RubikCon

Troisième édition du RubikCon à Drummondville : dévoilement de la programmation

Le 31 janvier dernier, les organisateurs du RubikCon ont dévoilé la programmation pour sa troisième édition de leur événement au Cégep de Drummondville. Le RubikCon aura lieu les 29 février et 1er mars. J’étais présent pour la conférence de presse et j’ai eu l’opportunité de discuter avec les membres de l’équipe. À noter que l’équipe du RubikCon 100 % bénévole et est un organisme à but non lucratif.

Toute la programmation du RubikCon 2020

Activités au RubikCon

Mais d’abord, commençons avec les activités de cette année. Pascal Bouffard, vice-président et co-fondateur du RubikCon, a parlé en premier du tournoi du jeu vidéo Super Smash Bros. Ultimate, qui aura lieu le dimanche 1er mars. Tous ceux qui sont intéressés pourront s’inscrire sur le site internet ou sur place. Le coût est de 10$ pour l’inscription. On recommande aux participants d’apporter leurs propres manettes. Sinon, il est possible d’en louer une au coût de 2$. De plus, le tournoi sera diffusé en direct sur internet.

Il y aura dans l’espace d’artisanat un atelier d’origami, pour les amateurs d’art asiatique. Les gens pourront aussi faire du pixel art sur place et repartir avec leur création. Monsieur Bouffard a aussi fait mention de la librairie de manga, présenté par O-Taku Manga Lounge, qui avait récemment installé son espace manga au Nakama-Thé à Drummondville. Les intéressés pourront lire sur place des mangas de différents genres. Toutes ces activités sont gratuites pour ceux qui possèdent un billet pour la journée ou une passe pour la fin de semaine.

On m’a partagé une information qui n’avait pas été mentionnée durant la conférence de presse : les gens au RubikCon pourront participer à un rallye. Il y aura six étapes au rallye et chacune aura un lien avec quelque chose qui se passera durant la journée. Ceux qui auront complété les six étapes auront un coupon de participation pour gagner un prix.

L’équipe organisatrice du RubikCon 2020. De gauche à droite : Arianne Bergeron, Vincent Quirion, Pascal Bouffard, Kevin Beaudoin O’Bomsawin, Mégane Comina et Julie St-Louis.

Des nouveautés pour cette année

Julie St-Louis, responsable des communications et des relations publiques, nous a parlé d’une nouveauté cette année : l’exposition de LEGO. Les gens pourront aller voir l’impressionnante collection de LEGO d’un homme de la région du Centre-du-Québec.

Il y aura aussi un « musée rétro » avec plusieurs consoles de jeux vidéos. Les festivaliers pourront faire l’essai de plusieurs jeux de différentes époques.

Le samedi soir 29 février, il y aura un « after party« pour les gens intéressés à faire la fête après la première journée du RubikCon. Il y aura de la musique J-Pop, K-Pop, hip-hop, de la musique d’anime et plusieurs autres genres. Assez pour faire danser les amateurs de culture populaire et asiatique ! Le party aura lieu après que la mascarade soit terminée.

Une autre nouveauté : il y aura une salle de jeux de rôles pour participer à un Grandeur Nature accompagné d’animateurs. Toutes personnes intéressées peuvent participer et s’amuser à créer un monde avec toutes sortes de personnages d’origines culturelles différentes.

Dans la thématique musicale : l’activité de karaoké sera de retour cette année. En plus de chanter, les gens pourront aussi aller danser en jouant avec le célèbre jeu vidéo de danse Just Dance.

Artistes invités

Arianne Bergeron, présidente, co-fondatrice et responsable des invités, nous a dévoilé les artistes qui seront présents à cette édition. L’artiste québécois IlluMax se servira de sons et lumières pour rendre hommage à plusieurs jeux vidéos et autres oeuvres de la culture populaire. Le RubikCon sera très privilégié d’avoir la présence de la pianiste Laurence Manning. Elle interprétera plusieurs pièces musicales célèbres de jeux vidéos, certaines prises de son album sorti l’année dernière. Il y aura aussi les Medley Girls, groupe composé de cinq jeunes femmes, qui vont interpréter des chansons d’animes, de jeux vidéos et de pop asiatique. Enfin, le groupe Silky Steps offrira un spectacle de danse aux participants du RubikCon.

Autre nouveauté originale : plusieurs improvisateurs du Centre-Du-Québec viendront participer à un spectacle d’improvisation qui s’intitule Dompteur. Il mettra en vedette Salomé Corbo et le musicien Dominic Hamel, sous la direction de Frédéric Barbusci, qui sera le « Dompteur ». En plus de voir de l’improvisation jouée de façon différente, les spectateurs auront aussi droit à un atelier d’impro avec Salomé et Frédéric et pourront même y participer.

Pour les amateurs de « cosplay »

La fameuse Mascarade sera de retour cette année. Les gens costumés pourront monter sur la scène et parader ou faire un sketch pour le public. Il y aura des prix attribués à plusieurs divisions qui sont junior, novice, intermédiaire, artisan, et maître costumier. De plus, il y aura un prix pour le costume le plus « vert » qui sera fait en majeure partie avec des matières recyclées. Les gens qui veulent participer à cette Mascarade et avoir plus de détails peuvent consulter cette page. Les juges cette année sont des costumadiers professionels de renom. Parmi eux, il y a Alex et Hellune qui sont un couple de costumadiers avec quatre ans d’expérience professionnelle. Nafuri-chan et Nienna Surion sont deux costumadières qui ont participé à des compétitions à travers le monde. Elles complèteront donc le quatuor de juges pour la Mascarade annuelle.

Plusieurs groupes de « cosplay » québécois ont aussi été invités au RubikCon. Les gens pourront rencontrer les membres de la 501e Légion qui est un groupe de Star Wars, IKV Rising Phoenix qui est un groupe de Star Trek et plusieurs autres seront sur place.

Un service de photographie professionnelle sera aussi sur le plancher pour immortaliser les festivaliers costumés.

De nombreux exposants sur place

Kevin Beaudoin O’Bomsawin, responsable des exposants et de la salle marchande, a annoncé la présence de plus de 20 marchands et plus de 30 artistes. C’est plus que l’année dernière et ces nombreux artisans et marchands seront disponibles pour vendre leurs différents produits. Du médiéval à la culture populaire, il y en aura certainement pour tous les goûts.

Apprendre et découvrir de nouvelles choses

Tout au long de la fin de semaine, il y aura dans des salles des conférences et des panels sur divers sujets. Les gens pourront en apprendre plus sur le processus de conception de costumes, sur la culture japonaise, sur la technologie et plusieurs autres.

Tarifs

Les gens intéressés à participer à cette 3e édition du RubikCon sont invités à consulter la boutique pour l’achat de billets ou de passe de fin de semaine en ligne. Il y aura bien sûr aussi une vente sur place.

C’est donc un rendez-vous les 29 février et 1er mars à Drummondville !

Pour plus de détails, consulter le site web.

La semaine prochaine je vous partagerai l’entrevue que j’ai faite avec l’équipe du RubikCon. 

À propos de Yannick Faucher

Quand il n'est pas en train d'écrire, il joue à des jeux vidéo. S'il ne joue pas, il regarde des dessins animés américains ou japonnais. Sinon, il lit des bandes dessinées de super héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire sa soif de geek. C'est sa passion, c'est dans ses veines.

Aussi à voir...

Calimacil, une compagnie québécoise, vous invite à prendre les armes (sans danger !)

Parmi les amateurs de jeux de rôle en grandeur nature (GN), une compagnie s’élève par …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.