Solo Leveling Tome 08

Solo Leveling : Tome 08 – Rendez-vous chez les hauts rangs

Solo Leveling : Tome 08 est enfin disponible ! Avec la fin que nous avait offert le précédent volume, j’avais très hâte de découvrir la suite. Le nouveau personnage accompagnant notre protagoniste m’ayant intriguée, j’étais impatiente de voir son développement à elle, ainsi qu’à son clan. Jinwoo me surprend sans cesse lors de ses combats. Il semble en constante évolution. Je ne peux m’empêcher de me demander si cette évolution a une limite. Voici donc ce que j’ai pensé de Solo Leveling : Tome 08 !

  • Titre original : Na Honjaman Level Up
  • Dessin : Jang Seong Rak
  • Scénario : N-Goon
  • Éditeur VF : Delcourt (Kbooks)
  • Année : 2022
  • Type : Manwha
  • Genre : Action, Fantasy
  • Nombre de tomes : 8 (en cours)
  • Critiques : Tome 01 | Tome 05 | Tome 06 | Tome 07
Solo Leveling Tome 08

Synopsis

En temps normal, j’évite les excès, mais aujourd’hui, il n’y a aucune modération qui tienne ! Ce serait un crime de tempérer ma force !

Mon avis

La potion ultime ?

Aussi, dès les premières pages de Solo Leveling : Tome 08, Jinwoo obtient le dernier ingrédient qui lui permettra de créer l’élixir de vie sacré. Son but ultime étant de sauver sa mère, on peut dire qu’il s’est lourdement rapproché de ce but en obtenant cet ingrédient, en terminant ce donjon. Bref, sans attendre, notre protagoniste va créer ledit élixir. Impatient, il laissera Esil dans le donjon et utilisera sa nouvelle capacité lui permettant de se téléporter hors du donjon afin de rejoindre sa mère, qui séjourne toujours à l’hôpital, inconsciente, avec l’espoir que celle-ci se réveille grâce à cet ultime remède. Invraisemblablement, Jinwoo parvient à réveiller sa mère à l’aide de cette potion, chose qui n’est jamais arrivée pour les gens atteints de cette étrange maladie en lien avec les portails et les chasseurs.

Réunion au sommet

Ce tome est particulièrement intéressant puisque les rangs S de la Corée et du Japon se regroupent afin d’affronter un ennemi commun menaçant de réduire en poussière le continent asiatique. C’est l’occasion de voir de nouveaux personnages hauts en couleur, mais aussi, hauts en puissance. On se rend compte que les personnages, s’affrontant ainsi »amicalement» afin de s’entraîner, possèdent tous une puissance phénoménale. On constate aussi que les humains sont bien plus puissants et imprévisibles que les monstres du même rang que Jinwoo a pu croiser lors de ses nombreux raids. Bien sûr, notre protagoniste se fera rapidement remarquer auprès de ses pairs. Toutefois, il refusera l’invitation pour le raid à la fourmilière, considérant le fait que les rangs S déjà présents suffiront à anéantir la menace. Il pourra ainsi profiter du temps acquis auprès de sa mère grâce à l’élixir de vie sacré.

Au sein de la fourmilière

C’est assurément le passage le plus fascinant qu’on a pu découvrir durant notre lecture de Solo Leveling : Tome 08, mais aussi, j’oserais dire, depuis le début de la série. Aussitôt les chasseurs de rang S arrivés sur l’île de Jeju, on constate qu’ils gèrent plutôt bien la situation. Leur plan se déroule à merveille, mais nous, les lecteurs, ne sommes pas dupes. Je me suis doutée que quelque chose tournerait mal. Quand ? Mais surtout, quoi ?

C’est après avoir mis en pièce ce qui semblait être le plat de résistance qu’une poignée des chasseurs de rang S trouvent sauvagement la mort auprès d’un nouvel ennemi, appelé en renfort par la reine des fourmis alors qu’elle affrontait une partie du groupe des chasseurs. On se rend compte rapidement que ce nouvel adversaire surpasse tout ce qui nous a été présenté jusqu’à présent. Terrifiant, cette fourmi humanoïde pourrait très bien anéantir le continent asiatique à elle seule. Seulement, certains rangs S décident de prendre leur jambe à leur coup. Et ceux qui demeureront sur l’île ne seront assurément pas de taille à l’affronter. Et les dernières paroles prononcées par Jinwoo lors des dernières pages de ce volume feront assurément battre le cœur des amateurs de la série, leur annonçant l’affrontement le plus intense auquel on n’ait eu droit jusqu’à présent.

« Chasseur de rang E un jour, chasseur de rang E toujours.  »

En conclusion

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Solo Leveling : Tome 08. Mon seul regret concernant ce huitième volume est assurément le fait qu’Esil, un personnage que j’avais trouvé fort intéressant, se retrouve expulsée du décor aussi rapidement qu’elle y est entrée. Malgré cela, j’espère la voir de nouveau dans les prochains volumes afin de pouvoir en apprendre davantage sur elle ainsi que sur son peuple. Toutefois, nous pardonnons rapidement cet affront à l’auteur en raison des événements très intéressants qui s’enchaîneront suite à cela. Entre le réveil de la mère de Jinwoo, la rencontre au sommet des chasseurs de rang S ainsi que le raid dans la fourmilière, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer durant cette lecture. Et je suis impatiente, plus que les fois précédentes, de dévorer le prochain volume dans lequel le combat qui aura lieu s’annonce brutal et sensationnel !

J’aime

  • L’arrivée de plusieurs personnages de rang S
  • Le but du protagoniste qui semble à portée de main
  • Les dernières pages, laissant présager un excellent neuvième volume

J’aime moins

  • Le fait que notre protagoniste ait laissé Esil en plan

 

 

La copie du manwha Solo Leveling : Tome 08 a été offerte par Hachette Canada.

Solo Leveling : Tome 08

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Excellent !

Ce huitième volume m'a tenu en haleine du début à la fin. Il n'y avait pas de temps mort ! Tout s'enchaîne rapidement et l'action est au rendez-vous ! J'adore là où le scénario semble nous mener. La suite s'annonce très épique. J'ai très hâte de voir le combat qui aura lieu dans ce prochain tome !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Fends le vent

Découverte manga : Fends le vent !

Les éditions Akata possèdent ce petit talent de trouver les mangas abordant des thématiques un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.