Spider-Man PS4 – Turf Wars, du pareil au même

C’est après une bonne pause que j’ai décidé de m’attaquer à la deuxième partie du DLC de Spider-Man PS4, Turf Wars. Aussitôt téléchargé, le DLC nous replonge dans nos vieilles pantoufles avec la même magnifique jouabilité de Spider-Man. Est-ce que ce contenu téléchargeable apporte assez de nouveautés ou est-ce un simple ajout sans saveur ? Ayant aimé le premier DLC, j’avais beaucoup d’attente envers celui-ci. Voici le résumé de ma séance de jeu (oui oui, il est encore très court).

Des missions secondaire recyclées

Les trois nouveaux costumes de ce DLC © Insomniac Games

Première impression, je me suis empressé d’ouvrir la carte pour voir si les multitudes de missions secondaires (les crimes aléatoires, les bases ennemies, etc.) étaient de retour. Heureusement pour certains, malheureusement pour moi, c’est le cas ! Dans la première critique, j’avais mentionné que les missions secondaires étaient un peu redondantes puisque ce n’était, hormis un type de mission, un réchauffé du jeu principal. Le DLC offre encore les mêmes genre de crimes à résoudre avec une nouvelle couche de peinture.

Terminées les bases de KingPin, maintenant vous devrez affronter les bases de HammerHead. Les crimes récurrents sont maintenant des escortes policières que vous devrez protéger. Bref, c’est encore pareil. On aime ou on aime pas, mais après avoir platiner le jeu de base et terminé à 100 % The Geist, le premier DLC, j’étais un peu essoufflé de refaire le tout. Autant j’avais apprécié les défis de Screwball dans The Heist, autant que dans celui-ci ils sont un point faible. Un défi où la subtilité serait plutôt de mise. Cependant, à éviter des lumières, on devient vite lassé. Heureusement que vous n’aurez à faire ce défi que quelques fois.

Bref, les missions secondaires de cette deuxième partie semblent peu inspirées et un peu irritantes de mon côté. On s’adresse vraiment ici aux plus intenses des admirateurs. Pour les autres, c’est un peu un passage obligé pour continuer l’histoire des DLCs.

Une trame un peu plus sombre

Yuri, qui passe à l’action dans ce DLC © Insomniac Games

Spider-Man avait balancé jovialité, humour et intensité dans sa trame principale. The Heist avait su naviguer sur le même type de trame narrative, mais ici on pousse l’ambiance vers une note plus sérieuse. Ce n’est pas désagréable, mais ça détonne un peu de voir l’histoire si sombre alors que celle du jeu était tout aussi noire, mais bien dosée grâce à l’humour propre à Spidey.

On se retrouve ici directement à la suite du premier chapitre. HammerHead semble en voie de contrôler la ville suite aux informations obtenues des autres familles mafieuses. Vous débutez le DLC en faisant équipe avec Yuri et vous devez faire diversion pendant qu’elle et son équipe tentent de mettre fin aux désirs de HammerHead de régner sur la mafia. L’intervention tourne mal et on se retrouve avec une Yuri défaite et traumatisée par les événements. Ce traumatisme de Yuri devient un peu le filon de l’histoire. Bref j’aimais mieux une ambiance plus équilibrée que seulement des gens qui broient du noir. On aimerait d’ailleurs bien que le prochain DLC laisse tomber un peu Sable Tech. Je crois qu’on a fait le tour du sujet, mais à voir le titre de The Silver Lining (Silver Sable est la propriétaire de Sable Tech), on en doute.

À l’instar du DLC précédent, le jeu ajoute trois nouveaux costumes. Insomniac a aussi ajouté au jeu le costume des films de Sam Raimi.

Turf Wars, le chapitre de trop ?

Tel que mentionné dans ma précédente critique, j’ai adoré Spider-Man. Le premier DLC est excellent, mais celui-ci semble être de trop. Lorsqu’on a fait les deux autres, refaire des bases ennemies pour des emblèmes qui sont inutiles puisque votre personnage est déjà au maximum est un peu blasant. Même principe pour résoudre les crimes de la ville. On aurait aimé plus de missions à la Screwball du premier DLC, mais on a eu droit à des missions de subtilité pas très agréable. Point positif, l’histoire est toujours intéressante. Vivement le troisième DLC pour mettre un point final à ce magnifique jeu qui semble avoir eu un petit manque d’imagination pour ce second contenu téléchargeable. Veuillez noter que pour le terminer au complet, il ne m’a fallu que quatre heures, environ aussi longtemps que pour le premier.

Pour la critique du jeu, c’est ici !

Pour la critique du premier chapitre supplémentaire, c’est ici !

Page officielle du jeu Spider-Man Ps4

Conclusion

Scénario
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Correct

On aurait aimé un peu plus de variété dans les missions qui ne sont qu'un réchauffé du jeu principal et du premier contenu téléchargeable.

User Rating : Be the first one !

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel. J'adore me plonger dans tout ce qui se considère comme jeux vidéos même si mon coeur réside dans le rétro !

Aussi à voir...

PlayStation Plus : les jeux gratuits pour PS3 et PS Vita, c’est fini !

Un des avantages d’être membre PlayStation Plus est de recevoir des jeux gratuits à chaque …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.