Image: SC

MontVR: le premier centre de réalité virtuelle du Québec ouvrira bientôt ses portes

Je vous l’avais dit, ce n’était qu’une question de temps: le Québec aura sa première arcade de réalité virtuelle (RV). Le MontVR, qui accueillera probablement ses premiers joueurs d’ici la fin janvier, en a fait l’annonce officielle ce jeudi lors d’un évènement de presse sur les lieux. En fait, insiste les fondateurs, nous n’avons pas droit qu’à une arcade, mais bien à un centre de réalité virtuelle: jeux vidéos, cinéma, exposition d’œuvres d’art et autres expériences immersives nouveau genre seront dès lors à la portée du public.

Image: SC
 
Le lieu sera équipé des appareils et plateformes HTC Vive, Oculus Rift et Playstation VR, qui sont justement les trois incontournables du médium. La HTC Vive, l’appareil de choix ayant le plus inspiré les récentes ouvertures d’arcades de RV en Amérique du Nord, permet la captation de mouvement la plus totale grâce aux deux contrôleurs suivant vos bras. Les arcades ayant intégré la Playstation VR sont moins nombreuses, ce qui rend intéressante et diversifiée l’offre de MontVR. On comptera aussi dans les rangs l’Oculus Touch.

Miser sur tout: immersion, multidisciplinaire et esthétisme des lieux

De mon analyse des arcades de RV du continent cet automne, je notais que plusieurs adresses avaient tendance à offrir un lieu esthétiquement ennuyant. Bien sûr, le joueur ne voit rien d’autre que le contenu de son casque, par contre les gens ne viennent pas toujours seuls et il se peut qu’on doive attendre sa place pour jouer. Or, nous sommes chanceux que MontVR ait justement pensé à ce problème et appris des erreurs des autres adresses.

Un aperçu des lieux de MontVR et de son ambiance esthétique. Image: SC
Un aperçu des lieux de MontVR et de son ambiance esthétique. Image: SC

 
« Nous avons beaucoup investi dans la beauté du centre, insiste Sebastien Coulombe, à l’origine du projet. Pour nous il ne sera pas qu’une simple arcade, mais aussi le premier contact de plusieurs avec cette technologie, alors nous jugeons important que l’apparence soit impeccable. Le centre offrira bien sûr des postes de jeux vidéos, mais aussi de visionnement de contenus divers. Une scène sera même offerte aux développeurs et créateurs de ce nouvel art. » On nous promet aussi du « cinéma du futur » et des expositions de développeurs locaux, en boni pour les clients.

Car, en effet, le jeu vidéo ne monopolisera pas nécessairement les appareils. La RV vient aussi avec son courant plus esthétique, artistique. Des films, des animations, des œuvres d’art nouveau genre et des expériences immersives ont investi le potentiel de la plateforme. Les appareils étant coûteux, il va de soi que les créateurs ne peuvent miser sur le seul achat individuel d’appareils pour que leurs œuvres puissent être appréciées. MontVR se voudra donc un lieu fédérateur de la RV, dans le contexte où les autres adresses au pays et aux États-Unis se concentrent souvent sur une possibilité.

MontVR insiste beaucoup sur la limite entre le réel et la réalité virtuelle.
MontVR insiste beaucoup sur la limite entre le réel et la réalité virtuelle. Image: SC

 
MontVR existait déjà avant cette arcade. L’entreprise œuvrait surtout dans le développement d’applications et les services liés à la réalité virtuelle, notamment par la location d’équipement. Le projet de l’arcade a été retenu et appuyé dans le cadre de JeFaisMTL. MontVR promet d’ailleurs, parmi d’autres projets, une visite de Montréal en réalité virtuelle l’été prochain.

Zombies et bombonnes de propane

Pour ma part, mon coup de cœur à ce jour est le cartoonesque Zombie Training Simulator sur la HTC Vive. En plus d’être un excellent titre d’initiation, il est fort divertissant. Il est difficile de rendre justice à la crédibilité et au réalisme de la plateforme avec des mots. En fait, même des extraits vidéos de jeu vus en ligne me paraissaient plus ou moins convaincants. On y croit vraiment, vraiment plus une fois le casque porté et les contrôleurs en main. C’est peut-être plus propre à la HTC Vive, mais la fluidité et la précision de la captation des mouvements rendaient le lancer et le tir de bombonnes de propanes dans un tas de zombies absolument irrésistibles.

Dans d’autres jeux, le décor et la profondeur des paysages peuvent vraiment captiver. Il faut l’essayer pour l’adopter. Si vous êtes moins un joueur et plus un explorateur ou un contemplateur des décors et de la diversité des environnements, la RV offre de belles possibilités. Il y a justement des « jeux » misant plus sur ce genre d’immersion. Comme… Google Earth VR. Le centre tiendra aussi justement des expositions d’art RV misant sur le visuel.

Puis, à force de jouer à d’autres jeux aussi, on se rend compte qu’on doit bouger davantage. Vous-mêmes, physiquement. Pour éviter des tirs ennemis, par exemple. N’hésitez pas à vous baisser ou vous tasser un instant. On a aménagé le tout en conséquence. Ça prend un certain temps à s’en rendre compte, mais éventuellement, si on joue bien, cela procure du coup une belle activité physique dont on se lasse beaucoup moins vite. N’abusez pas, par contre.

"Deux

Un départ sélectif sans brusquement

La réalité virtuelle étant encore vraiment nouvelle pour le commun des joueurs et des autres consommateurs, MontVR bonifiera progressivement son catalogue de jeux et d’appareils de jeux de pus en plus intenses ou complexes. L’entreprise est aussi bien sélective sur les titres choisis. Bien qu’il soit tentant de se procurer des franchises ayant marqué les joueurs de console ou d’ordinateur, MontVR préfère plutôt les jeux nés du médium, qui ont été pensés de A à Z en ce sens. Les jeux populaires d’autres plateformes adaptés en RV tendent à ne pas maximiser l’expérience RV et simplement miser sur le fait qu’ils auront une présence dans le médium. Ainsi, ces titres ne vous familiariseront pas assez avec la plateforme.

Une activité nocturne

MontVR vise l’accueil de ses premiers clients d’ici la fin janvier. Au jour le jour, le centre pourrait ouvrir autour de midi pour fermer à des heures assez tardives. La formule sera celle d’une location à l’heure d’un espace. Rappelons aussi l’emplacement très décent du centre, qui se trouve à quelques pas du métro Mont-Royal. On prévoit de plus des soirées thématiques et autres évènements spéciaux. Pour en savoir plus et réserver vos places, visitez le site officiel.

Save

Save

À propos de Steve Carufel

À la recherche d'un terme désignant à la fois le geek, le hipster, le vieux jeu et l'intello (suggestions acceptées), je peux entre-temps vous confier que vous m'aurez plus souvent qu'autrement avec le jeu en multi, les événements geeks, la science-fiction et le récit historique, l'art graphique et les pièces musicales de jeux vidéo remixées.

Aussi à voir...

[ComicCon MTL 2017] 58 000 passionnés de tout âge au rendez-vous

La 9e édition du Comiccon de Montréal qui se déroulait du 6 au 9 juillet …

Qu'en penses-tu ?