Assez de nouveau pour Call of Duty : Black Ops 4 ?

C’est toujours un peu audacieux quand une vénérable série décide d’effectuer un virage important en omettant quelque chose qui a fait sa célébrité dans le passé. Call of Duty : Black Ops 4 nous revient encore cette année avec un gros changement puisque le jeu n’offre plus de campagne solo. Gagneront-ils leur pari ?

 

  • Éditeur : Activision
  • Développeur : Treyarch
  • Style : Jeu de tir à la première personne
  • Plateforme : Xbox One, PS4 et PC
  • Mode de jeux disponibles : Multijoueur
  • Classement ESRB : M — Mature
  • Langue d’exploitation : Anglais et français
  • Site officiel

 

 

Un pour tous et tous pour un

Donc, une fois le choc passé que le jeu ne propose aucune campagne solo, est-ce qu’on a beaucoup de contenu ? Bonne nouvelle, les modes multijoueurs sont nombreux et amusants. Le principal problème est qu’ils sont un peu inégaux.

Commençons tout de suite par celui qui reçoit beaucoup d’attention, le mode Blackout. Il s’agit ni plus ni moins qu’un mode de Battle Royale comme PUBG (notre critique) ou Fortnite. Honnêtement, quand j’ai entendu cette nouvelle, j’ai eu sûrement la même réaction que beaucoup de gens : j’ai roulé des yeux.

J’ai rien contre ces jeux préférant la formule de PUGB, mais le côté beaucoup plus poli de Fortnite. C’est donc avec oui de la curiosité mais aussi un peu d’appréhension que je me suis lancé dans ce mode en premier.

Quatre heures plus tard (ce n’est pas une blague), je me suis finalement décidé à aller me coucher alors rendu aux petites heures du matin. Ce type de mode offre une excitation que peu de modes arrivent à calquer.

Le mode Battle Royale est simple : vous avez jusqu’à une centaine d’adversaires contre vous lancés dans une arène. Le dernier qui reste debout gagne. Pour vous rendre dans l’arène, vous monterez à bord d’hélicoptères sans arme et sans défense. Elles vous laisseront vous lancer dans le vide avec votre combinaison de saut et finalement atterrir en parachute.

Call of Duty: Black Op 4

Les plus téméraires voudront se lancer dans la mêlée seul (mode solo). Sinon, vous pourrez aussi faire équipe avec un ami (mode duo) ou jusqu’à trois autres amis pour vous défendre (mode squad). Au sol, vous trouverez des armes, des armures et de l’équipement qui jonche le sol un peu partout sur l’énorme carte remplie de lieux célèbres à la série Call of Duty.

Pour s’assurer que les choses progressent, un cercle est dessiné aléatoirement sur la carte. Vous aurez ensuite un certain temps pour vous y rendre à défaut de quoi vous commencerez à subir des dommages. Malheureusement, vos maux ne sont pas terminés puisque le cercle réapparaitra une autre fois plus petit à l’intérieur du premier cercle après quelques minutes. Encore une fois, vous devrez courir vers la zone sans quoi vous y laisserez votre vie.

Ce manège se répètera jusqu’à que la zone soit si minuscule que tous les joueurs se retrouveront face à face. On se trouve dans une mode dynamique où on doit parfois se cacher, parfois se lancer à l’assaut d’une maison pour y déloger un autre squad.

Call of Duty: Black Op 4

Call of Duty : Black Ops 4 ne réinvente pas la roue avec ce mode mais arrive à donner une meilleure expérience que tous les autres jeux du genre grâce à des mécaniques de jeu solides, un rythme rapide ainsi qu’une carte assez grande mais variée. Combinez ça avec quelques véhicules, des armes intéressantes et très peu de bogues, on a définitivement un mode gagnant.

Tout au long de cette critique, je retournais toujours à ce mode après un bout de temps. Mais bon, ce n’est pas le seul mode et ça ne serait pas assez pour justifier le prix demandé.

Call of Duty: Black Op 4

Un mode multijoueur plus conventionnel

Vous faites partie des gens qui résistent aux modes de Battle Royale ? Vous pouvez alors opter pour le mode multijoueur qui ressemble plus aux modes que vous connaissez. Les habitués constateront plusieurs changements de taille. Terminé le temps où vous n’aviez qu’à patienter un peu pour que votre barre de santé ne se remplisse par elle-même. Fini aussi le temps où vous pouviez sauter sur les murs ou utiliser votre jetpack. On mise sur une formule plus réaliste. Admettons.

Call of Duty: Black Op 4

À chaque début de match, vous pourrez choisir un des dix différents spécialistes (six étaient déjà présents dans Call of Duty : Black Ops 3) qui ont chacun leurs habiletés spéciales. Ensuite, vous serez plongé dans une cinq cartes qui sont des refontes de cartes connues et appréciées des amateurs de la série.

Les classiques Team Death Match et Domination sont de retour mais ils amènent avec eux deux nouveaux modes soit Heist et Control. Dans Heist, vous aurez l’option d’acheter des armes au début de chaque round. Pour obtenir plus d’argent, vous devrez saisir le magot et le ramener dans un point d’extraction désigné. L’autre option encore plus simple pour gagner consiste à simplement anéantir l’autre équipe. Je dirais que c’est ce qui se passe la plupart du temps puisque vous avez une seule vie à chaque round.

