Will.i.am investit dans une plateforme d’intelligence artificielle montréalaise

Qu’on en commun la compagnie montréalaise Stradigi AI et Will.i.am ? Apparemment, un intérêt pour la technologie et l’intelligence artificielle. En effet, l’artiste et entrepreneur servira en tant que conseiller sur le développement de Kepler, une des plateformes d’intelligence artificielle les plus évoluées au monde. Il donnera majoritairement des conseils quant à l’éthique et les biais en lien avec l’IA. Stradigi AI a lancé cette solution le 23 mai dernier, lors du C2 à Montréal. L’équipe travaillant sur Kepler sera dirigée par la Dre Carolina Bessega et Jaime Camacaro.

Qu’est-ce que Kepler ?

Comment peut-on définir la plateforme Kepler. Source : Cloudwedge

Kepler est une plateforme d’intelligence artificielle qui vise à cibler et résoudre des défis complexes que l’on rencontre dans les entreprises et au sein du gouvernement. En d’autres termes, c’est un environnement informatique qui est intégré à des logiciels et à des services. Le client fait la liste des tâches qui lui prennent le plus de temps, et demandent le plus de données. Stradigi AI propose donc des solutions à ce client en personnalisant Kepler. Le but de ces solutions est de permettre aux clients d’optimiser leurs procédés, de prendre de meilleures décisions, d’élargir leurs horizons et d’augmenter leurs performances.

Il y aura trois types d’algorithmes pour développer la plateforme. Premièrement, ceux créés directement par l’équipe de Stradigi AI. Ensuite, il y aura également des algorithmes du domaine du logiciel libre. Finalement, les gens de Stradigi AI prépareront des algorithmes hybrides personnalisés conjointement avec leurs clients. La devise en lien avec Kepler : rapidité, extensibilité et sécurité. C’est là qu’entrent en compte les conseils de Will.i.am.

Will.i.am, l’entrepreneur

Source : will.i.am

Membre fondateur du groupe The Black Eyed Peas, Will.i.am est aussi entrepreneur et technophile. Il est fondateur de i.am+, une entreprise aussi spécialisée en intelligence artificielle. En plus de tous ses prix en musique, l’artiste a également un Crystal du Forum Économique Mondial et un titre honorifique de l’Institution de l’Ingénierie et de la Technologie.  Il partage les valeurs et la mission de Stradigi AI, c’est-à-dire de créer un « futur où la technologie permet aux humains d’être plus intelligents et plus efficaces. » Il sera membre du conseil consultatif de l’entreprise en plus de travailler sur les questions de biais et d’éthique.

« J’entrevois avec optimisme le rôle que l’intelligence artificielle sera appelée à jouer pour la société, parce que je crois en l’humanité. L’intelligence artificielle est vouée à nous propulser dans un nouveau siècle des Lumières automatisé. Je prends mon nouveau rôle chez Stradigi AI très au sérieux et je salue l’entreprise d’explorer cette question en mettant toujours les plans à l’avant-plan », a-t-il déclaré.

Stradigi AI, une boîte montréalaise

La compagnie spécialisée en intelligence artificielle accumule les partenariats depuis les dernières années. Elle est entre autres membre de l’Institut de valorisation des données (IVADO). Elle supporte également l’initiative de l’ONU #AIForGood.

Le co-fondateur Basil Bouraropoulos affirme que l’entreprise est à un point tournant. Le moment est donc idéal d’inclure Will.i.am au sein de l’équipe, selon lui. « Sa compréhension des questions éthiques et sa feuille de route impressionnante à titre de créateur d’entreprise, d’investisseur et de conseiller dans le secteur technologique font de Will.i.am l’atout parfait pour propulser notre entreprise dans une nouvelle ère de croissance. »

Avec tous les projets que l’intelligence artificielle apporte dernièrement, autant sur le plan de consommateurs que sur le plan des entreprises, il sera très intéressant de voir comment notre vie va changer. Aussi, on pourra voir comment les entreprises seront de plus en plus efficaces. À surveiller ? Ou à accueillir les bras ouverts ? Seul l’avenir nous le dira !

À propos de Annick Senecal

Formée en journalisme et en électronique, je suis contente de pouvoir joindre mes deux passions avec Geekbecois. Parmi la longue liste de choses qui m'intéresse, on y retrouve le cinéma et la télé, les gadgets et la technologie, l'horreur et les perles à fusionner. Pour tout le reste, soyez à l'affût!

Aussi à voir...

Goûter à la culture nippone avec le Matsuri Japon 2019

Le Matsuri Japon est un événement d’une journée ; un festival japonais qui a lieu chaque …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.