Museum : dénichez les plus belles reliques et devenez célèbre !

Dernièrement, nous nous sommes beaucoup amusés avec Museum, LA grosse nouveauté de chez Distribution Luma, un jeu de collection de cartes où la mécanique du troc est à l’honneur. Nous incarnons des curateurs cherchant à obtenir le plus de notoriété en créant les plus belles et impressionnantes collections pour nos galeries !

Museum se déroule à l’âge d’or des musées (début des années 1900). À cette époque, les voyages vers les contrées lointains devenaient possibles et la demande d’objets rares et exotiques était à son apogée.

  • Auteurs : Eric Dubus & Olivier Melison
  • Illustrateurs Vincent Dutrait
  • Éditeurs : Holy Grail Games & Luma Games
  • Nombre de joueurs : 2 à 4 de 10 ans et plus
  • Durée : 60 minutes
  • Année : 2019
  • Prix : 74,99$
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek 

Comment jouer

Pour améliorer la notoriété de notre établissement, il faut collectionner des objets des quatre continents du jeu (Amérique Pacifique, Europe, Afrique Moyen-Orient et Asie) qui sont ensuite placées dans notre musée pour gagner des points de victoire. Le joueur en ayant le plus suite au décompte final gagne la partie.

En début de partie, tous les curateurs piochent une carte de chacun des continents, une carte de Notoriété (mauve) et deux Mécènes (jaune) et en défaussent une.

Les cartes de Notoriété sont des privilèges acquis à chaque tranche de 10 points. Une seule carte par tour peut être jouée, dans l’ordre d’action désiré (sauf indication contraire).

Les Mécènes sont en fait des objectifs secrets. Ils peuvent, entre autres, faire référence aux civilisations, aux domaines ou un mélange des deux.

Tour de jeu

Le Tour de chaque joueur est divisé en deux phases :

  1. EXPLORATION
    1. Le joueur actif choisit en premier une carte d’Objet sur le plateau principal pour la placer dans sa Réserve Personnelle (sa main). Certaines cartes permettent d’en prendre deux.
    2. Dans le sens des aiguilles d’une montre, les autres joueurs peuvent aussi en prendre une. Cela donne droit à un jeton Prestige de la réserve commune au joueur actif par carte prise par les autres. C’est comme s’il conduisait le bateau et que les autres payaient un prix pour monter à bord.
  2. AMÉLIORATION
    Durant cette phase, le joueur actif peut réaliser une des actions suivantes :

    1. Développer son Musée
      1. Exposer des objets à partir de notre Réserve Personnelle (main), Fonds Commun (défausse) ou à partir du Fonds Commun d’un autre joueur.
      2. Recruter un Expert
      3. Option : jouer une carte de Notoriété (mauve)
    2. Faire un Inventaire
      Reprendre autant de cartes de son Fonds Commun (sa défausse) et les mettre dans sa Réserve Personnelle (sa main) jusqu’à en avoir un maximum de 7.
      Lors de la réalisation de l’Inventaire, nous ne pouvons pas exposer d’Objet.

Les cartes d’objet

Chacune des cartes a une valeur, une civilisation et un domaine. L’exposition d’un objet se fait selon la mécanique du troc, il faut défausser la même valeur dans notre Fonds Commun que celle placée dans notre musée. Nous pouvons aussi payer avec nos Jetons de Prestige (qui retournent immédiatement à la banque). Le nombre de cartes n’importe pas du tout, il faut tenir compte du total. Attention ! Le jeu ne rend pas la monnaie !

Dès qu’une carte est exposée dans son Musée, le joueur marque les points de victoire équivalents à la valeur de celle-ci.

Il est permit de réorganiser notre musée EN TOUT TEMPS pour améliorer notre potentiel de pointage.

Lorsque le tour de table est terminé et que chacun des curateurs a fait son tour de joueur actif, une carte À la une est dévoilée et affecte le prochain tour entier.