Call of Duty: Black Op 4

Quant à l’autre mode Control, il s’agit d’une variation de Domination. Sur la carte, vous trouverez deux points soit le A et le B. Chaque tour, une équipe devra les protéger alors que l’autre voudra les reprendre. Chaque équipe a un nombre limité de vies alors la victoire arrive quand les assaillants capturent les deux points ou qu’une équipe épuise toutes ses vies.

Comme je disais plus tôt, mon expérience a surtout été dans le mode Blackout mais j’ai bien apprécié mon séjour en multijoueur. On ne révolutionne rien ici non plus mais c’est quand même solide. Dur à dire si les amateurs apprécieront avec les gros changements qui ont été apportés mais ça demeure un bon mode.

Vous voulez des zombies ?

Le populaire mode Zombies est aussi de retour. C’est celui qui apporte probablement le plus de profondeur puisque c’est pratiquement une campagne. Vous aurez droit à de bonnes séquences avec une histoire assez bien qui sera beaucoup plus facile à comprendre si vous avez joué aux précédents opus.

Call of Duty: Black Op 4

À la sortie, vous aurez droit à trois cartes différentes pour les zombies soit Voyage of Despair se passant sur le Titanic, IX se déroulant dans la Rome ancienne ainsi que Blood of the Dead, une refonte d’une carte de Black Ops 2 où vous devrez vous échapper d’Alcatraz.

Pour réussir, vous devrez vaincre des dizaines si ce n’est pas des centaines de zombies. Afin d’y parvenir, vous devrez user de certaines habiletés spéciales que possèdent les différents personnages que vous pouvez incarner. C’est intéressant mais pas particulièrement simple au départ. Heureusement, le tutoriel est complet et je conseille fortement de le faire avant de vous lancer dans l’aventure.

Bonne nouvelle, même si c’est un mode multijoueur jusqu’à quatre, vous avez la possibilité de le jouer en solo avec trois personnages contrôlés par l’intelligence artificielle. Autre surprise, vous avez aussi la possibilité d’ajouter un ami en coopératif local. Rares sont les jeux qui offrent le mode d’écran partagé de nos jours ! En fait, il est possible de jouer en écran partagé dans n’importe quel mode. Bravo Treyarch !

Presque un mode solo

Un petit mot sur le mode les Quartiers de Spécialistes qui est un petit mode solo qui permet de connaître tous les spécialistes du mode multijoueur. Vous apprendrez toutes les habiletés de chaque personnage à votre rythme alors que vous combattrez des adversaires contrôlés par l’intelligence artificielle.

Le plus surprenant de tout ceci est que vous avez même un peu d’histoire avec quelques séquences. Rien d’exceptionnel, mais c’est quand même bienvenu.

Et de quoi il a l’air Call of Duty : Black Ops 4 ?

Visuellement, le jeu est très réussi. On est loin des jeux sombres avec des couleurs décolorées. La carte du mode Blackout, par exemple, est claire et lumineuse. On y retrouve plein d’excellentes cachettes et son terrain est tellement différent qu’on arrive à se repérer facilement après un bout de temps sans devoir tout le temps regarder la carte.

Call of Duty: Black Op 4

Les espaces pour les cartes multijoueurs sont assez petits mais ça favorise beaucoup un jeu rapide et enlevant. On a donc droit à des matchs assez courts mais qui coupent le souffle.

Finalement, le mode Zombies a lui aussi droit à beaucoup de détails qui lui donnent sa personnalité à lui. Les modèles de personnages sont tous bien rendus peu importe le mode mais je dois accorder mon coup de chapeau à ceux du mode Zombies.

Dans la version anglaise que j’ai testée, les voix étaient appropriées pour les différents personnages mais la musique ne passera pas à l’histoire. C’est un peu générique mais ça fait le travail.

Finalement, je n’ai eu pour ainsi dire aucun bogue autant à me connecter que lorsque je jouais. Tout est très stable et c’est tant mieux.

Verdict

Chaque année nous amène un nouveau jeu de la série Call of Duty. Bien que Call of Duty : Black Ops 4 casse le moule pour certaines choses, il n’en révolutionne rien. En fait, ce qu’il fait de mieux c’est d’offrir les mêmes modes que par le passé dans des versions améliorées (multijoueur, Zombies) et son adaptation solide quoique peu originale du mode Battle Royale (Blackout).

La question qui tue demeure : est-ce que c’est assez ? Pour le moment, je dirais que c’est un bon jeu mais j’avoue que j’ai un peu peur de me tanner avec le temps. Il n’y a pas tant de diversité de contenu pour le moment et toutes les nouvelles cartes annoncées seront payantes. Ce sera à vous de déterminer si le prix demandé vous offrira tout le plaisir que vous recherchez.

Call of Duty : Black Ops 4

Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Recommandé

Bien qu'il ne révolutionne pas la formule, Call of Duty : Black Ops 4 offre des modes de jeux polis et amusants.

User Rating : Be the first one !

À propos de Christian Jarry

Passionné de techno, de photo et de jeux vidéo, je peux m’entretenir à propos de ces sujets pendant des heures. Jamais fanatique, toujours posé, j’aime donner mon opinion, mais je suis toujours ouvert aux idées et suggestions des autres.

Aussi à voir...

Castlevania Requiem – Une compilation solide, mais pauvre en nouveautés

La franchise Castlevania est une des plus vénérables sur le marché. Depuis la sortie du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *