HOPE, le dernier espoir de l’Univers !

» À l’aube de l’an 5341, les prouesses technologiques, la stabilité politique et l’intelligence collective permettent aux quelques 193 milliards d’individus de vivre en harmonie. Mais une terrible découverte est venue bouleversée nos convictions : l’Univers s’écroule sur lui-même et menace l’Humanité d’extinction. Il est entré en Régression ! Les plus grands esprits se sont réunis. Leurs recherches sont démontré que la Vie représentait l’élément stabilisateur de l’Univers, neutralisant les effets de la Régression. Ils ont décidé de mettre nos dernières chances entre les mains de la H.O.P.E (Human Organisation to Preserve Existence) pour implanter la Vie dans le cosmos et combattre la Régression. «

HOPE, le dernier espoir de l'Univers!

  • Nombre de joueurs : 2-4
  • Durée : 60 minutes
  • Auteur : Olivier Grégoire
  • Éditeur : Morning Player
  • Année : 2018

Matériel et mécanique de jeu

Boîte volumineuse, super graphisme… Les attentes sont grandes lorsqu’on admire le boîtier du jeu HOPE. À l’intérieur, nous ne sommes pas déçus. Un contenu bien conçu et diversifié : des jetons pionniers assortis aux couleurs des différents personnages disponibles dans le jeu, des cartes « technologies » gaiement illustrées, des monolithes (représentant les forces du mal/la régression/les méchants) faits d’une matière hybride entre le plastique et la résine, des postes de pilotage qui sont en fait les fiches personnages…

Matériel et mécanique du jeu HOPE

Bref, tout y est ! Le plateau de jeu, renouant avec les pièces hexagonales du plateau de Catane, nous amène directement dans l’univers de l’exploration intergalactique et du voyage à travers l’Univers. Petit bémol, les pièces du plateau sont des représentations en trois dimensions. Effectivement, chaque couleur représente une dimension et, au départ, notre cerveau ne voit pas exactement le tracé de chacune des dimensions (vous savez, comme ces images que l’on regarde au centre et que le tout semble bouger ou les mots cachés dans une infinité de points multicolores).

Fort heureusement, les règles sont clairement expliquées dans le livret et nous aident à nous familiariser avec le concept de "dimensions".
Fort heureusement, les règles sont clairement expliquées dans le livret et nous aident à nous familiariser avec le concept de « dimensions ».

Une fois que vous vous êtes familiarisés avec le « sens » des tuiles galactiques, le reste du matériel s’installe facilement à l’aide du livret de règles. En effet, chacune des étapes y est décrite avec précision à l’aide d’images et rien n’est laissé au hasard. Par exemple, lorsqu’on doit retourner une tuile pour signifier qu’elle a été stabilisée, donc entièrement colonisée, une superbe ventouse (à l’effigie d’un célèbre drapeau posé sur la Lune) nous permet de prendre les tuiles et de les retourner sans tout déplacer le jeu.

Une fois que tout le matériel est installé selon les schémas présentés dans le livret de règles, comment se déroule une partie du jeu HOPE ? Les joueurs auront tour à tour plusieurs actions possibles qu’ils devront obligatoirement jouer dans un ordre précis. Le but du jeu est de sauver la Vie contre la Régression, un genre de Ragnarök du futur. Le premier joueur est désigné par la dernière personne qui a regardé un film de science-fiction (enfin, je peux commencer la partie !)…

1. Déplacement  : deux choix s’offrent au joueur, polariser ou naviguer. En effet, selon le déplacement choisi sur son poste de pilotage, on peut naviguer à travers les dimensions. En passant sur des planètes non colonisées, on peut y laisser de nos pionniers en vue de stabiliser un système. Ces fameux pionniers se retrouveront alors sur la ligne de progression, ce qui ultimement, nous fera gagner la partie. La polarisation est très simple. Chaque tuile de galaxie est divisée en trois couleurs, trois dimensions. En polarisant, vous changez simplement de couleur sur la tuile où est arrêté votre vaisseau. En faisant cela, vous réactivez vos déplacements déjà utilisés au poste de pilotage.

Le poste de pilotage.
Le poste de pilotage

2. Terraformation  : À l’aide des cartes technologies (eau, air, faune, flore…), vous pourrez laisser des pionniers dans les systèmes où votre vaisseau passera (la terraformation est le fait de recréer les conditions terrestres sur une autre planète, faire une Terre numéro 2). Vos cartes technologies doivent être défaussées sur le plateau des technologies. Ce plateau est très important, car c’est celui-là même qui déterminera la rapidité d’avancement de la Régression. Certaines cartes ont un symbole de Régression au bas de la carte (petite spirale noire). Je vous expliquerai dans la section Régression comment cela affecte le jeu. Finalement, si vous complétez un système (chacune des planètes d’un système est colonisée par un pionnier), la galaxie sera stabilisée. À l’aide de la ventouse, soulevez la tuile et retournez-la sur le côté coloré. Cette galaxie est maintenant protégée contre la Régression et ne pourra plus être détruite. Avant de passer à l’étape suivante, n’oubliez pas de mettre un jeton bonus sur la galaxie ainsi sauvée. Ce jeton bonus pourra être récupéré par le prochain vaisseau qui passera à travers cette galaxie.

Fiou, sauvé !

