The Invincible : façonner son propre récit

The Invincible est disponible depuis le 6 novembre 2023. J’avais tellement hâte de tester ce titre : science-fiction et choix multiples, quel délicieux mélange ! J’ai l’impression que la science-fiction est peu utilisée dans les jeux vidéo. Nous avons énormément d’œuvres provenant des temps médiévaux ou encore, de la guerre moderne actuelle. Mais si peu concernant le futur, les technologies, la découverte des planètes ou encore, les extraterrestres. Pourtant, je trouve cette thématique tellement intéressante !

  • Studio de développement : Starward Industries
  • Éditeur : 11 bit studios
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 5, Xbox Series
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M
  • Prix : 39,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu
The Invincible
J’espère que vous aimez la marche…

L’histoire de Yasna

Vous incarnez Yasna, une biologiste, alors qu’elle reprend connaissance sur Regis III. Elle semble avoir une légère perte de mémoire. Je sais ce que vous allez vous dire. « Bon, encore ce vieux truc de l’amnésique qui doit retrouver ses souvenirs afin de sauver le monde ? » Vous n’y êtes pas du tout ! Je me suis dit la même chose en débutant le jeu. C’est un classique… surutilisé. Mais cette fois-ci, c’est réellement différent ! En effet, l’amnésie de notre protagoniste n’est pas utilisée de façon à faciliter le travail des scénaristes. Ce n’est pas non plus un choix paresseux… En réalité, l’amnésie de Yasna est plus complexe qu’il n’y paraît. En avançant dans l’histoire, vous comprendrez qu’il s’agit d’une donnée très importante et nécessaire concernant l’intrigue du jeu. Bref, Yasna cherche son équipage et durant ses recherches, elle fera des découvertes très inquiétantes…

The Invincible
Les choix sont toujours proposés sous la forme de dialogues.

Un kilomètre à pied…

Au niveau de la jouabilité, The Invincible est essentiellement une histoire interactive. Certes, vous aurez accès à certains éléments d’aventure, comme le fait de trouver différents objets ou d’effectuer certaines actions afin de faire avancer le récit. Il y aura aussi de très (trop ?) simples énigmes à résoudre ici et là, mais en général, c’est un simulateur de marche ainsi qu’une bonne dose de lecture auxquels vous vous adonnerez. À la recherche des membres de votre équipage, vous vagabonderez à divers endroits afin d’obtenir de nouvelles données concernant ce qui s’est passé auparavant ou afin de comprendre comment venir en aide aux éventuels blessés, entre autres.

En dehors de la simulation de marche et de la recherche d’informations, vous aurez la possibilité de piloter certains véhicules, d’utiliser certaines technologies… J’ai parfois trouvé les contrôles un peu rigides. J’ai foncé dans plusieurs murs invisibles, durant mon périple, et j’ai parfois ressenti un peu de frustration concernant l’impossibilité de contourner certains éléments du décor. J’étais aussi parfois impatiente lorsque les interactions disparaissaient, le temps d’un dialogue, m’obligeant, par exemple, à rester assise dans un véhicule pendant que je discute. (Alors qu’après le dialogue, on me demande de marcher pendant cinq minutes vers une destination lointaine.) Pourquoi ne pas avoir combiné la marche et la discussion ? Quelle perte de temps, créant ainsi quelques longueurs indésirables.

The Invincible
Dans ce passage, le joueur peut utiliser un détecteur de métal afin de choisir un chemin stable.

Peut-on influencer notre destin ?

Le jeu est, quant à lui, à la fois linéaire et non. Durant votre périple, vous suivrez une ligne directrice. Toutefois, à quelques reprises, il vous sera possible d’effectuer certaines actions et de prendre des décisions qui impacteront la suite des événements. Ce que j’ai trouvé très intéressant dans The Invincible, c’est que tout ce qui arrive à Yasna durant son aventure est consultable depuis le menu sous la forme d’une bande dessinée ! Je ne peux que vous conseiller d’aller y jeter un coup d’œil, car j’ai franchement adoré le principe !

