Project Zomboid : survivre à l’apocalypse de zombies

Il vous est sans doute déjà arrivé d’avoir une discussion étrange sur une possible apocalypse de zombies. Combien de temps est-ce que vous survivrez ? Avec qui ? Où est-ce que vous pensez être le meilleur endroit pour vous cacher… ? C’était il y a quelques années, j’avais essentiellement ce genre de discussion et j’écoutais sans cesse la série The Walking Dead. Bien qu’il soit en accès anticipé depuis bientôt sept ans, Project Zomboid permet de répondre à cette question. Ce n’est pas un jeu où vous allez découvrir comment vous avez sauvé le monde, mais bien comment vous allez mourir.

Le mode solo : un jeu de survie sans histoire

Vous vous réveillez dans une maison : une immense demeure ou peut-être une roulotte… Aux nouvelles, on annonce que l’armée tente de gérer la situation, mais vous devez vous rendre à l’évidence, vous êtes potentiellement le dernier humain vivant. Project Zomboid offre l’opportunité d’incarner un survivant dans une apocalypse de zombies. Contrairement à plusieurs jeux du genre, celui-ci n’est pas axé sur l’action, mais plutôt sur les mécaniques de survie. Un virus propagé dans l’air tue les gens et les transforme en zombies.

Pour une raison ou une autre, cela ne vous a pas affecté et l’armée semble avoir échoué à sauver quiconque… Avec les moyens du bord, vous devrez répondre à vos besoins et vous défendre contre la terreur qui hante votre ville. Gros bémol : vous êtes seul. Depuis plusieurs années, les joueurs réclament des personnages non joueurs et une histoire en mode solo. Mais comme il s’agit d’un jeu « bac à sable », l’importance est plutôt accordée aux possibilités et aux répercussions de vos actions.

Si le jeu ne nous offre pas un scénario à proprement parler, ce n’est pas un problème. Le jeu génère des événements aléatoires afin de peupler votre aventure. Vous pouvez, par exemple, tomber sur un enterrement de vie de garçon qui a mal tourné, une scène de suicide ou même encore sur des maisons incendiées. Des bruits peuvent constamment se faire entendre, poussant les hordes de zombies à se déplacer vers une direction quelconque.

Le scénario, c’est vous qui le faites. L’action et le stress généré par ce jeu vous donneront de très bonnes histoires à raconter.

Steve Howard, armé d’un parapluie, n’aura pas eut une très longue vie…

Un système complet et réaliste

Bien que les graphismes soient simples, le jeu est parsemé de détails qui permettent un maximum de réalisme. Généralement, si vous croyez que quelque chose pourrait arriver dans la vie, il y a de fortes chances que ce soit programmé dans le jeu. L’exemple que j’aime bien donner est celui de la fenêtre brisée. Si vous cassez une vitre et que vous passez au travers, il y a de fortes chances que votre personnage se coupe et perde énormément de sang.

C’est la même chose dans Project Zomboid. Il faut toujours prendre le temps d’enlever les éclats de verre avant de passer au travers une fenêtre. Or, vous n’avez pas toujours le luxe de le faire. Alors que vous êtes constamment pourchassé par des zombies, vous ne pouvez pas nécessairement faire du bruit. Vous n’avez pas nécessairement le temps de rendre l’endroit sécuritaire… Il vaut peut-être mieux se couper et tenter de soigner ses blessures à l’abri que de risquer une morsure qui vous tuera dans quelques jours… La guérison des blessures pourrait cependant vous empêcher de vous déplacer pendant plusieurs jours.

La beauté du système de PZ, c’est que vous ne devez pas seulement surveiller vos blessures. Votre personnage a également des besoins primaires à combler tels que manger, boire et dormir. Si vous ne répondez pas bien à ces besoins, votre personnage aura non seulement des répercussions physiques, mais pourrait subir des problèmes psychologiques.

La dépression n’est jamais bien loin et elle pourrait vous réveiller pendant la nuit en panique ou même changer complètement votre bande sonore… Vous pourriez vous mettre à entendre des voix et des sons très anxiogènes.

