Concours

Nintendo Switch, un mois après…

Voici maintenant un peu plus d’un moins que la petite dernière de Nintendo est disponible. En tant que grand amateur de Nintendo, c’est la quatrième console de suite que je possède dès sa sortie en magasin. Bon, j’ai dû attendre quelques jours de plus pour recevoir la mienne à cause de problèmes de livraison. Mon impression initiale était très positive mais est-ce que c’est toujours le cas avec un peu plus de recul? Voici ma chronique de mon premier mois avec la Nintendo Switch.

Ce qui m’a séduit de la Nintendo Switch

Dès le départ, j’y ai reconnu tout de suite la solidité des produits Nintendo. C’est bien assemblé avec un plastique d’excellente qualité qui devrait normalement bien résister aux enfants. D’après les tests que j’ai vus sur internet, elle semble assez résistante mais je doute qu’elle soit aussi blindée que le Gameboy original (voir l’histoire du Gameboy de la guerre du Golfe).

Malgré tout ça, j’ai préféré me procurer un étui pour la transporter. Un accident est si rapidement arrivé et je m’en voudrais d’égratigner mon écran juste parce qu’elle était dans la poche remplie de « cossins » de mon sac à dos. C’est d’ailleurs d’après le premier achat que vous devriez faire.

Nintendo Switch - Photo par Christian Jarry
Nintendo Switch – Photo par Christian Jarry

Premier constat, les deux premières semaines, je l’avais toujours avec moi quand j’allais au travail ou quand j’allais au cours de parkour de mes enfants. Fini le temps où mon iPad Mini était mon compagnon de tous les jours. La possibilité de jouer à un jeu aussi incroyable que Zelda : Breath of The Wild (passez lire la critique de Patrick) peu importe où vous vous trouvez est tout simplement incroyable.

Beaucoup trouvent que l’interface est un peu drabe. Honnêtement, je ne peux pas vraiment les contredire. En contrepartie, ça permet de démarrer la console à la vitesse de la lumière et l’accès aux différentes parties du menu plus rapidement que n’importe quelle autre console.

La question qui tue maintenant : que vaut la pile? Moi je suis très satisfait. Bien entendu, c’est limité à un peu plus de deux heures quand vous jouez à Zelda mais on peut attendre le double si on joue à d’autres jeux moins exigeants. Mieux encore, la mise en veille est très efficace. Il m’arrivait de jouer dans mon lit avant de me coucher (autre chose tellement jouissive), de laisser la console en veille toute la nuit et continuer à jouer le lendemain sans que la pile se soit plus déchargée.

Parfaite pour les familles de joueurs

Chez nous, tout le monde joue aux jeux vidéo soit moi, ma blonde et mes trois enfants. Je possède quelques ordinateurs et consoles mais seulement deux télévisions. Alors il arrivait souvent que je laisse la place au reste de la famille (je sais je suis une âme charitable comme ça) pour qu’ils puissent jouer à la Wii U ou au PS4 alors qu’un autre utilise le PC. Maintenant, avec la Switch, un autre de nous peut aussi jouer à des jeux un peu plus substantiels que ceux qu’on retrouve sur une tablette.

Ma blonde peut utiliser le téléviseur alors que moi je joue sur le Switch ou vice-versa. C’est une des choses que je préférais de la Wii U alors c’est pour moi un très gros argument de vente. Je crois que j’ai pratiquement tout fait Super Mario 3D World au complet seulement avec le gamepad. Je crois qu’elle sera très utile cet été quand nous allons faire de plus longs voyages. Par contre, je vais devoir me trouver un adaptateur pour l’automobile. C’est fort probablement un de mes prochains achats.

Ce qui m’agace plus

Comme vous l’avez surement entendu, il y a bien quelques irritants. J’ai eu la chance que mes Joy-Cons ne semblent pas affectés par le curieux problème de déconnexion que quelques-uns de mes amis ont malheureusement expérimenté. Ce sont les aléas d’acheter une console à sa sortie. Au moins, Nintendo répare les Joy-Cons sans frais.

