Pillards de la Mer du Nord où impressionner le « jarl » est vital

Nous sommes dans l’âge d’or des vikings, où ils régnaient en maîtres sur les mers septentrionales et en barbares dans les villages pillés. Vous incarnez donc un de ces courageux vikings, prêt à impressionner le chef de votre clan, le jarl. Au fil de votre expédition, vous accumulerez butins et gloire et, peut-être, le respect du haut dirigeant de votre clan. Et pour les vikings, rien n’est plus glorieux que d’envoyer ses hommes au Valhalla et tenir compagnies aux Walkyries. C’est l’expérience offerte avec le superbe jeu de Shem Philipps, Pillards de la Mer du Nord (v.f. de Raiders of the North Sea).

  • Nombre de joueurs : 2-4
  • Durée : 60 minutes
  • Auteur : Shem Philipps
  • Éditeur : Pixie Games et Garphill Games
  • Année : 2016

Strandhogg !

(« Strandhogg » signifie raids en viking)

Si obtenir de la gloire est votre objectif, vous trouverez votre compte avec ce jeu ! En effet, Pillards de la Mer du Nord propose une mécanique de placement d’ouvriers, ou de vikings dans le cas présent. À l’aide des différents endroits disponibles sur la carte, vous devez constituer un équipage afin de faire avancer votre drakkar dans les eaux sombres de la mer du Nord. Vous pourrez alors piller les villages, les monastères et les ports pour récupérer gloire, butins et richesses. Est-ce que la violence brutale est la seule façon de remporter la victoire ? Oui…. et non. Voici les différentes stratégies qui s’offrent à vous afin d’atteindre le plus de points de victoire :

1- Piller un lieu ennemi : Je crois que je n’ai pas besoin de préciser que cela est l’essence même du jeu ! Le tableau de jeu vous indiquera clairement les ressources nécessaires afin d’atteindre certains endroits (bétails, nourriture, or, membres d’équipage). Vous perdrez certainement des membres de votre équipage tout au long de la partie. Pensez à en recruter de temps à autre pour remplacer les valeureux partis au Valhalla.

Dans l’exemple du port 1, vous devez avoir un sac de nourriture et trois membres d’équipage dans votre drakkar. Les ressources nécessaires sont inscrites sous le nom de l’endroit.

 

2- Réaliser des offrandes aux dieux : Les dieux nordiques occupaient une grande place dans la culture viking. Comme à cette époque, vous pouvez réaliser des offrandes pour les dieux contre des points de victoire. Les choix seront de plus en plus difficiles à mesure que la partie évoluera. Sacrifierez-vous votre bétail pour les dieux ou pour nourrir votre équipage ?

Contre une offrande d’or, de bétail et de monnaie, vous obtenez cinq points de victoire. Oserez-vous ?

 

3- Partir pour le Valhalla : Les pillages ne se passent pas toujours comme prévu. Certains endroits reculés et bien gardés coûteront cher à votre équipage. Votre stratégie sera peut-être d’envoyer le plus d’hommes au Valhalla ? En effet, le jeu prévoit des points de victoire supplémentaires pour les vikings partis au Valhalla. Comme toutes les autres stratégies, vous devez bien réfléchir à votre choix. Certains personnages que vous acquérez ont des aptitudes non-négligeables dans le déroulement de la partie (diminuer un coût de production, obtenir plus d’argent lors d’un troc…). Qui sera sacrifié pour honorer les anciens dieux ?

Lorsque vous pillez un nouvel endroit, les jetons noirs en forme de crâne représentent le nombre de vikings qui meurent durant le pillage.

Comment savoir où je peux placer mon viking ?

Pour les néophytes dans la mécanique de placement d’ouvriers, le jeu peut sembler complexe à première vue. Rassurez-vous, après quelques tours, vous comprendrez aisément les choix qui s’offrent à vous. La carte est divisée en deux grandes aires de jeu : le village viking et les contrées à piller. Lorsque vous serez dans le village, vous aurez droit à deux actions : placer votre viking sur un emplacement libre (similaire au placement dans L’Âge de Pierre) et récupérer un pion dans un emplacement occupé dans le village. De cette façon, vous terminez toujours votre tour avec un viking à placer pour le tour suivant. Lorsque vous partez en mer et que vous vous arrêtez sur un endroit à piller, vous ne ferez que le pillage. Arrivé à cet endroit, vous récupérez le jeton viking à cet endroit. Vous terminerez alors également votre tour avec un pion à placer au début du tour suivant.

Pillards de la Mer du Nord
Dans le village, vous pourrez vous procurer les ressources nécessaire à votre expédition.

 

Pillards de la Mer du Nord
Les contrées lointaines offrent de jolis butins. Dans le coin supérieur droit de chaque endroit, des jetons vikings seront distribués en début de partie. Vous les récupérez lors de vos « raids ».