Fin de partie

La fin de partie est déclenchée lorsqu’un joueur atteint le cap des 50 points de victoire. Les autres auront droit à un dernier tour complet avant le décompte final. Celui-ci est calculé en faisant la somme suivante :

  • La valeur totale des objets exposés
  • Les séries de Civilisations
  • Les séries de Domaines
  • Les Mécènes
  • Les bonus de placement propres à chacun des musées
  • Les Points de Prestige

Mes tests et impressions

Avant de rédiger cette critique, j’ai joué plus d’une dizaine de parties et testé une stratégie différente chaque fois. Museum a su capter mon intérêt dès ma première partie aux JAB guidée par le représentant de chez Distribution Luma (notre article). J’ai aussitôt demandé la procédure à suivre pour en emprunter une copie pour une analyse en profondeur.

Museum, comme un bon vin, prend du temps avant d’être apprécié. Nous sommes d’abord impressionnés par l’immense talent de l’illustrateur. D’apparence simple, Museum semble n’être « qu’un jeu de collection de cartes ».

Après quelques tours, nous réalisions qu’il y a énormément de choses à penser et notre stratégie peut changer du tout au tout au fur et à mesure. Quelle est la meilleure chose à faire ? Se concentrer sur notre objectif personnel (Mécène), améliorer une Civilisation ou un Domaine particulier ? Notre stratégie peut changer du tout au tout selon les cartes sorties.

Nombre de joueurs (2, 3 et 4 joueurs)

Selon mes observations, le jeu se déroule très rapidement à 2 joueurs, tellement que nous oublions des étapes (recrutement d’experts, décompte des points de cartes d’Objet jusqu’à réaliser que nous avions dépassé le cap des 50 depuis un moment). Puisque notre tour revient plus souvent, nous pouvons nous permettre de remettre en main notre défausse.

Contrairement au duel, Museum à 4 est beaucoup moins fluide. Il y a une surabondance de cartes (pigées lors des tours des autres joueurs, nous devons vérifier 4 Fonds Communs !) et cela ralentit le rythme. Nous en venons à perdre le fil. Il est aussi risqué de faire son Inventaire, nous pouvons attendre longtemps avant de jouer de nouveau ! Nous avons trouvé la durée de jeu trop longue et répétitive pour son type. Deux heures pour collectionner des cartes, ça peut devenir péniblement répétitif.

Une partie à 4 joueurs aux musées de même difficulté

Museum prend tout son sens à trois joueurs. La magie s’opère et le rythme est idéal ! Nous sommes suffisamment de têtes pour penser à tout et il n’y a pas trop de cartes. Nous pouvons facilement enfiler deux parties sans prendre de pause. J’en aurais volontiers joué une troisième ! Le plaisir augmente au rythme du niveau de compréhension des joueurs.

Mes questionnements et réserves

Graphisme

Certes, le graphisme est magnifique et justifie le prix de vente, mais ajoute-t-il vraiment quelque chose au jeu ? Le plateau central est une oeuvre d’art. Par contre, j’avais parfois de la difficulté à savoir où regarder lors de mes premières parties et le Jeton Joueur joue au caméléon en se camouflant dans le décor.

Extensions

Avant même d’avoir complété une première partie, il est évident que Museum a été conçu pour produire une panoplie d’extensions. Pourquoi ont-elles été sorties en même temps que le jeu de base ? Est-ce pour en cacher des faiblesses ? Ne serait-il pas préférable de laisser les gens apprécier chaque sortie ? En même temps, quelqu’un qui adore le jeu peut tout se procurer d’un coup… C’est un « pensez-y bien ». Je n’ai essayé aucune des extentions mais je suis convaincue qu’elles améliorent l’expérience de jeu.