Lorsque l'on voit une spirale apparaître sur ce plateau, la Régression avance d'une case.
Lorsque l’on voit une spirale apparaître sur ce plateau, la Régression avance d’une case.
Les technologies sont diversifiées et permettent de rendre une planète habitable.
Les technologies sont diversifiées et permettent de rendre une planète habitable

3. Médailles : les médailles sont gagnées de différentes façons : en déposant des pionniers sur un système, en colonisant le premier une galaxie en bordure du plateau de jeu ou en récupérant un jeton bonus sur une galaxie stabilisée. Ces médailles peuvent être alors dépensées pour ajouter des déplacements supplémentaires immédiats ou pour posséder plus de cartes technologies en main. On ne peut cependant monter que d’un seul grade par tour, même si l’on possède suffisamment de médailles pour en obtenir plusieurs.

Les médailles, un atout important dans le jeu!
Les médailles, un atout important dans le jeu

4. Régression  : moment redouté par les joueurs (ou attendu si vous incarnez un partisan de la NOPE), la Régression avance à ce moment du jeu. Telle une affection virulente, la Régression contamine et extermine les galaxies qui n’ont pas été protégées préalablement par des pionniers. Le monolithe représentant la Régression avance donc dans l’Univers selon l’avancement du petit jeton Régression sur le plateau de progression. Ce jeton, je vous le rappelle, avance à la fin de chaque tour. S’il s’arrête sur le symbole en spirale de la Régression, le monolithe se déplacera et, peut-être, détruira une galaxie ou deux au passage. Fort heureusement, vous pouvez contrer cette fin apocalyptique de l’Univers. En effet, lorsque vous placez des pionniers sur la ligne de progression et que vous recouvrez les symboles de la Régression, vous empêchez le monolithe de bouger lors de son prochain déplacement. Soyez vigilant, ce coup d’avance est parfois de courte durée…

Il faut toutefois être prudent avec vos collaborateurs (en fait HOPE est un jeu semi-collaboratif, car si la Régression l’emporte, aucun joueur ne gagne, ou presque…), car au sein de HOPE sont dissimulés, peut-être, des conspirateurs de la NOPE. À l’instar d’autres jeux où des félons sont cachés parmi des joueurs (Saboteur, Les Chevaliers de la Table Ronde…), HOPE comporte aussi son lot de partisans du Mal qui tenteront de vous mettre des bâtons dans les roues discrètement. En effet, si la Régression remporte la partie, les partisans de la NOPE gagneront également contre les braves explorateurs de la HOPE.

Serez-vous l'un des félons de la galaxie ou combattrez-vous la Régression aux côtés de la HOPE?
Serez-vous l’un des félons de la galaxie ou combattrez-vous la Régression aux côtés de la HOPE ?

Et le vainqueur est…

Plusieurs scénarios sont possibles.

A. Un pionnier est posé sur la dernière case du plateau de progression. Dans ce cas, les joueurs pour la HOPE remportent la victoire. Cependant, celle-ci n’est pas partagée. En effet, le joueur ayant posé le plus de pionniers sur la ligne de progression l’emporte, même s’il n’a pas mis le dernier et ultime pionnier qui déclenche la fin de partie.

B. Le monolithe de la Régression arrive avant les pionniers sur la dernière case du plateau de progression. C’est la fin de l’Univers et de la partie. S’il y avait des partisans de la NOPE encore dissimulés parmi vous, ils remportent également la victoire.

Mon avis

Une découverte québécoise intéressante par son concept et sa thématique. On ne réinvente pas la roue, car les scénarios apocalyptiques sont nettement en vogue depuis quelques années. Cependant, l’histoire est bien rodée, le matériel est de bonne qualité, le graphisme est attrayant et les explications sont clairement illustrées pour une prise en charge du jeu rapide et fluide. De plus, fait intéressant, tout le contenu est bilingue : il y a un double des cartes et du livret de règles en français et en anglais. Cependant, il y a un »petit os dans le jambon » : beaucoup de matériel ne veut pas dire nécessairement qu’il est indispensable. En effet, les médailles, les manettes des postes de pilotage sont superbement réalisées, mais après quelques parties, on se demande si elles sont vraiment nécessaires à la fluidité d’une partie. Déjà, il faut maîtriser les différentes phases de son tour de jeu, avec tout ce matériel qui aurait pu être remplacé par des marqueurs simples sur la fiche de joueur, je me questionne si une petite simplification du matériel n’augmenterait pas le plaisir. L’expérience de jeu est tout de même agréable et tous y trouveront leur compte, notamment les férus de science-fiction. HOPE demeure un excellent choix de jeu de société intermédiaire d’origine québécoise (bravo compatriotes !).

Serez-vous le dernier espoir de l’Univers ?


Page officielle | Page BoardGameGeek

HOPE

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Bravo !

HOPE est un bon jeu pour renouer avec les thématiques apocalyptiques et de science-fiction. Fier produit québécois !

Valet d'coeur
User Rating : 3.55 ( 1 votes)

À propos de Jessica Fiset

Les filles "geek", c'est une denrée rare! Ayant évolué au sein de "gang de gars" toute ma vie, j'ai rapidement développé une passion pour les jeux plutôt que pour les mises en plis. Dans le cadre de mon merveilleux travail d'éducatrice spécialisée, j'utilise souvent le jeu pour développer des compétences chez les enfants... et les adultes.

Aussi à voir...

Terraforming Mars : la conquête de la planète rouge

Dans les dernières années, peu de jeux ont attiré autant d’attention que Terraforming Mars. Publié …

Qu'en pensez-vous ?