 

Pillards de la Mer du Nord
Trois couleurs de vikings sont disponibles. Les noirs sont les pions de base, les gris permettent d’atteindre les zones intermédiaires et les blancs ouvrent les portes pour les contrées lointaines et très lucratives !

Et le vainqueur est…

Tout autour du plateau de jeu, vous trouverez une ligne de décompte des points de victoire. Au fil de la partie, de vos acquisitions, des pillages et des aptitudes de certains personnages, vous progresserez sur cette piste de la victoire. Mais, prière de ne pas vous asseoir sur vos lauriers avant le décompte final ! En effet, certains points de dernière minute sont remis en fin de partie (points de Valhalla, par exemple). Le viking ayant obtenu le plus de points de victoire retournera triomphant auprès de son chef et recevra les honneurs de son peuple.

De la sympathique monnaie en métal ajoute un brin d’authenticité à ce merveilleux jeu graphique !

Pour les TRÈS valeureux vikings qui en veulent toujours un peu plus…

En 2017, une vaste et lucrative campagne de socio-financement sur Kickstarter ( 435 000$ CAD) a permis aux éditeurs du jeu de nous offrir deux nouvelles extensions : Hall of Heroes (Tavernes des Héros) et Field of Fame (Champ de gloire). Il semble que les versions anglaises aient déjà été envoyées aux participants de la campagne de financement. Pour ce qui est de la version française, Pixie Games (distributeur français de Garphill Games) nous annonce qu’elle sera disponible en octobre 2018. À quand les copies chez nos fournisseurs québécois ? Très probablement avant les Fêtes… Préparez vos listes de cadeaux en conséquence !

Bonne nouvelle aussi pour les amateurs de parties solo, Pixie Games nous proposera en septembre 2018 une toute nouvelle composante pour les parties à un joueur. Et comme si cela ne pouvait pas être plus beau, les amateurs de Catane seront aussi servis ! En effet, la très prolifique collection de l’univers des Pillards de la Mer du Nord propose un monde parallèle au jeu initial : les Explorateurs de la mer du Nord ! Si vous pensiez être au summum de la joie, j’ose en ajouter en vous annonçant que cet été (juillet 2018) une première extension sera disponible pour les Explorateurs de la Mer du Nord : L’écueil de la perdition. Beaucoup de matériel disponible pour les amateurs du jeu !

Mon avis

Si mon opinion n’est pas claire, je tiens à préciser que j’ai adoré Pillards de la Mer du Nord. À ma connaissance, peu de jeux nous permettaient de vivre dans la peau d’un clan viking. Habituellement, ils sont les vilains garnements à qui on doit affliger une bonne correction. Mais, dans le jeu de Shem Phillips, on participe clairement au « côté obscur de la Force ». Enfin…

J’ai trouvé peu de problèmes dans le fonctionnement ou dans le matériel. Il n’y a pas de babioles inutiles, donc, le prix de vente est tout à fait représentatif du matériel nécessaire au bon fonctionnement. Les dimensions des boîtes (je m’avance peut-être un peu sur celles des extensions à venir…) sont parfaites. Surtout pour les meubles IKEA… Certains détails bien pensés ajoutent de l’authenticité et du plaisir aux parties, par exemple la monnaie frappée de symboles scandinaves et de motifs rappelant les runes nordiques. Seul bémol que j’ai observé, ce sont les indications sur les endroits à piller. Notamment pour les contrées lointaines où plusieurs ressources sont nécessaires, les indications prennent beaucoup de place sur le plateau de jeu. Cela brise un peu le graphisme du jeu. À mon avis, quelques petits changements auraient pu être faits pour épurer la surface de jeu (ex. : écrire « 3x cartes » au lieu de faire le dessin de trois cartes une à côté de l’autre).

Avec leur matériel résistant, leurs boîtes compactes et leur graphisme sensationnel, Garphill Games et Pixie Games frappent fort dans l’univers du jeu de société !

Serez-vous le prochain à gouverner sur le village viking ?

Site officiel du jeu | Page BoardGameGeek

Merci à mes amis de Aux Jeux Animations d’augmenter ma dépendance aux jeux de société. J’espère ne jamais en guérir ! 

Pillards de la Mer du Nord

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Brillant !

Une merveille graphique et l'audace de personnaliser, enfin, les vilains vikings ! Hourra !

le valet d'coeur
User Rating : 5 ( 1 votes)

À propos de Jessica Fiset

Les filles "geek", c'est une denrée rare! Ayant évolué au sein de "gang de gars" toute ma vie, j'ai rapidement développé une passion pour les jeux plutôt que pour les mises en plis. Dans le cadre de mon merveilleux travail d'éducatrice spécialisée, j'utilise souvent le jeu pour développer des compétences chez les enfants... et les adultes.

Aussi à voir...

Jeux de société sur Kickstarter pour la fin septembre 2018

Kickstarter – Les jeux de société à surveiller pour la fin septembre 2018

Alors que plusieurs campagnes prévues pour l’automne 2018 commencent à être livrées, la section jeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *