Concours

PlayerUnknown’s Battlegrounds : un terrain de jeu mortel !

2017 aura été une bonne année au niveau des jeux vidéo. Beaucoup de titres se sont démarqués par leur qualité, comme Assassin’s Creed Origins (notre critique) et Horizon Zero Dawn (notre critique). Cependant, un jeu aura fait beaucoup parler de lui durant l’année et son titre est PlayerUnknown’s Battlegrounds (PUBG), et ce malgré le fait que le jeu était pour la majorité de l’année encore en développement. Il s’est vendu à plus de 24 millions d’exemplaires sur Steam et trois millions sur Xbox One (en seulement un mois).

  • Studio de développement : PUBG Corporation
  • Éditeur : PUBG Corporation (version PC) / Microsoft Game Studios (version Xbox One)
  • Code ESRB : T
  • Prix : 37$
  • Plateforme de test : Xbox One S – optimisé pour la Xbox One X (également disponible sur Steam pour PC)

Après y avoir joué quelques semaines, je comprends l’attrait qu’a eu le jeu auprès de la communauté vidéoludique. PUBG est un jeu fort simple à comprendre et à prendre en main, et apporte une bonne dose de plaisir. Il est à noter que la version que j’ai testée fait partie du programme Xbox One Preview et n’est donc pas considérée comme une version finale.

Dans PlayerUnknown’s Battlegrounds, vous tenterez d'être le dernier joueur vivant dans un grand terrain de jeu sanglant.
Dans PlayerUnknown’s Battlegrounds, vous tenterez d’être le dernier joueur vivant dans un grand terrain de jeu sanglant.

Un grand terrain de jeu pour adultes

Le concept du jeu est d’une simplicité enfantine. Vous et 99 autres joueurs êtes parachutés sur une île où vous tenterez par tous les moyens d’être le dernier joueur vivant. Au départ, vous n’avez que les vêtements sur votre dos. Vous devrez donc rapidement mettre la main sur des armes et de l’équipement qui sont, heureusement, disponibles un peu partout sur la carte, le plus souvent à l’intérieur des bâtiments. Le jeu offre un vaste assortiment d’armes à feu, comme des pistolets et des carabines, et pour le combat au corps à corps, des machettes et des barres à clous. Vous pouvez aussi découvrir de l’équipement qui vous protégera, comme des vestes pare-balles et des casques de protection. Si vous ne vous dépêchez pas, vous n’aurez que vos poings pour combattre vos ennemis. Enfin, vous pourrez également prendre le volant de la poignée de véhicules disponibles sur la carte afin de vous déplacer plus rapidement.

Une fois la joute entamée, c’est chacun pour soi. Des 100 joueurs au début de la partie, un seul restera à la toute fin et sera couronné le vainqueur. Cependant, il n’est pas possible de simplement se trouver un endroit pour se planquer et attendre que les autres joueurs s’entre-tuent. À tout moment, le jeu vous informera que l’espace jouable sera rétréci à seulement une partie de la carte. Vous devrez alors vous déplacer dans cette dernière à tout prix. Chaque seconde passée à l’extérieur de la zone jouable fera descendre votre ligne de vie jusqu’à la vider complètement. En plus d’empêcher les couards de gagner la partie facilement, ce concept fait en sorte que les joueurs se feront face plus facilement. Aussi, lors de la joute, une partie de la carte est déclarée « zone rouge » et subira un bombardement aérien afin de forcer les joueurs à se déplacer.

Un décompte dans le coin supérieur droit de l'écran vous indique combien reste-t-il de joueurs vivants dans la partie.
Un décompte dans le coin supérieur droit de l’écran vous indique combien reste-t-il de joueurs vivants dans la partie.

Il ne peut y en avoir qu’un

Le jeu offre deux modes. En solo, le concept est « chacun pour soi », il n’y a pas d’équipes ni d’alliances. En mode Squad, vous serez jumelé à trois autres joueurs et travaillerez en équipe afin que votre équipe soit la dernière restante. Aussi, il est possible de jouer en vue à la première ou troisième personne, chacune offrant des avantages et inconvénients.

Au niveau des graphiques, le jeu est serviable, sans plus. Les textures sont affichées avec une résolution plutôt faible et le terrain manque de détails. De plus, vu qu’il s’agit ni plus ni moins qu’une version bêta pour l’instant (sur Xbox One), j’ai noté de nombreux bogues, comme des cadavres qui se retrouvent pris dans un objet ou des textures qui apparaissent et disparaissent. Ces désagréments ne nuisent pas à l’expérience de jeu, mais peuvent être agaçants. Le jeu est resté stable, malgré le nombre de joueurs sur la carte, je n’ai rencontré qu’une seule interruption de serveur. Du côté du son, le jeu utilise la musique seulement dans le menu principal. Lors d’une partie, seuls les effets sonores se font entendre.

PUBG est un jeu innovant et facile d’approche, ce qui explique en bonne partie sa grande popularité. Il est à souhaiter que le studio de développement offrira d’autres environnements de jeu à l’avenir, en plus de régler les problèmes graphiques. Je prévois que PUBG restera longtemps au sommet de la liste des jeux les plus joués sur Steam et Xbox Live.

Site officiel de PUBG

La copie du jeu PlayerUnknown’s Battlegrounds a été fournie par Microsoft Canada

PlayerUnknown’s Battlegrounds

Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Innovant !

PUBG est un jeu qui offre une grande facilité dans sa prise en main et des heures de plaisir, malgré quelques lacunes au niveau technique

User Rating : 4.6 ( 1 votes)

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Two Point Hospital : un jeu de gestion très loufoque

Digne successeur de Theme Hospital, un jeu de Bullfrog Productions sorti il y a plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.