Mort du personnage en tentant de se sauver.
On ne doit pas rester trop longtemps dans une maison qui possède un système d’alarme…

Front commun contre les zombies

Si vous n’êtes pas du type à aimer être solitaire, un mode multijoueur est aussi disponible. Ce mode augmente drastiquement le potentiel du jeu puisqu’il permet à un groupe de se spécialiser dans plusieurs métiers. Alors que la création de personnages vous permet de choisir des compétences, le mode multijoueur vous permet de toucher les compétences moins primordiales. Si vous êtes plusieurs, pourquoi l’un des survivants ne serait pas un électricien ? Ou peut-être même un mécanicien qui pourrait entretenir vos véhicules ?

Les personnages créés en mode multijoueur ont parfois des compétences plus larges, axant moins sur la survie. Il est intéressant de développer une communauté qui peut s’appuyer sur les compétences de tout un chacun. Si certains joueurs préfèrent fouiller des maisons afin de rapporter du matériel, d’autres peuvent rester au campement afin de concevoir une ferme. Un campement de fortune peut rapidement se transformer en forteresse. Vous avez peur que ce soit trop facile ? Ne vous inquiétez pas. Le temps finira par vous envoyer une horde de zombies et vous n’aurez sans doute pas le choix de fuir le résultat de votre dur labeur.

De plus, vous pouvez ajuster la difficulté facilement. Non seulement il est possible d’augmenter le nombre de zombies, mais on peut faire en sorte que l’électricité et l’eau courante soient coupées plus rapidement. On peut également rendre les zombies plus rapides ou encore augmenter la fréquence des systèmes d’alarme.

Des serveurs publics sont également disponibles pour les joueurs et certains encouragent même le jeu de rôle. Serez-vous capable de rejoindre un groupe ou est-ce que vous serez tué par d’autres survivants ?

L’une des maisons ayant une thématique… Il y a visiblement eu un gros party dans la place.

Un bijou passé inaperçu

Si Project Zomboid est en accès anticipé, c’est simplement qu’il est en constante évolution. Le jeu a changé régulièrement depuis la toute première fois où j’y ai joué en 2015. Depuis, les graphiques et les animations se sont améliorés. La difficulté a drastiquement augmenté. Des véhicules ont été insérés dans le jeu, ainsi qu’une panoplie d’objets et de compétences. La plus grosse mise à jour de sa création est présentement en test et devra être la version officielle d’ici quelques mois. Cette version (d’où proviennent les captures d’écrans) est disponible en activant la fonction « iwillbackupmysave » dans la section « BETAS » des paramètres du jeu sur Steam. Malheureusement, tant qu’elle est en test, elle ne permet pas l’utilisation du mode multijoueur.

Alors qu’il n’est pas particulièrement connu, il s’agit d’un jeu stimulant et stressant qui mérite d’être connu par les amateurs du genre.

Sachez qu’il faudra vous armer de patience, car le jeu tentera de vous tuer à chaque détour. Et si vous survivez jusqu’à l’hiver, vous aurez d’autres problèmes à gérer…

Lutte contre des zombies dans une maison mobile.
Lutte contre des zombies dans une maison mobile dans la ville de Riverside.

J’aime

  • Le réalisme des répercussions de nos actions
  • La musique
  • Le stress procuré par le jeu
  • La longévité

J’aime moins

  • Les graphismes
  • L’attente avant que le jeu ne soit complété

La copie de Project Zomboid a été payé par l’auteur.

Project Zomboid

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

À acheter !

Bien qu'il soit en accès anticipé, la version actuelle permet de profiter pleinement du jeu.

User Rating : Be the first one !

À propos de David Charbonneau

Étudiant et geek à temps plein, je suis passionné de jeux vidéo, de cinéma et de culture populaire. Ce que je préfère par-dessus tout est généralement un bon scénario, car l'histoire est pour moi plus importante que tout. J'anime également le podcast « Les choses qui n'intéressent (peut-être) que nous » sur les ondes de CHOQ.ca.

Aussi à voir...

Star Wars Squadrons – Le retour tant attendu des combats entre chasseurs !

La franchise Star Wars a donné naissance à de nombreuses franchises comme Knights of the …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.