La carte d’aide de jeu

La carte d’aide de jeu présente de nombreuses faiblesses, surtout dans l’utilisation des termes qui diffèrent du livre de règles :

Sur la carte d’aide de jeu

  • Importer
  • Jouer une carte d’Objet (et aucune indication de répétition d’action)
  • Notoriété (carte mauve)

Dans les règles

  • Phase d’exploration
  • Nous pouvons jouer plusieurs cartes
  • Faveur (carte mauve)

Je me demande s’il y a eu un manque de rigueur pour cette carte. J’ai adressé le problème directement à l’éditeur Holy Grail Games et ils sont déjà au travail pour remédier à la situation. Ils espèrent rendre disponible une version corrigée en format PDF sur le site web. Bien entendu, la nouvelle carte fera partie des impressions futures du jeu.

Des grands absents

Étant donné le prix de vente du jeu, je me serais attendue à une figurine pour marquer le joueur actif. Puisque tout le monde choisit une carte lors de la phase d’exploration, certains tours sont plus longs que d’autres et nous pouvons être interrompus pour toutes sortes de raisons, nous perdons le fil. Et ce, même à deux joueurs !

Lors du décompte final, il y a plusieurs choses à penser ! La moindre des choses aurait été de fournir des feuilles de pointage. Vous pourrez en trouver sur le site BoardGameGeek. Lors de mes dernières parties, je me suis fait un fichier Excel. Magie, nous n’avons pas perdu le compte et tout s’est calculé au four et à mesure !

J’aime

  • Les illustrations sont magnifiques et le thème est respecté.
  • Mécanique de troc et bon équilibre entre le facteur chance et la stratégie.
  • Grande rejouabilité.
  • Décompte des points sur le plateau central est vérifiable en tout temps, comme dans les Aventuriers du Rail.

Quelle recherche et quel talent d’illustrateur ! WOW. C’est du Vincent Dutrait dans toute sa splendeur !

Museum est riche en contenu historique : tous les objets, lieux, événements et informations des artefacts sont véridiques. Il y en a 180 différents !

J’aime moins

  • Absence de marqueur de joueur actif et de feuille de pointage.
  • Absence d’une feuille de pointage.
  • Faiblesse de la carte d’aide de jeu.
  • Certains experts et objectifs personnels déséquilibrent la partie.
  • Les jetons de joueurs se camouflent dans les illustrations du plateau principal.
  • Toutes les extensions sont sorties en même temps.
  • Surexploitation du mot « tour », nous sommes mélangés entre Tour du joueur ou Tour de table. 
  • Prix de vente du jeu de base et des extensions.

Je trouve dommage que le jeu ne soit pas totalement terminé et qu’il reste des erreurs.

Appréciation générale

Malgré toutes mes réticences, Museum demeure un magnifique jeu de collection de cartes que j’apprécie beaucoup, mais le coût d’achat me fait hésiter à l’ajouter à ma ludothèque. J’aime varier l’expérience de jeu avec l’ajout d’extensions. Selon mon budget, 75$ pour le jeu de base et 30$ par extension, ça revient cher pour un jeu de cartes…

Pour cette critique, le jeu a été prêté par Distribution Luma.

Appréciation du jeu

Thématique - 8.5
Graphisme - 9
Matériel - 7.5
Mécanique - 7.5
Plaisir - 9

8.3

Très bien !

Très bon jeu de collection de cartes : illustrations et recherche impressionnantes et grand potentiel de rejouabilité malgré ses lacunes au niveau du matériel de support et absence de matériel nécessaire (marqueur joueur actif et de feuille de pointage).

User Rating : 4.35 ( 1 votes)

À propos de Catherine Watts Cowan

Je suis une vraie geek de jeux de société. Mon premier amour dans le monde moderne a été Carcassonne. J'adore jouer en famille (maman de deux mini-geeks de 10 et 11 ans), entre amis ou avec des étrangers. J'aime découvrir les nouveautés et les endroits ludiques. Je suis une grande passionnée qui ne manque pas de sujets à partager!

Aussi à voir...

Jeu de société The Girl and the Robot

The Girl and the Robot – Combat épique à deux contre deux

La frontière entre les jeux vidéo et les jeux de société est de plus en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.