Solo Leveling : Tome 07 – S’élever encore et encore

Solo Leveling est un manga qui ne cesse de me surprendre. Malgré les longueurs que j’ai remarquées lors des précédents tomes, je ne cesse d’être charmée par cette série. Je suis toujours impatiente de découvrir la suite des aventures de notre protagoniste. Comme toujours, j’ai dévoré ce nouveau tome ! Découvrez donc sans plus attendre mon avis concernant Solo Leveling : Tome 07.

  • Titre original : Na Honjaman Level Up
  • Dessin : Jang Seong Rak
  • Scénario : N-Goon
  • Éditeur VF : Delcourt (Kbooks)
  • Année : 2022
  • Type : Manwha
  • Genre : Action, Fantasy
  • Nombre de tomes : 7 (en cours)
  • Critiques : Tome 01 | Tome 05 | Tome 06
SOLO LEVELING : Tome 07

Synopsis

Lorsque d’étranges portails sont apparus aux quatre coins du monde, l’humanité a dû trouver une parade pour ne pas finir massacrée par les griffes des monstres qui en sortent. Dans le même temps, certaines personnes ont développé des capacités permettant de les chasser. Ces combattants intrépides n’hésitent pas à foncer au cœur des donjons pour combattre les créatures qu’ils abritent.

Mon avis

L’évolution de Jinwoo

Jinwoo est en constante évolution depuis le premier volume. On pourrait même croire que cette évolution n’a aucune limite. Son identité est enfin révélée au grand jour. Des tonnes de journalistes s’emparent de l’information : Jinwoo est officiellement le onzième rang S déclaré en Corée du Sud. Après son exploit de vaincre à lui seul un boss de rang A, il est ainsi testé par Go Gunhee, l’homme dirigeant le centre d’évaluation des chasseurs. Les hauts niveaux ainsi que le dirigeant ne tarderont pas à comprendre que Jinwoo est, en réalité, en constante évolution. Cela fait donc de lui un chasseur fort intéressant.

Après cette évaluation, Jinwoo retournera dans le portail de rang S, soit la forteresse démoniaque dans le but de compléter les missions lui ayant été confiées par la voix dans sa tête. Il affrontera une horde démoniaque et il fera ainsi la rencontre de leur chef, une jeune démone prénommée Esil. Son clan semble posséder le laissez-passer dont il a besoin afin de monter à l’étage supérieur. Ils prennent donc une entente. Jinwoo épargnera le clan de la démone et celle-ci lui offrira le laissez-passer. Elle le guidera aussi vers les prochains.

On apprend d’ailleurs que les démons ont été transférés en ces lieux. Ils n’en connaissent toutefois pas la raison. Avant leur transfert, ceux-ci étaient en train de préparer une guerre. Hélas, le système censure automatiquement la suite des explications d’Esil lorsque celle-ci semble en dévoiler trop. Jinwoo comprend donc que ces informations sont très importantes.

Le monde est en danger

Vers la fin de Solo Leveling : Tome 07, le récit dévoile une nouvelle menace pour nos protagonistes, mais aussi pour le monde entier. Une fourmi volante atterrit sur l’île de Jeju, un lieu japonais. Elle sème le chaos et la situation ne cesse de s’envenimer. Malgré les déploiements de nombreux chasseurs de rang supérieur, ceux-ci ne semblent pas suffirent à éradiquer cette menace. Il faudra de plus grands combattants : des rangs S. Plusieurs rangs S. Nous apprenons d’ailleurs, dans Solo Leveling : Tome 07, l’existence des chasseurs de rang Nation. Il s’agit donc bel et bien de niveau supérieur au rang S.

« Je m’étais toujours demandé si un monstre pouvait ressentir de la peur… On dirait bien que oui.  »

En conclusion

J’ai apprécié le fait que nous découvrons un nouveau personnage : Esil. Celle-ci donnera quelques informations intéressantes à Jinwoo. Toutefois, le système s’arrangera pour la rendre muette, contre sa volonté. Elle ne semble pas avoir ”l’autorisation” de dévoiler ces informations-là. Et c’est intrigant. Nous avons l’impression d’être dans un jeu. C’est comme si le personnage principal dudit jeu tentait d’obtenir des informations en dehors de son univers, comme s’il tentait de fracasser le quatrième mur. Bref, cela m’a beaucoup intriguée et j’ai bien hâte d’en apprendre davantage.

J’ai également apprécié le fait que Jinwoo est devenue une sorte de célébrité en raison du dévoilement public de son rang. Les gens semblent surpris et d’autres, pas réellement. En parallèle au portail de rang S que Jinwoo a emprunté durant ce volume, nous découvrons une nouvelle menace dans le monde réel : une fourmi volante décime de nombreux civils et chasseurs. Celle-ci semble puissante et il sera difficile d’en venir à bout sans que les Japonais et les Coréens s’allient.

Comme lors du précédent volume, j’ai trouvé que Solo Leveling : Tome 07 était lent. Dans le sens où le récit est prenant, certes, mais les événements s’enchaînent lentement. On en apprend davantage sur l’univers. Par exemple, nous en savons plus sur les rangs. Alors que nous pensions que le rang S était le rang ultime, nous apprenons qu’il existe un palier supérieur. Est-ce le niveau ultime ou existe-t-il un niveau encore plus haut ? Bref, encore une fois, c’était un excellent volume. Il s’agit là d’une lecture que j’ai bien appréciée et comme d’habitude, j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

J’aime

  • Le personnage d’Esil
  • L’univers qui s’étoffe davantage

J’aime moins

  • Le fait d’avoir toujours cette même impression que les événements avancent au ralenti

La copie du manwha Solo Leveling : Tome 07 a été offerte par Hachette Canada.

Solo Leveling Tome 07

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

La suite !

L'univers s'étoffe toujours plus. L'histoire me surprend encore et je ne me suis pas ennuyée durant la lecture de ce septième volume.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Sasaki et Miyano

Découverte manga : Sasaki et Miyano

Il y a quelque temps, j’ai découvert Sasaki et Miyano en visionnant les animes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.