un certain nombre de points de victoire.

En début de tour, nous effectuons la première phase :

  1. Nous enlevons un jeton d’État (explications plus bas) ;
  2. Remportons un point de victoire si notre personnage est sur une case dorée ;
  3. Si notre personnage est K.O., restaurer tous ses points de vie et le placer sur une case de départ ;
  4. Piger une carte de notre pile.

Les actions (deux différentes au choix) :

  • Déplacement : bouger du nombre de cases de base de notre personnage ou jouer une carte en ce sens ;
  • Action : effectuer une attaque de base ou jouer une carte ;
  • Utiliser une des capacités de notre personnage.

Bien que toutes les cartes des alliés soient dans la même pile, nous devons absolument jouer une carte du personnage actif pour qu’elle fasse son effet.

Les personnages

Les gentils

  • Mickey, l’apprenti sorcier
  • Aladdin
  • Ariel (La Petite Sirène)
  • Sulley (Monstres, Inc.)
Les vilains

  • Gaston (La Belle et la Bête)
  • Maléfique (La Belle au bois dormant)
  • Demona (série télévisée animée Disney Gargoyles)
  • Dr. Facilier (La Princesse et la Grenouille)

Les états

Les effets déclenchés

Ces effets sont déclenchés lorsque le joueur retire un jeton d’état.

  • Maudit(e) (Cursed) : Recevoir un dommage.
  • Agité(e) (Flustered) : L’incantateur doit bannir une carte de sa main.
  • Balai magique (Magic Broom) : L’incantateur regarde les deux premières cartes de sa pioche et les remet dans l’ordre de son choix. S’il s’agit d’une carte magique, il récupère un jeton de balai magique.

Les effets constants

  • Immobilisation (Immobilized) : Le personnage ne peut pas du tout bouger, nous ne pouvons pas utiliser de cartes en ce sens et il ne subit aucune conséquence de déplacement.
  • Rétréci(e) (Shrunken) : L’attaque de base de ce personnage est réduite à un et nous ne pouvons pas utiliser de cartes pour attaquer pendant ce tour.
  • Furtif(ve) (Stealthy) : Le rival doit défausser une carte de sa main pour effectuer une attaque directe.
  • Fort(e) (Strong) : Le personnage fait un dégât de plus.
  • Nargué(e) (Taunt) : Les rivaux ne peuvent l’atteindre qu’avec des attaques directes, mais le personnage peut continuer à attaquer à distance.
  • Robuste (Tough) : Ce personnage reçoit un point de dégât de moins lorsque attaqué.

Fin de partie

La partie prend fin dès qu’un joueur atteint douze points de victoire.

Mon expérience de jeu

D’abord charmée par le thème de Disney et le fait d’allier héros et vilains. Bien que l’affrontement ne soit pas ma mécanique préférée, cela plait bien à mon « ado-geek » mâle de treize ans. Je lui ai donc proposé de l’explorer et il fut conquis.

Nous avons enchaîné les parties les unes après les autres lors d’un après-midi de congé forcé par isolement préventif d’un fléau dont personne n’est au courant depuis 2020. Tentez de deviner qui l’a emporté sept fois sur huit. C’est moi, bien sûr ! C’est une blague, le petit coquin a trouvé une stratégie pour me battre à tout coup et je ne suis pas encore certaine de la comprendre.

De son côté, ma fille de quatorze ans s’est totalement opposée au fait de faire battre les personnages de Disney. Par contre, mon petit doigt me dit qu’elle aimerait beaucoup une des extensions qui inclut Stitch, son personnage fétiche. De par sa personnalité multi-facettes, je la surnomme ainsi depuis sa tendre enfance. Je me souviens de lui avoir régulièrement demandé de rentrer antennes et bras supplémentaires et aussi, lui avoir dit à quel point son attachement à la famille me touche.

Points forts

Équilibre

Malgré le fait que j’ai dit précédemment que mon fils m’a totalement dominée, le jeu est très bien équilibré. En effet, nous avons testé plusieurs combinaisons d’équipes (héros contre vilains, filles contre garçons, classiques contre personnages plus récents, etc.) et le pointage a été serré chaque fois.

Le système d’apprentissage

Pour bien comprendre les subtilités du jeu, un système d’apprentissage nous est proposé et je trouve ça particulièrement génial :

  • Chapitre 1 : Personnages (Mickey + Aladdin pour les bleus et Ariel + Gaston pour les rouges) et états (Magic Broom, Immoblized et Stealthy) imposés ;
  • Chapitre 2 : Tous les personnages et les états sont disponibles. Instruction d’un système de repêchage pour les personnages ;
  • Chapitre 3 : Utilisation des cartes de personnages ;
  • Chapitre 4 : Possibilité d’améliorer les personnages en utilisant les symboles d’équipements dans la défausse ;
  • Jeu en équipe : Deux joueurs versus deux joueurs qui contrôlent chacun deux personnages.

Points faibles

Malheureusement, le jeu n’est disponible qu’en anglais et j’ai eu certaines difficultés à saisir du premier coup. Puisque je ne suis pas très familière avec les jeux vidéo et les statistiques de combat, la langue a créé un obstacle. Merci Monsieur le dictionnaire et surtout l’« ado-geek » parfaitement bilingue.

Pour moi, l’irritant majeur est le système de roulette pour les points de vie. Effectivement, cela ne roule pas rondement et nous devons retirer la figurine pour placer l’anneau de couleur. Cela les fragilise énormément.

Suggestions d’amélioration

Personnellement, je pense que des figurines en trois dimensions incluant des roulettes de points de vie et des anneaux de couleur sans relief auraient donné un merveilleux résultat. Certes, cela augmenterait le coût de production (et donc le prix de vente) et les figurines en acrylique font partie de la marque de commerce de l’éditeur, mais l’expérience de jeu aurait tellement été plus agréable et les roulettes plus solides.

En conclusion

Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set m’a beaucoup plu et je suis certaine d’y jouer souvent avec fiston. Définitivement, The OP m’a créé un besoin avec les extensions, je les veux toutes ! Comme toute machine roulant bien, je ne serais pas surprise qu’il y en ait plus de deux.

J’aime

  • Univers Disney
  • Système apprentissage par chapitre
  • Allier héros et vilains
  • Organisation du matériel

J’aime moins

  • En anglais seulement
  • Système de roulette pour les points de vie
  • Thématique moins présente
  • Difficile à trouver

La copie de Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set a été fournie par The Op Games.

Disney Sorcerer's Arena : Epic Alliances Core Set

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Très bien !

Disney Sorcerer's Arena : Epic Alliances Core Set est un jeu d'affrontement entre deux joueurs (ou en équipe) thématique avec un excellent système d'apprentissage.

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux ados-geeks de 13 et 14 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Maui : étendez votre serviette de plage pour un petit moment de détente

Si je vous disais que dans un jeu de société, vous devez étendre efficacement vos …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.