Victoria 3 confirmé : c’est sur les rails

Victoria 3, qui sera le troisième opus de la série éponyme –  Victoria –  de l’équipe de Paradox Developement Studio, est en cours de développement. C’est ce que le développeur a annoncé dans le cadre de l’événement PDXCON : Remixed, le 21 mai dernier. C’est une excellente nouvelle pour la base d’amateurs qui, si elle est moins nombreuse que pour les titres plus populaires que sont Crusader Kings – dont David a fait une excellente analyse de la troisième mouture – ou Hearts of Iron, demeure très attachée à la série. En effet, ces derniers réclamaient une suite au succès Victoria 2 depuis plusieurs années, au point d’en devenir un mème.

Victoria 3_Meme
Les gestionnaires de communauté du développeur participaient aussi à la culture mémétique entourant l’annonce de Victoria 3. Crédit : page Facebook de Paradox Interactive

Il faut comprendre que la sortie de Victoria 2 date de 2010, donc de plus d’une décennie. Il a pu bénéficier de deux extensions en bonne et due forme avant que le dossier du développement de cet opus soit terminé. Paradox s’est alors enfermé dans un certain mutisme quant au futur de la série si bien que la question de son successeur revenait constamment. Ceci dit, pour de nombreux adeptes, la question n’était pas de savoir s’ ils pourraient mettre la main sur Victoria 3, mais plutôt quand ? Cette dernière question demeure en suspens alors qu’il n’y a toujours pas de date de sortie officiellement annoncée. Les rumeurs les plus persistantes placent le lancement en début d’année 2022.

De grands événements historiques

En faisant la révision des titres de Paradox, on constate que Crusader Kings se déroule durant la période médiévale, qu’Europa Universalis se situe à l’époque de la renaissance et des grandes découvertes et qu’Hearts of Iron couvre la Seconde Guerre mondiale, alors que la série Victoria vient combler l’espace entre Europa Universalis et Hearts of Iron en plaçant les joueurs au coeur des révolutions industrielles et de l’effervescence des idéologies entre les années 1836 et 1936. Pratiquement toutes les nations du monde peuvent être choisies par le joueur afin qu’il en contrôle la destinée durant ce tumultueux siècle. Victoria 3 entend couvrir la même période que les autres versions de la franchise, donc toujours de 1836 à 1936.

Victoria 3_Couronnement
Vous pourrez incarner n’importe quel dirigeant de n’importe quelle nation entre 1836 et 1936. Pourquoi pas la reine Victoria elle-même ? Crédit : Paradox Interactive

Comme le titre l’évoque, la plus grande puissance au départ est le Royaume-Uni, dont le règne de la reine Victoria couvre presque l’ensemble de la période (1837-1901). Cette nation jouit d’une longueur d’avance en termes de technologie et d’industrialisation sur ses adversaires. Mais d’autres choix intéressants sont disponibles puisque le jeu émule les grands événements de ce siècle. Par exemple, il est possible de présider à l’unification de l’Italie ou de l’Allemagne. Ou encore d’incarner le Tsar de Russie et de tenter de le demeurer face au péril rouge. Il y a même la possibilité de rendre le Canada ou le Québec indépendants dès le début de la période puis d’en assurer la destinée.

Des mécaniques qui se démarquent

Alors que dans d’autres jeux de Paradox l’accent est placé sur le bien-être et la croissance d’une dynastie de dirigeants ou bien sur la réussite de campagnes militaires bien ficelées, la série Victoria propose aux joueurs de devoir jongler avec les besoins et aspirations d’une pléthore de “pops” tout en tentant d’accumuler du prestige afin de devenir la première puissance mondiale.

Victoria 3_Gouvernement
Vous devrez monnayer l’appui de différentes factions de votre population pour mener à bien vos réformes… ou maintenir le statu quo. Crédit : Paradox Interactive

Ces “pops” représentent des groupes de la population qui forment une classe sociale sur la base de leur condition économique, leur profession ou leur religion. On peut facilement imaginer que le clergé catholique français de 1850 a des aspirations politiques bien différentes des ouvriers de la même nation. Chaque décision que le joueur prend a donc un impact sur la popularité de certaines idéologies auprès des “pops” et éventuellement de leur mobilisation. La question revient parfois à se demander s’il est préférable de chevaucher la vague du changement social ou s’il faudrait plutôt l’endiguer.

Victoria 3_Suffragette
Il ne sera pas toujours possible d’éviter les réformes sociales. Les « pops » sont également influencées par les idées du siècle. Seulement vous pourrez choisir comment y répondre. Crédit : Paradox Interactive.

Toutes les nations du monde sont confrontées aux mêmes dilemmes alors qu’elles recherchent leur place au Soleil, ou plutôt à devenir l’Empire sur lequel le Soleil ne se couche jamais. Que ce soit en industrialisant le pays, notamment au moyen de chemin de fer, en colonisant de nouvelles portions du monde ou en écrasant ses adversaires dans les dernières grandes guerres romantiques, le but est d’accumuler du prestige dans différentes sphères afin de se hisser au sommet de l’échelle des grandes puissances.

Bâtir sur du solide

Selon les nouvelles actuellement disponibles, Victoria 3 entend reprendre les éléments à succès de la série et les développer davantage. Il faut voir cela d’un très bon œil, puisque les nouveaux opus des autres séries du développeur ont généralement permis de rendre les franchises plus accessibles tout en misant sur les éléments à succès.

Les jeux de Paradox ont une certaine tendance à être plutôt lourds en termes de tableaux et d’avoir une courbe d’apprentissage difficile. L’un des principaux défis auquel est confronté un nouveau joueur est d’acquérir un certain degré de littératie par rapport aux informations qui lui sont présentées pour bien comprendre de quoi il en retourne, ainsi que les actions qu’il devrait poser pour améliorer sa condition. D’une édition à l’autre dans les différentes séries du développeurs, il y a eu une tendance à rendre les opus plus récents plus digestes pour le grand public. Espérons que cela ne se fasse pas au détriment de la profondeur et du défi que représentent ces titres prisés par les amateurs.

Victoria 3_UK
À première vue, l’interface ne devrait pas dépayser les amateurs de la série. Crédit : Paradox Interactive.

Concluons en notant qu’il est possible de s’inscrire à une infolettre virtuelle afin d’être tenu au courant des développements, en vous rendant sur : https://www.victoria3game.com/.

À propos de Yanick Grégoire

Toujours à la recherche de la prochaine perle rare, je m’intéresse aux développements et à l’actualité dans les mondes des jeux vidéo, des jeux de société et d’un peu tout ce qui touche à la culture geek. Dans ma vie professionnelle, je suis spécialisé en communications et dans ma vie personnelle, j’ai une bonne armée de Nains à Warhammer Fantasy. Parfois, je fais des blagues, rarement avec succès.

Aussi à voir...

Lake – Une aventure à une autre époque agréable, mais un peu monotone

À première vue, le jeu d’aventure et de simulation Lake pourrait sembler bien banal. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.