Bref, vous comprendrez donc que The Invincible propose aux joueurs plusieurs fins dépendant des actions que posera Yasna durant son aventure. Je n’ai pas l’impression que les choix changent énormément la trame principale, seulement la fin du jeu semble être réellement impactée par vos décisions. Selon ce que j’ai vu durant mon périple, je pense qu’il existe au moins trois fins possibles au jeu !

Toutefois, malgré le fait que The Invincible propose plusieurs fins différentes aux joueurs, pour ma part, je ne pense pas que j’y jouerai une deuxième fois. Non pas parce que je n’ai pas apprécié l’expérience. Bien au contraire ! Mais durant mes sept heures de jeu, je n’ai pas eu de difficulté à réaliser qu’il n’y avait pas énormément de routes possibles. Nous suivons une route directrice très claire et quelques choix de dialogue sont possible durant les conversations. Toutefois, je ne crois pas que cela ait assez d’impact pour ressentir le besoin de rejouer plusieurs fois.

The Invincible
Voici la bande dessinée qui se construit au fil de notre récit.

Une nouvelle adaptation

Il peut être plutôt ardu d’adapter en jeu vidéo une œuvre qui est grandement appréciée par le public. C’est d’abord un livre polonais qui a proposé ce vaste univers aux amateurs. Ensuite, c’est The Invincible, le jeu vidéo que j’ai testé, qui est apparu. Sans avoir goûté à l’œuvre originale, j’ai envie de dire que le jeu vidéo est une réussite, selon moi, car, en effet, sans avoir touché au livre, je suis parvenu à comprendre et apprécier l’univers. Ce n’est pas la première fois que je m’attaque à un jeu sans connaître son adaptation originelle. Parfois, un non-amateur n’y comprend absolument rien. D’autres fois, comme ici, c’est une réussite.

The Invincible
Les paysages sont fabuleux.

En conclusion

Ce qui m’a le plus charmée dans The Invincible, c’est le suspense que j’ai ressenti du début à la fin. On nous donne l’information au compte-gouttes et nous n’avons qu’une envie : en apprendre davantage afin de comprendre ce qui s’est réellement passé ! J’ai aussi adoré l’immersion de l’univers issu de la science-fiction que nous offre le jeu ! Le récit est captivant et j’ai apprécié les discussions philosophiques concernant les humains, la technologie, les extraterrestres et l’évolution. J’ai aussi eu un réel coup de cœur pour les bandes dessinées narrant notre récit, nos choix et nos actions, au fil de l’aventure.

En tant qu’amatrice de la science-fiction et des jeux à choix multiples, je ne peux que vous recommander The Invincible ! Certes, les amateurs d’action ne seront certainement pas ravis d’entamer cette aventure. Il faut savoir qu’il s’agit d’une expérience très narrative. Vous n’êtes qu’un spectateur. Vous êtes ici pour l’histoire et pour l’immersion. Finalement, les quelques points négatifs ne m’auront pas repoussée personnellement, mais pourraient en décourager certains.

J’aime

  • Le suspense
  • L’immersion qui est parfaite
  • Les paysages de Régis III qui sont superbes
  • La bande dessinée qui se crée au fil de nos décisions et de notre avancée
  • Le fait qu’il ne faut pas forcément avoir connu l’œuvre originale pour s’intéresser à ce jeu

J’aime moins

  • Les chargements qui sont plutôt longs
  • Les quelques bogues et murs invisibles rencontrés
  • Les dialogues qui empêchent parfois de faire certaines actions
  • Les passages (plutôt longs) où le jeu devient une simulation de marche

La copie de The Invincible a été fournie par 11 bit studios.

The Invincible

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Immersif

Un jeu à découvrir pour tous les amateurs de science-fiction ! Vous n'êtes pas obligés de connaître l'œuvre originale pour apprécier ce jeu.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Trails through Daybreak

The Legend of Heroes : Trails through Daybreak – Un vent de fraicheur

The Legend of Heroes : Trails through Daybreak est le premier jeu d’une nouvelle histoire dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.