D’ailleurs à ce propos, je trouve que jouer avec les Joy-Cons n’est pas toujours l’idéal mais c’est quand même correct malgré mes grandes mains. En fait, je dirais que j’aime mieux jouer avec la console sans sa station d’accueil qu’avec la manette qui se constitue avec les deux Joy-Cons. Elle n’est pas très confortable pour moi mais mes enfants l’aiment bien. Heureusement, je n’ai rien à redire du contrôleur pro qui est probablement une des manettes les plus confortables que j’ai possédées.

Je m’en voudrais de ne pas mentionner le support que je trouve tout simplement médiocre. Sérieusement, comment ça a pu passer le test de qualité, ça me dépasse! À moins d’être sur une surface complètement plate, il est totalement inutile.

Le principal problème de la console est encore le manque de variété de jeu. Les choses sont en train de s’améliorer mais l’offre n’est pas terrible. Quand on a terminé Zelda, que reste-t-il?

Je me suis procuré Fast RMX avec les fonds que j’avais encore dans mon compte Nintendo mais j’attends encore la perle. LEGO City Undercover était sur ma courte liste de jeu que je pensais me procurer mais lorsque j’ai découvert que les concepteurs n’ont pas réglé le problème de chargements (moins pires mais rien de significatif), j’ai décidé de passer mon tour.

Nintendo Switch - Photo par Christian Jarry
Nintendo Switch – Photo par Christian Jarry

L’absence de la console virtuelle si populaire dans les deux dernières consoles est, pour moi, un non-sens complet. Je suis conscient que Nintendo prévoit la lancer dans les prochains mois mais il s’agit là d’une occasion manquée d’offrir plein d’excellents jeux dès la sortie de la console. Oui la sélection de jeux indépendants s’en vient plus intéressante mais le prix est parfois un peu exagéré. Depuis le temps qu’on me parle de Binding of Isaac, je me disais que c’était peut-être le bon temps pour me le procurer. Malheureusement, considérant le prix qu’on peut le trouver sur Steam ou les autres consoles, j’ai préféré laisser faire.

Je suis constamment partagé entre la décision de me procurer quelque chose pour me divertir tout de suite (et ce même si je n’ai pas terminé Zelda) et garder mon argent pour un meilleur jeu comme Mario Kart 8 Deluxe. Vous me direz que c’est ma faute d’avoir acheté la console à sa sortie et vous n’avez pas tort. Reste que la situation est un peu triste quoique temporaire (on l’espère).

Finalement au bout de trois semaines, j’ai arrêté de l’amener tous les jours avec moi au travail. J’aimais bien jouer un peu sur mon heure de diner mais le manque de jeu fait que je préfère ne pas me tenter à étirer ma session de Zelda.

Ce n’est que partie remise puisque la Nintendo Switch m’interpelle toujours autant qu’à sa sortie. Son manque de puissance me laisse totalement indifférent parce que je connais les expériences que peut m’offrir les génies japonais et que je peux retrouver des jeux plus poussés graphiquement sur ma PS4 ou mon Xbox One. La seule chose qui me reste à dire c’est: dépêchez-vous Nintendo à nous amener de nouveaux jeux. On a hâte de mettre notre nouvelle console à l’épreuve et je sais qu’on a de la qualité entre les mains. Surprenez-nous!

À propos de Christian Jarry

Passionné de techno, de photo et de jeux vidéo, je peux m’entretenir à propos de ces sujets pendant des heures. Jamais fanatique, toujours posé, j’aime donner mon opinion, mais je suis toujours ouvert aux idées et suggestions des autres.

Aussi à voir...

Hover : Revolt of Gamers – Successeur spirituel à Jet Set Radio?

Hover : Revolt of Gamers est un jeu d’exploration et de course open world qui tire …

2 commentaires

  1. Patrick Tremblay

    Je suis d’accord avec toi Christian, j’ai tenté d’étirer Breath Of The Wild jusqu’à n’en plus être capable car je ne voulais pas abandonner ma console. Ceci dit, j’attend Mario Kart 8 Deluxe avec impatience jeudi prochain! Mes enfants et moi jouons de temps en temps à 1-2- Switch qui, selon moi, est trop cher pour le contenu même si celui-ci est amusant et familial. Je crois aussi que l’absence de la console virtuelle est un handicap très lourd.

Qu'en penses-tu ?