Nouvel épisode

Double Rumble, une première extension pour la console de table 8Bit Box

C’est à l’automne 2019 que IELLO nous a présenté Double Rumble, la première extension de la console de table 8Bit Box. Ceux qui ont apprécié le célèbre Street Fighter de 1987 seront servis !

Dans un futur proche, la pollution outrancière a provoqué la recrudescence de la criminalité et a déclenché des mutations étranges. Les forces de l’ordre sont dépassées. Une poignée de héros tentent de ramener un semblant de calme dans la ville. Parcourez les rues, aventurez-vous sur les docks et pénétrez dans une base sous-marine pour mettre fin au chaos qui ravage la ville ! – Tiré des règles du jeu.

Nous vous invitons à consulter notre article sur la  8Bit Box. Les nostalgiques des jeux vidéo de leur enfance reverront naître leurs classiques en jeu de table. Tantôt pilote d’un bolide futuriste au milieu du désert, athlète aux multitudes de spécialités, bagarreur de rue ou maître d’un donjon, vous vous amuserez en groupe.

Dans une boîte aux allures d’une console de jeux vidéo, nous y retrouverons manettes, cubes de couleur et dés pour les trois premiers jeux aux univers totalement différents de la collection : Pixoid, Outspeed et Stadium

Double Rumble : le temps de la Baston !

  • Auteurs : Team Kaedama
  • Auteurs du concept 8Bit Box : Frank Crittin &  Grégoire Largey
  • Illustrateur : Djib
  • Éditeur : IELLO
  • Nombre de joueurs : 1 ou 2
  • Durée : 45 minutes
  • Année : 2019
  • Prix : 19,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek
Double Rumble, la première extension de la 8Bit Box

Comment jouer

Nous ne pouvons pas jouer sans la console 8Bit Box puisque plusieurs éléments sont requis : 2 manettes, une dizaine de gros cubes blancs (Cubes de Vie), une vingtaine de petits cubes blancs (Cubes de Force), 1 dé de chaque couleur (vert, bleu, jaune, rouge et blanc) pour résoudre les Combats ou les différents effets de jeu.

Pour sauver la ville, il faudra combattre les Ennemis sur 4 niveaux (La rue, les docks, la base sous-marine et le repaire mutant) qui comportent deux phases chacun : Défilement (mise en jeu des Ennemis) et Baston (bataille). Des Boss s’interposeront afin de nous compliquer la tâche.

Afin de varier les parties, le plateau Combat est constitué de deux éléments dotés d’un côté A et d’un côté B plus difficile combinés à notre guise. Ainsi, nous pouvons opter pour une partie facile, moyenne ou difficile.

Ce plateau offre 4 emplacements pour accueillir nos tuiles de Combattant.

Double Rumble, le plateau

Défilement

Les cartes d’Ennemis sont divisées en 4 piles distinctes numérotées au verso pour correspondre aux différents niveaux du jeu. Celles-ci peuvent être de couleur rouge (placées à la droite du plateau) ou bleue (gauche).  Les méchants à vaincre ont chacun une Force de base, d’éventuels Points faibles et généralement un Pouvoir. Nous jugerons de leur position verticale de façon à optimiser notre frappe.

Baston !

Il y a 4 étapes en Baston :

  1. Se déplacer (déplacer notre Combattant vers n’importe quel emplacement vide)
  2. Changer de coup spécial (tourner la molette de droite)
  3. Affrontement (calcul de la Force finale d’un Ennemi, lancement des dés)
  4. Affronter un Boss (uniquement si tous les Ennemis ont été vaincus)

Fin de partie

Pour gagner : réussir à éliminer le Boss du repaire mutant.

Pour perdre : ne plus avoir de Crédits disponibles.

Mes impressions

Bien que les jeux solo ou coopératifs axés principalement sur le combat ne soient pas mes préférés, je reconnais que l’extension Double Rumble a été bien conçue et plaît énormément à son public cible.

La console 8Bit Box est passée sous bien des radars malgré sa grande originalité et son niveau de nostalgie pour les jeux vidéo de notre enfance. Je suis d’avis que l’extension aurait dû faire partie de la boîte de base. Premièrement, elle corrige l’irritant majeur des trois joueurs minimum en permettant de jouer en solo ou en duo. Deuxièmement, le jeu de sports est plus faible avec ses paris plutôt que les performances athlétiques.

J’aime

  • Complètement fidèle à la 8Bit Box (thème, mécanique, accessoires, graphisme)
  • Accessibilité
  • Bonifie grandement l’expérience de jeu de la console de table

J’aime moins

  • Aurait dû faire partie de la console de base
  • Les jeux solo ou spécifiquement en duo ne sont pas mes premiers choix

La copie de 8Bit Box et son extension Double Rumble ont été prêtées par Luma.

8Bit Box : Double Rumble

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Très bon complément à la 8Bit Box

Idéal pour les nostalgiques de jeux de bataille de notre enfance. Simple et rapide à apprendre.

User Rating : Be the first one !

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 12 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Jeu de société Toutilix

Toutilix : 40 façons d’apprendre le français en s’amusant

Depuis qu’ils existent, les jeux ont fait partie intégrale du processus d’apprentissage dans notre société. …

2 commentaires

  1. Je ne crois pas que ce jeu est passé sous le radar, c’est juste un mauvais marketing.
    Le jeu de base est 3-4 joueur, s’il aurais inclus un jeu qui se joue à 2 en partant, il aurait connue un plus grand succès.
    J’y ai joué (au jeu de base) les trois inclus dans la boite et je ne l’ai pas acheté car il ne se jouait pas à 2.
    Un gros maque de la compagnie.

    • Catherine Watts Cowan

      Totalement d’accord, c’est la raison principale pour laquelle Double Rumble aurait dû être inclus dans le jeu de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.