Solo Leveling Tome 06

Solo Leveling : Tome 06 – L’univers se dévoile davantage

Récemment, nous avons appris que Solo Leveling allait s’offrir une version animée de son manwha. Vous pouvez d’ailleurs découvrir la bande-annonce ici. Une autre nouvelle concernant la série est aussi devenue virale, mais celle-ci était, toutefois, beaucoup moins joyeuse. En effet, le 25 juillet dernier, nous apprenions la mort du dessinateur de la série : Jang Seong Rak. Celui-ci est décédé des suites d’une hémorragie cérébrale à l’âge beaucoup trop précoce de 37 ans. J’ai été choquée d’apprendre cette nouvelle et c’est donc le cœur lourd que j’ai entrepris ma lecture de Solo Leveling : Tome 06. Malgré ce triste événement, j’espère parvenir à rendre hommage à Jang Seong Rak en rédigeant cet avis sur son œuvre.

  • Titre original : Na Honjaman Level Up
  • Dessin : Jang Seong Rak
  • Scénario : N-Goon
  • Éditeur VF : Delcourt (Kbooks)
  • Année : 2022
  • Type : Manwha
  • Genre : Action, Fantasy
  • Nombre de tomes : 6 (en cours)
  • Critiques : Tome 01 | Tome 05

Solo Leveling Tome 06

Synopsis

Je suis Kargalgan… Humains, avez-vous peur de moi ? Vous avez le choix… Crever entre les mains de mes soldats ou les suivre !

Mon avis

Après les hauts Elfes, voici les hauts Orcs

Dans Solo Leveling : Tome 06, nous en apprenons davantage sur le fonctionnement des guildes. Plus précisément, des guildes les mieux classées. Sung Jinwoo se fait embaucher afin de vider un donjon de rang A en tant que mineur. Les guildes de hauts niveaux fonctionnent selon un plan précis : ils vident l’antre de ses monstres, les créatures sont récoltées et les mineurs amassent les matériaux précieux. Une fois ces trois premières étapes effectuées, les combattants retournent dans le donjon et éliminent le boss, ce qui aura pour effet de refermer ledit donjon. En effectuant ces étapes dans ces ordres précis, cela permet aux guildes de profiter pleinement des ressources de ces lieux. Ce tome permet aux lecteurs d’en apprendre davantage sur l’univers de Solo Leveling. Et c’est un réel régal.

Dans ce volume, Sung Jinwoo se fait énormément remarquer. Le temps de l’anonymat semble toucher à sa fin. Notre héros n’aura bientôt plus trop le choix : il devra choisir son camp. Plusieurs options s’offrent à lui. Suite à son test de réévaluation de rang, plusieurs grands noms le repèrent et le désirent au sein de leur organisation, mais Sung Jinwoo demeure impassible : son seul et unique but est de sauver sa mère et de veiller sur sa jeune sœur.

Tentant de se faire passer pour un faible rang E durant l’expédition mené par la guilde des Hunters, Sung Jinwoo n’aura pas d’autre choix que d’intervenir lorsque les choses tourneront mal. En effet, le niveau du donjon aura mal été évalué et l’équipe qui aura été constituée pour cet expédition sera malheureusement trop faible. Afin qu’il n’y ait pas un banc de sang, Sung Jinwoo devra révéler sa puissance afin d’épargner le plus de vies possibles.

Un nouveau personnage entre en scène : Cha Hae-in

Ce que l’on remarque en premier lorsque l’on tient Solo Leveling : Tome 06 entre ses mains, c’est la beauté de la couverture du volume. On y découvre le personnage de Cha Hae-in qui fait d’ailleurs son entrée dans ce sixième tome. C’est un personnage fort et très intéressant. Elle est jolie et m’a intriguée dès sa première apparition. Elle fait partie de l’élite et dès qu’elle croisera Sung Jinwoo, elle trouvera qu’il sent bon. Il s’agit d’un fait étrange puisque normalement, elle se couvre le visage, trouvant que tous les chasseurs dégagent une odeur répugnante. Or, Sung Jinwoo semble différent, à ses yeux. Il l’intriguera aussitôt et elle décidera de garder à l’œil ce chasseur de rang E. J’ai hâte de la voir davantage en action et j’espère fortement que la présence de ce personnage sera récurrente.

« Je me demande combien de femmes dans ce monde dégagent une telle aura.  »

En conclusion

Assurément, Solo Leveling : Tome 06 est le meilleur volume que j’ai pu dévorer depuis ma découverte de cette série. J’ai aimé en apprendre davantage sur l’univers riche dans lequel évolue Sung Jinwoo. J’ai aussi apprécié le fait que l’emphase était surtout centrée sur les personnages secondaires. Le capitaine Son Kihoon m’a charmé. Il savait que cette mission était suicidaire, mais s’il parvenait à la réussir, il aurait pu bénéficier d’une promotion exceptionnelle. Heureusement pour son bataillon, celui-ci a préféré leur sécurité avant la gloire. J’ai eu beaucoup de respect pour ce capitaine, à ce moment précis.

J’ai aussi aimé le fait d’en apprendre davantage concernant le fonctionnement des guildes de haut niveau. Le fait qu’il ne s’agisse pas d’un chapitre entier basé sur notre chère Sung Jinwoo évoluant encore en solo était aussi appréciable. Le fait qu’il s’écarte, contre sa volonté, doucement de l’anonymat rend l’histoire encore plus passionnante et j’ai hâte de découvrir les choix qu’il fera concernant les nombreuses opportunités qui s’offrent à lui. Je suis aussi très impatiente d’en apprendre davantage sur Cha Hae-in et j’espère la revoir durant les prochains chapitres. Aussi, le combat principal de ce volume était palpitant et tout simplement à couper le souffle !

Toutefois, j’ai trouvé que c’était parfois long. Certes, on apprend beaucoup de choses intéressantes, mais la première partie de ce tome avance doucement et c’est un peu long. On a hâte de tourner les pages et d’avoir un peu d’action et de développement. Malgré tout, je ne me suis pas ennuyée durant ma lecture, au contraire.

J’aime

  • Cha Hae-in
  • La sublime couverture
  • Le fonctionnement des guildes de haut niveau

J’aime moins

  • Le fait d’avoir l’impression que les événements avancent au ralenti

La copie du manwha : Solo Leveling Tome 06 a été offerte par Hachette Canada.

Solo Leveling : Tome 06

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Intéressant !

Dans ce sixième volume, on en apprend davantage sur l'univers de Solo Leveling. L'arrivée d'un nouveau personnage : Cha Hae-in m'a beaucoup intriguée. J'ai hâte d'en apprendre davantage sur celle-ci !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Top 5 des meilleurs animes de l’été 2022

Trois des animes que j’avais proposés dans mon article concernant la programmation des animes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.